août 162009
 

Pendant qu'en France nous débattons gentiment d'une truffe en burkini et de la canicule - les deux n'allant pas forcément de pair - l'Italie piétinait allégrement les droits humains.

En 2004 Berlusconi avait déjà signé une convention avec la Libye, faisant de cette dernière son garde-chiourme face à l'afflux de migrants d'Afrique sub-saharienne.
Ont été ainsi envoyés en Libye des milliers de clandestins au mépris de la convention de Genève sur les droits des réfugiés ; en effet avant de renvoyer un clandestin, le pays d'accueil doit s'assurer que ses droits seront respectés et qu'il ne peut bénéficier du statut de réfugié.
En Libye, les clandestins supposés sont déportés, torturés et enfermés dans des prisons dans des conditions sanitaires déplorables.

liguedunord1
"Ils n’ont pas pu mettre des règles à l’immigration, maintenant ils vivent dans des réserves ! Penses-y !".
(Affiche électorale de la Ligue du Nord pour les élections législatives du 13 et 14 avril 2008).

Cette convention a été renforcée avec la visite en Italie de Kadhafi en 2008 pendant laquelle a été signé un traité d'amitié et de coopération. Tripoli obtient 200 millions de dollars sur 25 ans au titre des dédommagements face à la période coloniale et en échange, promit à l'Italie d'avoir "moins de clandestins et plus de gaz et de pétrole libyen".
Face à l'immigration, l'Italie a le soutien de Frontex, l’agence européenne de contrôle des frontières extérieures de l’Union européenne qui fait pression sur les pays dont proviennent les clandestins. Ces pays ne respectent en général ps les droits humains et les pressions de Frontex ne font qu'accentuer cet état de fait.
Dans un de ses derniers rapports, Frontex signale d'ailleurs que la Lybie réclame de plus en plus de matériel dans le but de lutter contre l'immigration clandestine dont des hélicoptères et des radars. Bien sûr, dans un pays dont le dirigeant s'est toujours illustré par une conduite irréprochable, cela ne signifie sans doute rien.

kadhafi

Suite à cet accord, nous avons encore eu droit à l'humour décapant de Berlusconi "Cet été les seules plages vides en Italie sont celles de Lampedusa". (plage où arrivent les clandestins en provenance d'afrique).

Sauf que cela ne suffisait pas. Berlusconi doit en plus composer avec ses alliés de la Ligue du nord, à côté de qui Le Pen fait office d'aimable gauchiste. La Ligue a réalisé un score important aux législatives et il faut donc composer avec eux, ce qui, hormis pour des raisons politiques, ne déplaît pas foncièrement à Berlusconi.
Le 8 août vient donc d'entrer en vigueur, avec la parution au JO des décrets d'application, la loi contre la criminalité et l'immigration clandestine.
Tout clandestin qui travaille ou non, sera expulsé.
Il devra auparavant s'acquitter d'une amende compris entre 5 et 10 000 euros.
Toute personne hébergeant un clandestin risque 3 ans de prison.
La période maximale de détention en centre de rétention passe de 2 à 6 mois.
Les immigrés en situation régulière devront désormais payer entre 80 et 200 euros pour leur renouvellement de permis de séjour.

berlusconi(prochaine illustration du livre de Nadine de Rothschild "Le bonheur de séduire, l'art de réussir")

Cette loi punit uniquement ceux hébergeant un clandestin, comme les nombreuses familles employant des baby sitters ou des garde-malades ; les entrepreneurs, les agriculteurs exploitant les clandestins ne risquent évidemment rien. Sont ainsi concernées 500 000 femmes des pays de l'est.

Sont également autorisées les rondes de nuit de citoyens sous condition qu'ils n'aient pas d'armes. Oui on appelle aussi cela des milices.

L'Europe s'interroge sur la légalité d'une telle loi au regard du droit européen.
Les berlusconneries
Les propos d'un sympathique membre de la Ligue du Nord : "il serait juste de leur faire comprendre comment ils [les immigérs] doivent se comporter, en utilisant les mêmes méthodes que les nazis".

TumblrPartager

  15 réponses sur “Berlusconi, l’immigration et ses arrangements avec la Libye”

  1. Salut à Toi !
    &merci
    ;0)

  2. Et tout cela n'est qu'un début...

    J'ai eu l'avantage (si si, réel ; mais pas l'honneur, faut pas déconner) de mettre récemment les pieds dans le CRA de Strasbourg (il s'agissait de cette affaire-ci : http://tapages67.org/_pages/actions/act_20090523.html ; on a d'ailleurs fini par les sortir de là, de haute lutte). C'est tombé un mois après ma visite du Struthof ( http://www.struthof.fr/ ) aux alentours du week-end de la Mémoire de la Déportation et du Yom Hashoah.

    Vous savez quoi ? Le CRA de Strasbourg (et d'autres sûrement aussi) ressemble à s'y méprendre au Struthof, en plus récent et avec des détecteurs de vibrations sur les clôtures lieu de haute tension. Ah oui ya pas de four non plus, mais allez savoir ce que l'avenir nous réserve. Les gendarmes qui en ont la garde (ce que je trouve déjà totalement déshonorant pour un militaire) portent à présent des uniformes noirs. Et, quand ils sont en salle de Tribunal (j'y étais aussi, dans la même affaire), des gants noirs. Comme si malmener du sans-pap ça déteignait et contaminait. Mais qu'est-ce que ça me rappelle donc ?...

    Ma haine du système politique en place s'en est trouvée encore un peu augmentée. Et elle ne se trouvera pas réduite par la directive de la honte ( http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2353 ), oh que non.

    A part ça, vous savez que la garde du corps de Khadafi, une unité d'élite, est composée exclusivement de femmes ? Véridique. Et elles ne portent même pas la burqa. Juste l'uniforme du tueur. Si c'est pas de la modernité ça.

  3. L'Italie m'inquiète.
    C'est un pays magnifique rempli de figures exceptionnels, d'un passé riche, d'un dynamisme qui donne parfois le tournis, qui a des atouts très nombreux pour se tailler une belle part du gâteau européen.
    A côté de ça, rien n'a jamais empêché les mouvements totalitaires et sectaires, la corruption, les mouvements mafieux, et cette tradition des souterrains bien sombres et bien humides.
    Alors l'Italie de Berlusconi, elle me terrorise, parce qu'elle a pris la pente à pleine vitesse dès le début et qu'elle n'est pourtant encore qu'à mi-parcours. Et en bas, la vallée de l'horreur.

  4. J'ai surement pas tout lu, j'en suis désolé, mais cela est il meilleur en France ?
    NS a interdit les camps de Sangatte et ça n'a rien changé, résultat, des milliers de réfugiés, 4 douches réouvertes, des prunes pour les routiers qui n'ont rien demandé.
    Bref, on élague en surface et le problème fond demeure..

  5. manu ; c'est moi qui te remercie des infos :)

    GM : encore une fois et comme d'habitude, je te remercie des liens.:)) sais tu si un homosexuel peut demander le statut de réfugié au titre qu'il risque sa vie dans son pays d'origine ?

    lousia ; les resultats de la ligue du nord, et leur fascisme (et dieu sait si je n'emploie que rarement ce mot) décomplexé sont très inquiétants.

    jipe ; oui et non. on s'achemine doucement vers un système à la berlusconi... mais notre parti d' extreme droite n'est pas comparable à la ligue du nord. eux restent ds le culte de mussolini et l'un d'entre eux (cf mon lien) voulait appliquer aux réfugiés les méthodes nazies.
    donc même si la situation en france est terrible - cf les bidonvilles après sangatte, les centres de rétention dégueulasses et insalubres - je ne pense pas que, pour le moment, la population soit prête à accepter ce qui se passe en italie. mais on y arrive.
    avec le lien de GM, on voit que même si nous n'avons pas signé d'accord avec la libye, on ne fait pas mieux. on expulse n'importe ou les clandestins à plusieurs milliers de km de chez eux.

  6. Berlusconi certains l'acclament "Duce" la main droite levée dans ses meetings...
    Faut dire qu'il a dans ses députés 6 de ces gentils nostalgiques du fascisme, incluant une petite fille de Mussolini.

    Le maire de Rome est un ancien ministre de Berlusconi, mais surtout un ancien skinhead lui aussi. Il faisait partie des jeunesse du MSI, le principal parti néo-fasciste d'après guerre, il a été arrêté plusieurs fois pour violences de rue.
    Mieux, quand il était ministre, il avait pour conseiller un ancien leader fondateur de Terza Posizione, le groupe politique des terroristes néo-fascistes qui ont ensanglanté l'Italie au début des années 80.
    Quand il se tua en voiture en 2006, le maire de Rome était devant à porter son cercueil sous une foret de bras tendus.
    3 autres anciens membres de Terza Posizione, tous condamnés, tous des potes du maire de Rome, sont maintenant proche du pouvoir en Italie. L'un est député européen, l'autre député italien.

    Et pareil, si je me permet d'employer le mot fasciste, c'est bien parce que ce sont eux qui se définissent comme tel.

    Source : http://www.dailymotion.com/relevance/search/ascenseur+pour+les+fachos/video/x8o8xj_europe-ascenseur-pour-les-fachos-pa_news

  7. Oups, quand je dis "lui aussi", je voulais dire, comme le conseiller actuel du maire de Vérone, qui est de la ligue du nord.

  8. merci beaucoup des infos en sus resh :)

  9. valerie : "sais tu si un homosexuel peut demander le statut de réfugié au titre qu’il risque sa vie dans son pays d’origine ?"

    Je ne suis pas spécialiste de la question (les spécialistes sont ici : http://ardhis.org/ , n'hésite pas à les contacter). Il me semble que c'est possible d'après les droits définis par le Conseil de l'Europe (fouille voir ici : http://www.commissioner.coe.int/ ), mais je ne crois pas que ce soit fixé en droit français. Et même si ça l'était, on aurait l'éternel problème, connu dans plein de pays, que cette personne devrait "prouver son homosexualité" : ben voyons, faut faire une turlute au juge ou comment l'État voit ça ?...

    Du reste, il est évident que cet État-ci marche allègrement sur des cadavres, voir p.ex. http://tapages67.org/_pages/actions/act_20070728.html (ce jour-là on a sauvé Hamid et les exécutables en Iran, après une mobilisation plus qu'incertaine : comme quoi moins de 100 personnes déterminées peuvent faire plier deux gouvernements pour le moins autoritaires ; pour une fois on a gagné...).

  10. et hop !
    je repasse voir les comms
    merci pour les liens et complément s d'infos

    Salut les Gens !
    :0)

  11. "...cela est il meilleur en France ?" (jipe):

    Faut bien le reconnaître, l'Italie nous devance en ce genre d'initiatives. Mais rassurons-nous, nous n'avons pas un train de regard, seulement un ou deux wagons, nous sommes traînés par la même locomotive...

    L'Italie est notre avenir.

    Sauf si?

  12. J'ai lu il y a peu un reportage sur ces clandestins que les gardes côtes italiens attrapent en mer, à qui ils font croire qu'ils vont en Italie, et les ramènent en Lybie, en les trainant de force hors du bateau.
    Entre les mots du journaliste et les photos, l'ignominie et la souffrance m'ont sauté à la gueule (pas d'autre mot, désolée).
    Et quand tu vois la tête de crétin de Berlusconi sur la dernière couv de VSD, et son sourire si satisfait... (pas acheté, faut pas déconner)

  13. [...] vous avais parlé il y a peu des relations de Berlusconi et Kadhafi ; relations approuvées par l’Europe, via son agence Frontex qui donne à Kadhafi à peu près [...]

  14. [...] de Frontex et une plus grande coopération avec la Lybie. Souvenez vous, on en a parlé ici. Oui Besson applique bien la politique [...]

  15. [...] rappel j'avais parlé  de Frontex ici : Les amours de Berlusconi , là : Kadhafi, meilleur ami de l’homme européen et enfin [...]

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.