sept 232013
 

Cela me parait très curieux de faire des FAQ sur le viol, très violent. "Bonjour aujourd'hui vos questions récurrentes sur le viol". Pourtant je ne vois pas comment aborder autrement mon sujet du jour. Très souvent, je cherche un peu ce que les gens peuvent dire sur la culture du viol et je retombe sur les mêmes questionnements, les mêmes idées reçues, je vais donc essayer ici d'y répondre le plus précisément possible.

Lire la suite »

TumblrPartager
sept 132013
 

Michel Onfray : "On jongle avec des idées, mais pas avec la misère des gens. Et la misère des gens elle va où, aujourd’hui ? Elle va au Front National. Elle va au Front national qui est à peu près le seul parti qui parle à ces gens-là, en disant : "bon, ben nous on vous a pas oubliés". Est-ce qu’aujourd’hui le silence du Parti Communiste sur la question de l’islam est défendable ? On dit rien sur l’islam. Y’a pas de problème ! Il n’y a pas plus antiféministe que l’islam, et est-ce qu’on continue, là dessus, en disant : "non non, c’est très bien, et cetera", alors qu’on nous dit effectivement que les femmes sont inférieures, qu’ils faut les voiler, et cetera ? Est-ce qu’on va continuer à laisser avancer ce sexisme, en nous disant : "non non, mais faut pas toucher à ce sexisme là, parce que c’est un bon sexisme" ? Non ! Y’a pas de bon sexisme, y’en a pas de bon ! Il faut simplement quelqu’un de courageux, il faut quelqu’un qui a des idées, il faut quelqu’un qui a envie de changer les choses…"

Il y a quelque chose de magnifique à ce que des gens qui n'en ont rien à foutre du féminisme, rien à foutre des droits des femmes en viennent à s'en emparer pour mieux taper sur l'islam. Et c'est ainsi qu'on se retrouve avec un Eric Raoult, qui après avoir expliqué que les filles violées l'ont bien cherché, et avant de taper sur sa femme, dirige la commission burqa pour donner des leçons d'égalité à ces barbares.

Lire la suite »

août 072013
 

Je voudrais revenir sur cet article d'une féministe radicale car les réactions, aussi épidermiques que le texte qui est une mauvaise lecture de Dworkin à mon avis, commencent à m'échauffer. Au passage si l'auteure passe par là, il conviendrait de te mettre à jour sur le problème des IST, tu véhicules de fausses informations.
Si vous avez des commentaires agressifs, sexistes envers ce texte, abstenez-vous, je censurerai.

La « révo­lu­tion sexuelle » empêche les femmes de dire non, mais ne leur donne pas les moyens de dire oui. La défi­ni­tion de la sexua­lité n’a pas changé : la sexua­lité, c’est l’acte sexuel, et l’acte sexuel, c’est le coït hété­ro­sexuel avec éjacu­la­tion de l’homme dans la femme, c’est-à-dire, de toutes les pos­tures sexuelles, la plus fécon­dante — un héri­tage des pre­miers chré­tiens qui n’est tou­jours pas mis en cause.
Christine Delphy.

Essayons donc sans nous énerver de questionner 5 minutes la sexualité hétérosexuelle dans un couple cisgenre. Comprenons déjà

Lire la suite »

oct 012011
 

Parfois dans Atlantico on aborde de vrais sujets où comment les femmes gouvernent la France et même le monde et qu'on s'en n'est même pas rendu compte sauf Atlantico qui va nous le prouver avec plein de chiffres.

Lire la suite »

sept 172011
 

On me demande souvent quel ouvrage lire pour comprendre le féminisme ; la réponse est impossible à donner tant il est protéiforme et riche. C'est comme si vous me demandiez une lecture pour comprendre "la politique".

Lire la suite »

juil 222011
 

(mon titre comporte une référence de foufou).

Dans son article Sacrées parisiennes, dont le titre seul aurait du nous mettre la puce à l'oreille (personnellement, je n'emploie l'adjectif  sacré qu'à destination unique des enfants de moins de 5 ans qui ont volé un bonbon), François Hauter dresse le portrait des femmes françaises.
Que dis je ; de la femme parisienne, rive gauche qui s'habille en Dior. Oui en gros il parle de deux personnes.

Lire la suite »

mar 082011
 

Aujourd'hui c'est le 08 mars. Et comme chaque année, les mêmes connards et connasses vont se croire obliger de faire des blagues lourdingues et éculées. Je leur proposerai de changer de cible et de plutôt tenter le parfum Guerlain le 10 mai. M'est avis que les concernés seraient moins souples que les féministes, et avec raison.

Lire la suite »

sept 072009
 

J’ai donc lu le livre de Peggy Sastre "Ex utero pour en finir avec le féminisme".
Avant l’hallali, commençons par dire que je partage beaucoup des conclusions de Sastre parce que cela ne va pas vraiment se sentir à la lecture de ma critique.
Ce livre, est, clairement un bouquin de sociobiologie, discipline qui me vaut, à chaque lecture des spasmes intestinaux fort désagréables.
Quel est le problème de la sociobio ?
On est dans un laboratoire et on constate que 1 + 1 = 2. On en conclut que, partout ca sera la même chose. Peu importe que l’environnement soit modifié, que les gènes eux-mêmes, puisqu’il faut en venir là, aient un comportement différent en fonction de l’environnement.
En clair le sociobio prend un fait, un autre fait, et se demmerde pour trouver une corrélation entre les deux. On est donc à l’antithèse de la science.

Lire la suite »