nov 022011
 

Il y avait deux camps ; le camp de ceux qui soutiennent la liberté, la démocratie, la liberté d'expression et donc Charlie Hebdo. Et il y avait les autres, qui, forcément soutenaient l'envoi de cocktail molotov sur un journal.

Sauf que la blague ne marche plus très longtemps, pas plus que le chantage.
Lire la suite »

TumblrPartager