oct 072011
 

Au 500eme "ouais alors toi hein t'es vraiment anti hommes".

au 100eme "féministe ? Tu as eu des problèmes dans ta vie ?"

au 2000eme "violée, elle ? tu as vu sa gueule ?"

au 1000eme "tu n'as pas des choses PLUS urgentes à faire".

Je vous propose donc le

Facile, utile, rapide d'utilisation, il vous évitera une montée de tension, une perte de temps.

TumblrPartager

  86 réponses sur “Aide utile : le point Levaï”

  1. Hey trop cool, comme le point carotte chez les vegatr-l-iens ! Je l'attendais avec impatience !

  2. Utile et esthétique : je l'adopte.

  3. En tout cas j'ai bien ri de lire ton billet (parce que Levaï par contre, j'ai un peu manqué d'humour)

  4. Ca va distribuer sec !

  5. Il y a aussi le "poing dans ta gueule ", mais de culture trop masculine, je le reconnais.

  6. Tu me fais penser aux Franc-maçons de base, qui participent à une idéologie sans imaginer ce que trame ceux qui sont au sommet de cette idéologie.

    Tu as essayé, un peu, mentalement, de dissocier le sort des femmes du féminisme, pour penser la femme, sa nature, son sort, autrement qu'à travers le féminisme ? à supposer que pour toi, le féminisme, comme l'antiracisme ou l'antihomophobie et tous les trucs bien dans le vent, ça ne te sert pas qu'à te sentir reconnue socialement.

    Parviens-tu à admettre comme une éventuelle possibilité que tu es peut-être engagée dans un mouvement dont tu ne connais pas la finalité réelle, qui n'est pas ou pas tout à fait celle qu'elle vend à la galerie pour se faire valoir ?

    J'attends pas de réponse. Tu es seule face à ce message, et tu en fais ce que tu veux.

  7. Chez moi, je distribue des blaireaux d'or, mais j'avoue que le "Point Levaï" me tente...

  8. Oh, j'avais pas vu hoministe ! La lucidité incarnée (comme un ongle).

    Je complète son message :

    "As-tu conscience, dans ta toute petite tête infoutue de prendre du recul et de saisir les VRAIS enjeux VRAIS que seul moi je connais VRAIMENT, que tu es manipulée par des extraterrestres dont le but est d'établir une dictature inter-galactique ????
    Comprends-tu ça au moins ????"

  9. L'esprit tribal à l'oeuvre, avec sectarisme en plus, ou la défense inconditionnelle du gourou.

    Les féministes sont-elles les maîtres du monde ? Non. Sont-elles parvenues à imposer leur doctrine envers et contre ces maîtres? Sûrement pas, elles auraient été laminées, comme tous ceux qui lèvent la tête. De toute évidence les maîtres du monde ne soutiennent pas le féminisme par humanisme et souci d'égalitarisme. Alors pour quoi ?

  10. @Hoministe
    Je suppose que pour toi, la femme est une pauvre petite chose fragile, incapable de se défendre, un utérus sur pattes que l'homme se doit de protéger ? Je suis la preuve du contraire : à 11 ans et 1m45, j'envoyais la moitié de mon collège par terre. Mais à part ça je suis une pauvre petite chose fragile. Quand on m'embête je vais voir un grand garçon fort et musclé, oui oui.
    Ah oui et aussi, tu es partisan du "les féministes veulent prendre le contrôle du monde", je suppose ? Loupé. Complètement. On vise l'égalité pour les femmes ET Les hommes, ce qui passe par une amélioration des droits de la femme de partout, puisqu'elles sont largement défavorisées par la société actuelle sur beaucoup de points, mais aussi pour les droits des hommes (mais je suppose que pour toi, le congé paternel, la garde alternée, rien à foutre puisque ce sont les femmes qui s'occupent des gosses ?).
    Il serait temps de sortir des cavernes, youhou, on est au 21° siècle, y'a plus de tigre à dents de sabre susceptible de venir nous arracher la tête en sortant, alors range ta massue et rends toi à l'évidence : la "nature" de la femme telle que tu la conçois est un concept ultra macho et over dépassé.

    Point Levaï adopté !

  11. Ah ouais les francs-maçons maintenant !

    Féminisme, Franc-maçonnerie, anti-racisme, moi j'dis rien, mais quelque part, c'est encore un coup des juifs non ? \o/

  12. Lou | 8/10/11 | 11 h 25 min
    @Hoministe

    "Je suppose que pour toi, la femme est une pauvre petite chose fragile, incapable de se défendre,"

    Je dis au contraire qu'il y a une tromperie à faire croire cela; ce que font les féministes quand ça les arrange. Les crimes commis par les femmes s'étalent à longueur de presse.
    Les femmes sont limitées par leur physique, mais elles ont le même fond que les hommes, cad svt aussi pourri.

    Le féminisme est pour moi une non révolution, une doctrine qui rejoint un lot des doctrines qui font le monde tel qu'il est et tel qu'il sera, avec ou sans féminisme. Le féminisme est un truc de société, comme la prostitution. Une société périclite, le féminisme disparaît. Retour à la réalité.

    Bref, je suis venu vous donner un os.

    Jeudi 06 Octobre 2011 - 13:00:00
    Johnny Depp hait les séances photos
    http://www.entrevue.fr/johnny-depp-hait-les-seances-photos-15108

    Vendredi 07 Octobre 2011 - 16:30:00
    Johnny Depp regrette ses propos sur le viol
    http://www.entrevue.fr/johnny-depp-regrette-ses-propos-sur-le-viol-15139

  13. Pour les théories du complot, je propose le "Point Illuminati".
    Au delà du sens du mot lui même, il s'agit en effet d'un jeu où l'on joue une société secrète qui contrôle des groupes, lesquels contrôlent des groupes, qui contrôlent des groupes, etc, et où les féministes peuvent être contrôlés par les Robots Monstres des Mers, eux même contrôlés par les Servants de Cthulhu ; ou par n'importe qui d'autre.
    Et lire ce type de commentaire me donne systématiquement envie d'en faire une partie.

  14. - Pour les théories du complot, je propose le « Point Illuminati ». -

    Voilà. J'osais pas l'dire par une espèce de pudeur gluante mais j'y pensais très fort. Car oui, en général, quand un zozo commence son sketch sur les francs-maçons, c'est une manière plus moins lâche d'accuser les youpins de loin, et ta-dam-roulement-de-tambour : les fameux(et fumeux)illuminati(s?) !

    Maintenant, blabla-chacun étant différent-blablabla-chacun étant unique-blablabla, je me garderais bien de supposer l'antisémitisme chez notre comique troupier, la diversité humaine est ainsi faîte, t'as de "tout" : des arabes qui votent fn, des noirs qui soutiennent le KKK, des philosophe-milliardaire, pourquoi pas un droitard à la con non-antisémite ? Hey ! Tout est possible in the Capitalist-World !!

  15. "Chez moi, je distribue des blaireaux d’or, mais j’avoue que le « Point Levaï » me tente…"

    C'est très beau, un blaireau, j'ai vu une fois quatre jeunes jouer sur le bord d'une petite route dans la lueur de mes phares, c'était émouvant.

    Et depuis que j'ai entendu un chasseur parler haineusement des blaireaux et expliquer comment les tuer sournoisement bien que ce soient des animaux protégés, je n'utilise plus le mot blaireau autrement que pour désigner le VRAI animal.

    Donc, mille fois d'accord pour donner un nom HUMAIN aux saloperies humaines.

  16. et quand en plus d'être femme on est franc-maçon.....on est doublement manipulée, of course !!
    allez @hoministe, 500 points Levaï bien mérités

  17. moi de toute façon un commentaire qui vient expliquer que l'anti-homophobie ou l'anti-racisme sont des modes, je pense que ça veut tout dire :D .

    mon peau père disait avec raison pour ce genre de circonstances : une brouette tu lui parles pas tu la pousses :D !

  18. hoministe ; au fond t'es doué. a chaque fois tu concentres toute l'attention vers toi.

    les autres ; si vous lui concentrez toute votre attention aussi...

  19. C'est pas délibéré. C'est pas un objectif. C'est pas difficile.
    Il suffit d'être différent, et tout le monde est immédiatement dérangé, te regarde comme une curiosité, un fou, un ET, un danger. Et les chiens de garde fouineurs de fions vont même fouiner dans ta vie privée pour régurgiter tout ce qu'ils croiront avoir trouvé de révélateur dans tes poubelles. Pour ce faire, ils s'adressent à des renifleurs de fions comme eux. Et les déchets deviennent une vérité qu'ils vont tourner.

    Quand tu vas chez quelqu'un, ben, tu le flattes, tu fais pas de polémique. Je prends ton endroit comme un espace public de discussion, pas comme ton salon où je me sens tenu de te servir la soupe.
    Enfin, heureusement que je viens pas souvent chez toi. Tu t'y sentirais plus chez toi.

    Tu veux t'amuser ? De manière féministe en plus. Fais-toi faire de faux papiers d'identité, avec ton prénom masculin et un nom étranger, genre africain ou asiatique. Et tu présentes sous cette identité, pas dans les lieux officiels ou les magasins, juste avec les gens de tous les jours.
    Ne révèle rien sur toi. Tu t'inventes une origine mélangée, mais tu dis rien de ta vie privé, de ta religion/philosophie de vie. Tu réponds aux questions mais de manière ambigue. Tu verras ce que ça fait d'être un animal de laboratoire observé par une loupe.
    Tu as déjà un avatar moustachu, et si je savais pas que tu es une fille, je finirais par m'habituer que tu puisses t'appeler Valérie et avoir une tête de moustachu américain.

  20. Sauf que tu ne nous a toujours pas expliqué en quoi tu t'es différent du beauf de base.
    Tu penses être un pavé dans la mare mais t'es juste l'idiot du village.

  21. L'hoministe piqué à vif gagne un autre point Levaï : ça y est, la féministe ennemie est encore une fois une femme frustrée de ne pas avoir un pénis. Je propose qu'on le rajoute dans la liste !
    Et il se sent obligé de nous balancer un paragraphe mystérieux ne répondant pas non plus à ce que l'on a dit. Paradoxalement, il y affirme que Valérie répond toujours de façon ambiguë. Normal. Logique.

    A part ça, je vais t'expliquer un truc. Un blog, ce n'est pas forcément "oh trop cool je kiffe Justin Bieber", "je kiffe la mode" "je suis Jessica/Kévin, 15 ans, dans tel département", non. Il y a énormément de blogs dont les auteurs restent anonymes et dont les VRAIS sujets ne sont pas telle coupe de cheveux, tel produit cosmétique, bla bla bla. Personnellement je préfère largement un blog traitant d'idées intéressantes avec un point de vue correct sur la question (et non pas anti-hommes comme tu sembles le penser) plutôt que de tomber sur un énième blog de kikoulol racontant toute la life d'un adolescent.
    Ah oui, et forcément, si on est pas d'accord avec monsieur Musclor, l'ami de la théorie du complot des femmes, on est un renifleur de fion. Je t'invite à aller rejoindre monsieur Leonidas Durendal, créateur de la ligue des mecs-qui-transpirent-la-testostérone, tu seras certainement beaucoup plus à l'aise là-bas...

  22. lou ; il sait tout cela. :) .

    hoministe ; cela reste toujours la même chose depuis dix ans. Tu hais l'humanité, soit.
    Tu hais les féministes, soit ; ou celles qui ne t'ont pas écouté à un moment donné, plus précisément. Soit aussi.
    Maintenant tu viens ici. Tu t'exprimes en propos elliptiques que je comprends vaguement car je sais ce que tu sous-entends. Les autres lecteurs ne te comprennent pas spécialement. Donc précisément non tu ne te comportes pas comme dans un espace public de discussion puisque tu ne fais rien pour engager le dialogue.

    bref.

    same old story.

  23. " fouineurs de fions "

    Tiens merci ca me rappelle une chose essentielle chez les gens comme toi : le cerveau et le fion sont plus ou moins intervertis. Je pense que tu ferais un beau sujet d'étude pour rue89, en ce moment ils sont à fond dans une étude socio-zoophilique de la faune politique gauloise. Tout un programme.

  24. "Resh | 9/10/11 | 13 h 24 min
    Sauf que tu ne nous a toujours pas expliqué en quoi tu t’es différent du beauf de base."

    Certains intervenants ici n'ont pas non plus expliqué en quoi ils étaient autre chose que des lèches cul qui ne savent rien de ce qu'ils cautionnent.
    Je m'amuserais de tout ce que les gens disent de moi, si cela ne m'était pas gravement préjudiciable. Ils ne se prennent pas pour des idiots du village, mais eux c'est pire, parce que l'idiot du village ne fait pas de mal, il ne présente pas ses mensonges, élucubrations, déchets mentaux, et a priori racistes comme de la vérité à crier sur tous les toits.
    Il suffirait que je tienne un discours féministe pour que tu me penses féministe. Il suffit que je présente les femmes comme étant, pour moitié au moins, aussi pourries que les hommes qu'elles prétendent mépriser par néo-féminisme interposé, et me voilà catalogué "Gros Macho". Il suffit à une femme de tenir ce discours pour être présentées par les féministes comme soumises aux machistes, conditionnées, etc.

    C'est à vous d'expliquer pourquoi je monopolise votre attention. Pourquoi vous réagissez comme des clébards qui aboient à la vue de quiconque ne vient pas apporter son obole au culte de la femme.

    Mon expérience des néo-féministes et des féministes déclarées ne cadre pas avec le discours féministe. L'étude des faits non plus. Le féminisme est tendancieux, tribal. Il part de quelque chose qui au départ était fondé, et il est désormais contraint d'inventer et de déformer la réalité pour maintenir son pouvoir. Les féministes font comme les antiracistes, qui vont jusqu'à mettre en scène de fausses agressifs racistes our justifier leurs subventions, leur discours, leurs théories. Il y a encore bien à fair epour améliorer le sort des gens, mais cela ne relève plus du féminisme. Le féminisme ne peut pas davantage prétendre instaurer son ordre que l'écologisme. Il ne peut être que nième roue du carosse.

    Les féministes veulent imposer une organisation sociale, elles prétendent régir tous les aspects de la vie des individus, jusque dans les foyers; imposer une sexualité, une pensée, un mode de vie, au nom de leur conception des choses. D'une autre façon, l'islam ou encore le communisme prétendent faire cela. On sait ce que cela donne.
    Le féminisme est une doctrine totalitaire de plus.
    Mais si le système financier s'écroule, vous verrez ce qu'il restera du féminisme; ou de l'écologisme.

    Si les féministes se plaignent que les hommes ne se soumettent pas béatement à leur doctrine, c'est que leur expérience des femmes décrébilise cette doctrine. Ils ne perdent pas de temps à écrire ce qu'ils vivent, mais ils ont leur conception des choses, et elles n'est pas féministe, même s'ils ne refusent pas d'acepter des principes, typiquement féministe ou pas, qui vont dans le sens d'une égalité des sexes, jusqu'à un certain point.

    Quand les médias présente une femme transexuelle enceinte comme le "premier homme enceint", il y a de la manipulation mentale pour détruire l'image mentale que les hommes se font d'eux, et en faire des femmes dans leue tête. Quand on nous bassine ave le mondre mot délétère, ce genre de titre de presse devrait valoir une remise en place. Mais à ce jeux, il faudrait remettre à sa place les publicitaires, les poitiques, ou encore les religions.

    C'est être un beauf que de refuser d'intégrer cette image de l'homme enceint ? Parce que voilà où en sont les féministes et ceux qui sotn derrière eux: à chercher une improbable égalité jusque dans ses derniers retranchements, ceux-là qui contrarient fondamentalement les idéologues féministes, lesbiennes nihilistes et autre chose.

    " Tu penses être un pavé dans la mare mais t’es juste l’idiot du village."

    Si c'est toi qui le dis. Je suppose que tu as les facultés mentales qui te permettent d'arriver à cette conclusion.
    Je m'occupe pas de politique, de féminisme, et de toute la fange d'une monde pour une seule raison, mais j'ai pas envie de me verser dans les sciences politiques, le féminisme, ou la théologie, pour discourir de manière universitaire. Mes centres d'intérêts ne sont pas là, mais quand on veut quelque chose, on est parfois obligé de mettre la main dans des choses qui ne nous attire pas.

    Beaucoup de gens ont appris à ne pas proposer leur point de vue par crainte d'être raillé. Alors tout le monde tient un discours conformiste. Les féministes se plaignent que les filles n'osent pas prendre la prole en classe, par crainte de la réaction des garçons. Mais elles ont le même mépris envers ce qui ne cadre pas avec leur conformisme à elle. elles imposent à tout le monde de se soumettre à elles, comme les garçons dominants le font avec les filles.

    Ce que je dis vaut ce qui s'étale à longueur de ragots, de presse, de télé, d'écritures saintes et je ne sais quoi. La masse ne prend pas de risque, elle régurgite ce qu'on lui a mis dans le crâne. Il n'y a pas de pavé, dans la masse, la masse est la mare.

    Et franchement, il y a des gens qui sont mal placés pour mépriser ce que disent les idiots des villages: ceux qui suivent les préceptes spirtiuels d'un charpentier ou d'un berger, comme tous ceux qui se passionnent pour les "secrets de fatima", rapportés par des quasi idiotes de village.

    Quand on voit la masse de ceux qui se pâment devant les politiques, les précheurs, les blondasses en bikini, les idoles diverses et variées, je ne pense pas qu'ils soient habilités à mépriser les idiots des villages.
    Y'en a déjà qui croient avoir trouvé leur échappatoire avec marine le pen comme d'autre l'ont cru avec sarkozy, comme d'autres se réfugie en hollande à défaut de vouloir s'échapper de l'étau qui écrase la France.
    Qui ressemble le plus à l'idiot du village ? Eux ressemblent à des sodomites et des suceurs intéressés.

  25. "Donc précisément non tu ne te comportes pas comme dans un espace public de discussion puisque tu ne fais rien pour engager le dialogue."

    Sur ce point, c'est vrai, je joue pas le jeu de l'espace public. Disons que j'ai fait ce que font les gens dans les espaces publics: ils chuchotent un truc à l'oreille d'untel, se retirent un instant en marge de la foule pour parler un instant avec unetelle.

    Je donne l'impression de refuser le dialogue parce que je ne vais pas dans le sens du blog (et de la plupart des forums où je vais d'ailleurs), à savoir papoter au coin du feu féministe.
    Au fond j'ai pas envie de parler, mais comme personne ne tient publiquement, d'une manière qui porte, le discours qui me conviendrait d'entendre, ben, j'attends pas qu'un hypothétique "messager de dieu" vienne précher la bonne parole.
    Je suis un gars d'en bas. Je ne crains pas de me salir, de patauger dans la boue, de puer la sueur. C'est un des trucs que j'aime dans la culture américaine: "Do it yourself" Cette mentalité rend les gens vifs, dynamiques, créatifs, inventifs, novateurs, libres, indépendants.
    "Il est autonome", disent certains de moi. Eh bien, ça aussi, ça ne plait pas. Faire sa vie dans le monde sans être aliéné au monde, cela ne plait pas. Ne pas avoir besoin d'une femme pour cuisiner ou passer un faubert (balais à franges), cela ne plait pas; cela dévalorise et anihile les femmes, cela en fait à mes yeux des inutiles. Alors tu vois. Quoi que tu dises, quoi que tu fasses...
    Tout le propos c'est de trouver sa place et ce dire ce qu'il faut là où il faut quand il faut. Facile pour des autonomates, plus difficile quand chaque jour est une remise en cause de soi, de ses faits et gestes.

    C'est comme ça, je ne cherche pas à me distinguer ou à foutre la merde, mais je ne supporte pas cette façon qu'on les gens de vouloir me faire rentrer dans un moule.

    "bref.
    same old story."

    C'est pas toi qui aime les vieux classiques ? Les bons vieux classiques, plutôt. De ce coté, c'est sûr, j'ai rien pour rentrer dans la postérité.

    Quand je vois comment M. Jackson ou Elisabeth Taylor sont morts et ont disparu de la conscience collective, ça donne une idée de ce que valent les choses qui sont mises sur le devant de la scène; adulées un jours, reléguées aux oubliettes un autre jour.

    Bon, maintenant on arrête de parler de moi.

  26. Dis moi comment tu vois tes "ennemis", je te décrirais. Un petit branlotin paranoïde, faux-cul comme pas deux et obséquieux au possible. L'implacable routine du web et de ses cloportes équipés d'un clavier.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=77rw7kdHJG4&gl=FR

    Remplacez juste juifs ou musulman par féministe. On est en plein dedans là. Prout !! \o/

  27. "Max | 9/10/11 | 14 h 18 min
    » fouineurs de fions »
    Tiens merci ca me rappelle une chose essentielle chez les gens comme toi : le cerveau et le fion sont plus ou moins intervertis."

    Je peux t'assurer que si tout le monde n'aime pas les truffes, la plupart des gens ne se refusent pas un reniflage de fion, sinon quotidien, au moins de tps en tps. Ils font ça au bistrot du coin, entre le café, le pastis et le petit vin.

  28. "Les féministes veulent imposer une organisation sociale, elles prétendent régir tous les aspects de la vie des individus, jusque dans les foyers; imposer une sexualité, une pensée, un mode de vie, au nom de leur conception des choses. D’une autre façon, l’islam ou encore le communisme prétendent faire cela. On sait ce que cela donne."

    Rassure moi, tu ne considères pas l'égalité entre les sexes de la même façon que l'islam ? Auquel cas il serait temps de voir un psy.
    On ne veut pas dire "fais ci fais ça, couche avec ton/ta partenaire dans cette position" bla bla bla, on veut de l'égalité. Pour tous. Femmes bien sûre, hommes également. Arrête de te voir en martyre des femmes deux minutes et regarde concrètement la société actuelle.
    Et pour un mec n'ayant "pas envie de parler", je te trouve plutôt expansif. Bref, don't feed the troll.

  29. "On ne veut pas dire « fais ci fais ça, couche avec ton/ta partenaire dans cette position » bla bla bla, on veut de l’égalité. "

    C'est vrai. La nuance m'échappe. Vous voulez juste dire aux hommes comment ils doivent se voir, se penser, considérer leur sexe, comment traiter la femme, comment faire l'amour aux femmes, comment ils doivent regarder les femmes, comment leur parler, comment ils doivent occuper leurs journées, en l'occurrence avec des tâches ménagères, du maternage, sans regarder du porno, sans aller voir des prostituées, sans consommer des produits culturels qui nourrissent une mauvaise image des femmes, le commerce de l'image des femmes... bref. Quand je dis que certaines personnes se disent féministes sans savoir quel est l'esprit de cette idéologie.

  30. Ah....et peut-être qu'aujourd'hui on ne dit pas aux femmes "fais le ménage, fais des gosses, ne couche pas à tout va sinon tu vas être une pute, habille toi de façon féminine, maquille toi, fais des courses, éduque tes gosses pendant que ton mari se repose, satisfais le sexuellement, ferme ta gueule" ? Non, parce que bien sûr, c'est leur place naturelle, celle de bonniche. Les hommes ont bien mieux à faire. Oui oui oui. Et les femmes sont inférieures donc on s'en fout. Grosso modo, tu refuses le féminisme parce que t'as la flemme de bouger ton gros cul pour aller faire la vaisselle. Mais à part ça, faut ensuite aller hurler sur les toits que "les femmes prennent une part trop importante dans l'éducation des enfants, il leur manque un modèle paternel". Ah bah oui, mince, papa il est devant le foot avec une bière !
    Bref, je n'ai pas besoin de répondre de toutes façons à une personne sortant des énormités du genre "l'anti-racisme est une mode". Va dire ça à Rosa Parks, il me semble bien qu'elle a déclenché les hostilités sur une base de fasheun !

  31. On parle du féminisme. Je dis que le féminisme veut régir la vie, l'indentité, la pensée, le comportement des hommes, à la façon des idéologies totalitaires, comme l'islam.
    Avec ou sans féminisme/islam, tout le monde est soumis à des préceptes, des rodonnances, des pressions pour se conformer à une norme. Mais les acteurs de cette pression sont multiples: religions, industriels, politiques, idéologues divers.
    tant que le féminisme n'est qu'un de ces éléments, comme actuellement, y'a guère à lui reprocher qu'on ne peut reprocher aux autres, mais quand une idéologie revendique toujours de pouvoir en arguant que la réussite de ses préceptes est conditionnée à la convertion totale, là on glisse dans le totalitarisme. Et ils se trouvent que c'est ce qu'ambitionnent certaines féministes. Le Pouvoir est leur obsession, un pouvoir totalitaire.

    On peut faire faire de la pédagogie pour faire comprendre aux gens ce qu'ils gagneraient à adopter tel mode de vie, mais le féminisme ne fait pas ça, le féminisme impose sont ordre, en corrompant les politiques pour faire passer des loios. Quand on voit qui soutient le féminisme, on doit réfléchir aux finalités de ce qui est imposés par les lois, malgré l'oppositon des gens; parce que la démocratie et la France, ça fait deux.

  32. hoministe > tu laches un bombe là : corruption du pouvoir par les féministes ! des noms et des exemples STP parce que là tu tiendrais de quoi conforter ton propos.

    Un point sur lequel tu es profondément exaspérant, c'est le mélange entre ce que tu défini comme les extrémistes féministe (bien que n'en aillant jamais côtoyer je suis pret à croire que sa existe) et les féministes "classique" (ou modéré si je reprend ton barème).

    Tu mets tout le monde dans le même sac, souffle le chaud et le froid... bref tu dis de la boue a haute dose parce que tu ne propose rien et fait simplement des constats de comptoire.

    Pire : je suis sur que tu dois renforcer encore plus la détermination des gens à qui tu t'opposes (plus contre productif comme démarche tu meurs...).

    Rien de plus facile que de se mettre dans les pompes du mec qui a tout compris et qui regarde narquoisement les autres comme tu le fais. Comme je te le demandais sur un autre commentaire, c'est quoi ton intérêt a parler avec des gens que tu considère comme conditionné ? (ta réponse était "aucun intérêt, le monde m'interpelle et je lui répond" ce qui est ce que j'appelle un pirouette et pas une réponse digne de ce nom).

  33. flashou ; il déteste tous les féminismes. (s'il ne détestait que ca)

    hoministe ; c'est nouveau tes idées complotistes là ? Avant quand tu étais en mode chiant, tu te "contentais" d'être misogyne et raciste.

  34. @ hoministe : Je crains que nous soyions trop bêtes pour comprendre tes théories ô combien subtiles, même avec toute la pédagogie du monde. Peux-tu tenir compte de ça et partir, stp ? Il ne faudrait pas que tu perdes ton temps.

    @ Valerie : Sympa le point Levaï :) ... Outre le blaireau d'or, il y a aussi le point paic, inventé par Christine, qui récompense le fameux : "je ne suis pas macho, je fais la vaisselle".

  35. Nan nan la théorie elle est simple ;
    "les féministes veulent instaurer une dictature et contraindre les gens à se conformer à leurs idéaux par la force."
    That's all folks.

    Par contre les preuves et les arguments pas la peine de chercher y'en a pas, juste des centaines de lignes insipides pleines de vide et d'incohérences.
    Même Marc Levy doit pas être aussi chiant à lire que ce type.

  36. Resh, mon message était-il ô combien trop subtil pour toi ? :p
    Je faisais de la persuasion là, tu m'as cassé tout mon effet ;) .

    (Ceci dit, y avait peu de chance que ça marche, faut avouer)

  37. Nan nan, soyons sérieux deux minutes : notre terrible plan de conquête du monde a été percé à jour, jamais Cthulhu ne pourra régner en maître sur cette planète, autant admettre notre défaite de méchants féministes diaboliques et allons nous repentir dans le premier couvent venu : de toute façon, en tant que féministes, on est soit homo, soit moche à en mourir, bien entendu.

    Maintenant qu'hoministe est rassuré d'avoir sauvé la planète, il se sentira peut-être moins obligé de venir poster.

    @Durga, ça me rappelle les sempiternels "je suis pas raciste mais j'aime pas les arabes" :p.

  38. @ Lou : ou encore "je ne suis pas raciste, j'ai un copain arabe (qui est un bon arabe, lui, contrairement aux autres)" ^^

  39. "Vous voulez juste dire aux hommes comment ils doivent se voir, se penser, considérer leur sexe, comment traiter la femme, comment faire l’amour aux femmes, comment ils doivent regarder les femmes, comment leur parler, comment ils doivent occuper leurs journées, en l’occurrence avec des tâches ménagères, du maternage, sans regarder du porno, sans aller voir des prostituées, sans consommer des produits culturels qui nourrissent une mauvaise image des femmes, le commerce de l’image des femmes…"

    Mais... le sexisme et l'antisexisme font tous les deux ça ! En gros tu reproches à des idées d'avoir un impact sur le monde ? Quand on remet en cause un partage inégalitaire, pour ne prendre que l'exemple des tâches ménagères, il en résulte forcément un nouveau partage ! Je sais pas, c'est un peu bizarre comme argumentaire... en gros tu trouves ça fasciste que des dominés aient des revendications de manière à conquérir l'égalité, parce que les dominateurs risquent d'être spoliés de leurs privilèges ?

  40. Mais oui c'est fasciste à cause des méthodes employées !
    Par exemple, les féministes castrent les hommes au sécateur, elles sont donc contre l'ordre naturel des choses, puisque dame nature déteste les sécateurs. C'est simple.

  41. hominus disait

    «On parle du féminisme. Je dis que le féminisme veut régir la vie, l’indentité, la pensée, le comportement des hommes, à la façon des idéologies totalitaires, comme l’islam»

    Je suis un homme proféministe marié à une féministe et je vis très bien cette situation sans être castré ni sous un joug totalitaire.
    Hominable, faut arrêter le délire de persécution, se regarder dans un miroir et se dire "mais pourquoi tant de haine en moi ?".
    J'ai fait une très longue psychothérapie et je suis bien placé pour décrypter ce que cache la haine dans les propos. La seule personne haineuse sur cette page, c'est toi.
    Think twice avant de cracher ta haine sur ce que je viens d'écrire.

  42. @Valérie, très drôle le point levaÏ. ;)

    Levaï, un autre vieillard cacochyme qui défend le clan des vieux éléphants en train de mourir.
    En plus, il se fait du fric avec sa thèse nauséabonde du "pas de viol si pas d'arme". Passez-moi le sac à vomi.

  43. Pierre, d'être un vieillard est une circonstance aggravante ?

    Je n'ai pas tout suivi des interventions d'Yvan Levaï dans les médias, seulement son passage chez Ruquier.
    Il disait "s'il n'y à pas de violence physique il n'y a pas de viol". Je trouve aussi cette affirmation détestable si elle est dite "en général", car bien sur on peut utiliser un ascendant social bien aussi efficacement que la violence physique pour faire de quelqu'un sa chose.
    Mais quelqu'un sur le plateau à suggéré que d'user de ce genre de violence psychologique, pour le résultat supposé, en 8 mn ça fait un peu court, surtout que la présumée victime à toujours nié savoir qui était DSK.

    Ayant peu suivis les infos cet été, j'ai peut-être loupé le moment capital où le peuple à acquis la certitude que DSK était coupable, faisant du coup de ses défenseurs des machistes nauséabonds, et cette histoire le symbole de la manière dont on méprise la parole des femmes violées.
    Mais moi ça me gène qu'on se serve comme ça d'un cas où on a pas de preuves, et qu'on le monte en épingle pour faire de la communication.
    Si on découvre un jour que c'était un coup monté et que DSk est innocent, alors tout ça aura été très contre productif.
    Les associations féministes qui ont condamné DSK avant toute forme de procès ne font pas très sérieux.

  44. quelles sont les dites associations ? merci d'avance.

  45. "hoministe > tu laches un bombe là : corruption du pouvoir par les féministes ! des noms et des exemples STP parce que là tu tiendrais de quoi conforter ton propos."

    Tu ignores ce que les femmes de politiques avouent publiquement? à savoir qu'elles mettent leurs entrées en politique au service du féminisme. Quand elles ne disent pas s'être mariées avec un politique à défaut d'avoir pu, en tant que femme, accéder au pouvoir. C'est en tout cas la mise en scène qui est faite, par exemple avec hillary clinton, mise en scène que les médias ont tenté de faire avec cécilia sarkozy.
    "Corruption", cela ne signifie pas forcément payer un politique pour obtenir une loi.

    "Un point sur lequel tu es profondément exaspérant, c’est le mélange entre ce que tu défini comme les extrémistes féministe (bien que n’en aillant jamais côtoyer je suis pret à croire que sa existe) et les féministes « classique » (ou modéré si je reprend ton barème)."

    Je mélange pas, je dis que ce sont les extrémistes qui donnent le tempo, comme ce sont les islamismes qui représentent les musulmans, en france y compris; même si officiellement ce sont des musulmans softs.
    La plupart des gens ne sont pas extrémistes dans leur vie, mais ils cautionnent la loi du plus fort qu'affirment ouvertement les extrémistes.

    La différence entre les féministes/musulmans softs et les radicales/islamistes, c'est la différence qu'il y a entre les sarkozistes et les lepénistes: les premiers sont des hypocrites bien comme il faut l'être en société, les autres sont des ruffians. Les sarkozistes veulent ce que veulent les extrémistes de droite, mais ils ne veulent pas être identifiés comme tels. Passez le karcher, mais ne dites pas qu'on vous l'a demandé. ne nous éclabousez pas. Faites la guerre, on veux profitez des butins de la guerre, mais on ne veut pas partir au front. on veut profiter de la vie, alors éliminer tous ceux qui nous pourrissent la vie.

    "Tu mets tout le monde dans le même sac, souffle le chaud et le froid… bref tu dis de la boue a haute dose parce que tu ne propose rien et fait simplement des constats de comptoire. "

    La nuance, jusqu'à quel point?
    Un bipède marche un coup sur le pied gauche, un coup sur le droit; physiquement et politiquement. Il n'y un seul type de personne qui tient un discours qui simple cohérent, facile à suivre, parce qu'il est simpliste: ceux qui ne regarde que d'un coté, tjs le même.
    Si tu veux parler du racisme en France, tu donnera raison tour à tour aux uns et aux autres.

    Pire : je suis sur que tu dois renforcer encore plus la détermination des gens à qui tu t’opposes (plus contre productif comme démarche tu meurs…).

    "c’est quoi ton intérêt a parler avec des gens que tu considère comme conditionné ?"

    si je suis avec des gens que rien ne m'oppose, j'ai plus rien à dire. je parle parce qu'on me casse les pieds, on me chie dans les bottes. je demande rien à personne, mais il y a la moitié des gens qui ne supporte pas ce que je suis, et qui me chie dessus. parmi ces gens il y a les féministes.
    si on m'emmerde pas, je parle pas dans la vie, parce que si je disais ce que j'ai à dire, ça finirait mal.

    (ta réponse était « aucun intérêt, le monde m’interpelle et je lui répond » ce qui est ce que j’appelle un pirouette et pas une réponse digne de ce nom).

  46. @Hoministe
    -la moitié des gens
    +la quasi totalité des gens qui ont un cerveau et des pensées rationnelles
    Nuance.

  47. Problème de postage. La suite, si importante...

    ___"c’est quoi ton intérêt a parler avec des gens que tu considère comme conditionné ?"

    Les féministes viennent m'emmerder dans ma vie, car partout où je vais je suis confronté à

    leur influence. Donc je vais sur leur terrain comme elles viennent sur le mien.

    si je suis avec des gens que rien ne m'oppose, j'ai plus rien à dire. je parle parce qu'on

    me casse les pieds. je demande rien à personne, mais il y a la moitié des gens qui ne

    supporte pas ce que je suis, et qui me chient dessus. parmi ces gens il y a les féministes.
    si on m'emmerde pas, je parle pas dans la vie, parce que si je disais ce que j'ai à dire, ça

    finirait mal.

    C'est quoi l'intérêt de parler avec ceux qui te sont acquis ? Voilà ce que l'on reproche aux

    politiques. Mais eux se moquent de faire avancer les discussions, ils veulent juste trouver

    leur public pour accéder au pouvoir. Ils ratissent plus large quand ils n'ont pas assez de

    sympathisants.

    ___"flashou ; il déteste tous les féminismes. (s’il ne détestait que ca)"

    Je hais à mort les femelles procirconcision. S'il se trouve des féministes raisonnables,

    elles ne sont pas procirconcision, et j'ai pas de problme particulier avec celles-là.

    Plus une femme est féministe, plus elle est repoussante. Ce n'est plus une femme, plus un

    être humain, mais une idéologue, un marteau ambulant. Une femme 100% féministe est aussi

    exécrable qu'un intégriste.

    ___"hoministe ; c’est nouveau tes idées complotistes là ? Avant quand tu étais en mode

    chiant, tu te « contentais » d’être misogyne et raciste."

    Dès qu'on avance des hypothèses qui sortent du convenu, c'est du complotisme. Tu prétends

    que personne ne plannife ce qui arrive ? Les attaques spéculatives contre les pays sont

    prévue depuis le début de la crise. Il a été dis dans quel ordre les pays seraient attaqués

    par les spéculateurs, pour abaisser les notes et ainsi obliger les pays à payer davatange le

    loyer de l'argent emprunté, ce qui enrichira davantage les spéculateurs. Les personnes

    informées savent que la France est la dernière sur la liste, après l'Italie, l'Espagne, le

    Portugal...
    Comploter, orchestré, fomenté, le mot à utiliser varie suivant le phénomène étudié. Mais le

    féminisme n'est pas parvenu à maturité de son seul fait.

    Si je dis que la moitié des femmes sont de la fange comme la moitié des hommes, je suis

    misogyne ?

    J'ai apprécié les billets de ton blog où tu parlais de toi, avec les anecdotes marrantes de

    la vie quotidienne; je suis pas ici pour parler de moi, autrement je ferais un blog comme

    toi. Tes trucs féministes me bassinent. je jette un oeil mais c'est j'ai pas besoin de

    m'étendre à l'infini et de manière féministe sur le principe de dignité, d'humanité, de

    droit.

    ___"@ hoministe : Je crains que nous soyions trop bêtes pour comprendre tes théories ô

    combien subtiles, même avec toute la pédagogie du monde. Peux-tu tenir compte de ça et

    partir, stp ? Il ne faudrait pas que tu perdes ton temps"

    rien à voir avec l'intelligence. Problème de compréhension classique quand il faut devenir

    comme l'autre pour le comprendre. C'est pourquoi les français et les arabo-maghrébins ne

    peuvent pas se comprendre sans devenir un peu ce que sont les autres. Avec les pensées qui

    viennent spontanément à l'esprit de l'un sont celles qui viennent à l'esprit de l'autre. Et

    chacun se comprend. Comme on ne peut pas tout vivre, tout être, ben, on ne peut pas tout

    comprendre.
    Peu importe. Ce qui compte, c'est de savoir qu'il y a d'autres point de vue. Les féministes

    devraient mettre de l'eau dans leur vin, mais elles sont tellement enfermées dans leur truc

    qu'elles ne peuvent que désespérer de voir que tout le monde ne voient pas les choses comme

    elles.
    Un sexe ne peut pas aller vers l'autre s'il ne s'oublie pas un instant, autrement il ne fait

    que de la prédation. Les féministes dont d'autant plus de la prédation qu'elles n'abordent

    les hommes que sous un angle féministe.

    ___"Nan nan la théorie elle est simple ;
    « les féministes veulent instaurer une dictature et contraindre les gens à se conformer à

    leurs idéaux par la force. »"

    Du totalitarisme. Le plein pouvoir. ne laisser aucun pouvoir aux machistes, à ce qui n'est

    pas féministe. Elles ne sont pas démocrates, pas plus que les intégristes. Les gens de

    pouvoir se résignent à partager le pouvoir faute d'être poussé par une mégalomanie ou une

    force démentielle, mais autrement, tous aspirent au plein pouvoir.
    La proportionalité est démocratique. Chacun admet le partage du pouvoir. Les féministes

    prétendent vouloir la moitié du pouvoir, mais les radicales veulent tout le pouvoir, parce

    qu'elles se considèrent supérieures aux hommes.

    ___"Par contre les preuves et les arguments pas la peine de chercher y’en a pas, juste des

    centaines de lignes insipides pleines de vide et d’incohérences."

    Il faut les chercher entre les lignes. De même qu'il faut cehrcher l'absence de démocratie,

    non dans le discours officiel, mais dans ce que révèle les prises de position.

    ___"Mais… le sexisme et l’antisexisme font tous les deux ça ! En gros tu reproches à des

    idées d’avoir un impact sur le monde ?"

    Je dis que les féministes font ce qu'elles reprochent aux hommes de faire. C'est ce que je

    constate au quotidien. L'inversion des rôles, c'est leur credo, quand ça les arrange.

    ___"Quand on remet en cause un partage inégalitaire, pour ne prendre que l’exemple des

    tâches ménagères, il en résulte forcément un nouveau partage !"

    quand les féministes veulent imposer aux hommes des choses, jusque dans le plus intime de

    leur vie privée, juste pour satisfaire leur conception de l'organisation du monde, on tombe

    dans le totalitarisme.
    Parce que s'il faut raisonner comme les féministes, alors tout le monde doit faire sa part

    de travail manuel, de travail intellectuel. Tout le monde doit faire une patie des tâches

    qui font la société. Ah non, non, quand même pas! Pourquoi non? PArce que des idéologues

    n'ont pas imposé cette idée.
    Moi je dis qu'il faut organiser la société de sorte à ce que les jours de l'année soit

    répartis entre toutes les tâches, que chacun doit faire à tour de rôle. Un jour égouttier,

    un jour maçon, un jour charcutier, un jour politicien... ce serait égalitaire ça.

    __"Je suis un homme proféministe marié à une féministe et je vis très bien cette situation

    sans être castré ni sous un joug totalitaire."

    Etre bobo, ça aide. Si tu étais ouvrier du bâtiment et que ta femme étais secrétaire, le proféminisme aurait des limites dans ton foyer.

    L'égalité, c'est aussi ce que promettait le communisme (tous camarades), ce que promet l'islamisme (tous des frères).

    Je vais encore me répéter. Vous ramenez le sujet à moi sans savoir ce que je suis, quelle est ma sensibilité.

  48. Ah donc, on en revient toujours à la même chose, "le féminisme c'est bien mais si le pouvoir est au machisme" ? Parce que le machisme n'est pas une dictature, bien entendu, la femme n'a jamais été considérée comme inférieure depuis des temps immémoriaux.
    Rentre toi dans le crâne une fois pour toute. On ne cherche pas une INVERSION DES RÔLES, mais une EGALITE. Bordel. Tu es lourd. Très lourd. Et raciste, et misogyne. Et monsieur "on m'accuse de comploter" devrait se taire après nous avoir révélé le terrible complot féministe et islamiste : arrête la parano.

  49. ""quelles sont les dites associations ? merci d’avance.""

    Par exemple La Barbe qui a organisé une manif devant le siège de TF1 pour la venue de DSK.

  50. hoministe : là tes coms de 25 km de long sur ta vie, ton oeuvre me fatiguent.
    pchiout.

    jojo ; oui et ?

  51. "Parce que le machisme n’est pas une dictature, bien entendu, la femme n’a jamais été considérée comme inférieure depuis des temps immémoriaux."

    J'ai pas dit le contraire. Je dis que les féministes sont le pendants des machistes. Elles sont manifestement utilisées pour déstabiliser les pays dont "on" veut prendre le contrôle.

    A défaut d'enquêter sur le passé, on peut observer attentivement ce qui se passe dans les pays en dévleoppement, notamment maghrébins. Les féministes locales sont-elles aidées, par qui ?
    Sont-ce les mêmes qui ont fomentées les "révolutions arabes". A quelle fin ? Parlez pas d'humanisme ou d'égalité.

    " Rentre toi dans le crâne une fois pour toute. On ne cherche pas une INVERSION DES RÔLES, mais une EGALITE. Bordel. "

    C'est pas ce que je constate dans le monde réel. Et certains discours sont sans abmiguité: abattre la masculinité, prendre le pouvoir.

    De toute façon, quand les hommes verront qu'ils gagnent de moins en moins au profit des femmes (voir en angleterre par exe.), vous pourrez tjs les baratiner comme des politiques, ça ne passera plus.

    L'égalité est un concept, pas une réalité. Est-ce réalisable ? Pourquoi oui, pourquoi non? non à cause des machos, diront les féministes.
    Un nombre croissant de voix remettent en question le principe de l'égalité dans l'école unique.
    Les moutons suivent, mais les parents avertis font déjà ce qu'il faut pour que leurs enfants ne soient pas assujettis au principe de l'égalité, mais pour qu'ils profitent de la loi du monde: celle du plus rusé et du plus fort.

    Les idéologues parlent, il y a ceux qui gobent leur parole et fonde leur vision du monde avec leur discours, et ceux qui observent, réfléchissent, mettre les théories à l'épreuve des faits.
    Théories, rêves, ambition, sont une chose, la réalité, c'est autre chose.

  52. "hoministe : là tes coms de 25 km de long sur ta vie, ton oeuvre me fatiguent.
    pchiout."

    je comprends ça. c'est pour ça que je me relis pas. ça me gonflerais aussi.

  53. donc file. là je fatigue.

  54. Tu prends les dires de féministes extrêmistes pour des faits. Les vraies féministes, la majorité, ne veulent pas castrer tous les mecs. Et arrêtez de faire un scandale dès qu'on touche vos couilles, merde.

    Elles sont manifestement utilisées pour déstabiliser les pays dont « on » veut prendre le contrôle.
    "On" ?
    http://s3.amazonaws.com/kym-assets/photos/images/newsfeed/000/183/103/alens.jpg?1318001068

    (C'était tentant.)

    Valérie, si par hasard tu avais la possibilité de bannir des gens par IP, ce serait magique.

  55. ""jojo ; oui et ?""

    Et ben voilà...

  56. "Et arrêtez de faire un scandale dès qu’on touche vos couilles, merde"
    ça c'est le plus drôle. Cette femme (Lou) prétend à l'égalité c'est à dire à une idée haute définie par la morale, l'intellect et l'utopie tandis que les hommes ne pensent que par leurs couilles...
    Prétendument elles ne détestent pas les hommes...ça fait marrer de voir leur haine du corps masculin... Et elles parlent en plus comme des truies pour imiter les porcs masculins. Leur égalité est effectivement dans le monde réel une inversion et elles ne prennent pratiquement que les travers de la domination masculine...
    @hoministe: j'apprécie les esprits "libres". Il n'y en a pas beaucoup...

  57. Ok, je dégage. Mais profitez-en tous pour retenir une leçon, si vous acceptez de ne pas être qu'en position de donneurs de leçons: vous aussi vous fatiguer les gens avec votre féminisme; continuellement à rabâcher, à tout ramener à du féminisme. Alors plus personne ne vous écoute. Les gens vous ont écouté, maintenant ils en ont assez des féministes, notamment.

  58. Hoministe a dit
    «Etre bobo, ça aide. Si tu étais ouvrier du bâtiment et que ta femme étais secrétaire, le proféminisme aurait des limites dans ton foyer.»
    «Vous ramenez le sujet à moi sans savoir ce que je suis, quelle est ma sensibilité.»

    Charité bien ordonnée... Tu n'as AUCUNE IDEE de qui je suis, de ma vie et tu me taxes de bobo ! On croit rêver.
    Mais pourquoi ne dis-tu pas quelle est ta sensibilité ? Je sais qui tu es : Eric Zemmour. :D

    Je suis un féministe radical (abolitionniste) et pourtant, je suis pour l'égalité totale. Je suis exactement comme les BlancHEs qui luttaient aux côtés des NoirEs pour stopper la ségrégation raciale aux USA et en Afrique du Sud, c'est tout.

    Aucune intention de prendre le pouvoir ou que sais-je encore. Le mouvement des indignés explique d'ailleurs bien que le problème est tranversal et que les politiques n'ont pas de solution.
    Pour moi, la raison est simple : toutes les idéologies ou religions nées avant 1968 sont issues du patriarcat, donc d'un système de domination. Le féminisme n'existerait pas sans cette domination mais il n'a aucune intention de commettre les mêmes erreurs que le patriarcat. La plupart des féministes ne veulent pas d'un matriarcat mais d'un humaniarcat, c'est-à-dire où l'HumainE est en première place, pas les femmes ou les hommes en opposition.

    Donc, le féminisme est la SEULE réponse à la crise patriarcale que nous vivons. Et ceux qui s'y opposent ne veulent tout simplement pas perdre leurs privilèges, ce qui se comprend mais qui est une lutte perdue d'avance.

    «C’est pas ce que je constate dans le monde réel. Et certains discours sont sans abmiguité: abattre la masculinité, prendre le pouvoir.»

    N'importe nawak. Des exemples concrets SVP ? Nom de la femme en question, action pour prendre le pouvoir sans partage ?
    Là on va bien rigoler. Te casse pas la tête à chercher trop longtemps parce que des féministes ayant le pouvoir de décision, il n'y en a pas. Tu connais le "plafond de verre" ?

    Sinon, toutes tes gesticulations et celles des pov zhoms qui ont peur de perdre leur pouvoir avaient déjà été résumées en 1906 (!) dans un court-métrage muet de la cinéaste Alice Guy (volontairement ignorée car c'était une femme, son oeuvre est totalement méconnue, malgré tout ce qu'elle a apporté au cinéma). Tout ce qu'elle prédisait n'est toujours pas arrivé, plus de cent après ! Alors les masculinistes qui crient à la fin des privilèges et regrettent le bon vieux temps : camembert !

    http://www.youtube.com/v/wv7CBHD4-lo (environ 7 mn, la chute est prévisible).

    Peterson a dit
    «@hoministe: j’apprécie les esprits « libres ». Il n’y en a pas beaucoup…»

    Hoministe, un esprit libre ? ROTFL
    Voilà maintenant un 2ème troll. Ya un nid ou quoi ?

  59. "@hoministe: j’apprécie les esprits « libres ». Il n’y en a pas beaucoup…"

    Ah, tiens, du renfort. Je te laisse le flambeau. Je ne voudrais pas abuser de l'hospitalité de Valérie; qui va croire que "Peterson" est "hoministe" qui a changé de pseudo.

  60. @Peterson Par acquis de conscience, va mater des commentaires que ça parle de castration ou de vasectomie : tu trouveras des "putes" "salopes" "connasses" à ne plus savoir quoi en faire.
    Je suis loin de détester les hommes. Loin. Trèèèès loin. La quasi totalité de mes potes sont des mecs, je suis hétéro, j'ai un mec, mais à part ça, olol, je déteste les hommes, carrément.
    Je répondais donc à Hoministe qui semble si attaché à sa paire de testicules qu'il tremble devant un hypothétique complot féministe visant à les lui couper. Mais si tu ne lis pas, pourquoi tu postes ? J'adore les gens qui débarquent au milieu, prennent une phrase au hasard, la sortent du contexte et t'en font une analyse psychologique de la mort...
    Et mon "imitation des porcs masculins" comme tu le dis si bien, c'est ma façon naturelle de m'exprimer. Ah bah oui, mince, toutes les filles n'aiment pas les fleurs, le rose et les poneys, y'en a qui jurent. Et ce n'est pas par rebellion ou autre. Juste ma façon d'être. Pas assez féminine ? Domination masculine, ou simple franchise ?

  61. "Mais pourquoi ne dis-tu pas quelle est ta sensibilité ? Je sais qui tu es : Eric Zemmour."

    Dans un monde qui ne serait pas un monde d'enfants de putains, j'aurais aucune réserve à m'expliquer. Comme ce n'est pas le cas, je ne parle pas de moi, même si, comme tout le monde/tous les auteurs, je parle plus ou moins à travers mon vécu.

    Bon, je réponds pas plus. J'ai dit que je pars, je pars.

  62. bon.

    lou ; j'ai demandé à hoministe de partir donc ne le relance pas.

    peterson ; "elles" "elles" "elles". tu me fatigues déjà.

  63. Je crois que c'est un gros troll poilu qui ne croit pas ce qu'il dis, ou alors, c'est juste un type qui depuis le jour où il a pigé 5% d'un cours en baillant au fond de la classe, se prends pour un nihiliste, alors qu'il n'est qu'un pangloss.
    Comme si tous les combats et tous les systèmes se valaient et engendraient autant d'oppression, comme si on ne pouvait pas casser le conditionnement social mais juste le remplacer par un autre, sans jamais offrir plus de liberté ou d'ouverture d'esprit pour tous.
    Les pensées typiques d'un faible qui a simplement peur d'aller de l'avant.

  64. @ Lou: Vous aimez les hommes. Tant mieux. Je n'aime pas plus les femmes que les hommes. Il y a quelquefois des gens charmants. Quand à mon analyse psychologique de la mort et l'imitation des porcs masculins, votre statut de femme ne vous autorise pas à réduire la pensée d'un homme à ses couilles, sous prétexte que vous êtes une feeemmmmme. Je ne vous réduis pas à votre vagin et pas une seule fois hoministe n'a fait référence à vos seins et à votre vulve. C'est toute la différence entre deux êtres: l'un loyal, l'autre pas. Et si le second ne l'est pas c'est qu'il bénéficie de la puissance d'une idéologie dont les abus sont aussi incontestables que peuvent l'être par exemple le juif, le sport, le mérite etc... Votre "manière de parler" comme vous le dites, avec une grande assurance, n'est pas seulement vulgaire, elle défie et invalide les débats loyaux, la raison, le bon sens. En cela vous n'êtes pas dissemblable des grands étalons et d'une proportion grandissante de gens qui confirment la domination des certitudes bravaches sur les gens du doute. C'est la société de la publicité avec ses slogans et sa vulgarité, la société de la pornographie, c'est celui qui gueule le plus fort et qui emploie la ruse et la deloyauté qui triomphe. Cela dit OUI des violences s'exercent de façon croissante sur les femmes. Et parallèlement de plus en plus de femmes vont payer le lourd tribut des violences qu'elles subissent à des hommes qui n'inspirent pas la crainte. C'est un cercle vicieux dans lequel aucun des deux genres ne sort grandi. Il reste heureusement des gens, souvent parmi les plus modestes, qui n'ont pas abdiqué la bienveillance et le bon sens.
    @ Pierre: ce n'est pas parce que vous avez trouvé vous une femme, féministe de surcroit, que les hommes critiques à l'égard du féminisme craignent tous l'abolition de leurs privilèges. Vous ne comprenez justement pas, qu'il y a, parmi ces hommes, une bonne proportion d'individus plutôt inoffensifs qui payent chèrement leur inocuité par la relégation en tout: travail, vie sociale, argent, femmes, amis... et la relégation est cruelle et violente. Parmi ces cruautés et ces violences quelques femmes s'en sont rendus coupables. D'ailleurs votre position témoigne, une fois de plus, que le féminisme, même le plus libertaire n'est pas un combat et une critique globale. Il donne prééminence, toujours en dernier lieu, aux femmes, sur toutes considérations plus générales sans véritable percevoir que le bonheur de chacun n'est possible qu'avec le bonheur de tous. Ce qui en témoigne c'est la violence des réponses féministes sur les blogs, ce sont les railleries continuelles, railleries d'autant plus dégueulasses qu'elles sont alors, chez elles, entre elles, en force.

    Je n'ai pas attendu l'intervention de Levaï pour savoir qui sont toutes ces putains médiatiques et l'indignation de certaines atteste de leur naïveté. Ce n'est pas votre hypothèse d'un DSK violeur qui est en cause du moment que vous avez conscience que c'est une hypothèse frappée de votre intime conviction. Pas une certitude. En effet la vérité n'est pas toujours au fond du puit. Ce sont vos railleries perpétuelles et votre profond mépris, vos sarcasmes surréalistes pour l'autre hypothèse (le piège dans lequel il aurait pu tomber) qui révèle que les féministes ne veulent pas nécessairement la vérité et qu'il y a certainement là une volonté et une ambition de s'inscrire dans le manège et le brouhaha médiatique et idéologique. Vos excès témoignent d'une malhonnêteté intellectuelle. l'étrange, le suspect c'est que cessent alors d'exister les grandes oeuvres, Machiavel, Debord et les martyrs, Pasolini, Curiel, Lebovici, Sacco et Vanzetti, les époux Rosenberg, Feltrinelli, l'attentat de la gare de Bologne. Sont-ils invalidés parce qu'ils sont des hommes, penseurs et assassinés par les Etats? C'est pourtant Hannah Arendt une femme qui disait qu'Aux Etats Unis l'Etat cambriole les cabinets de psy. Parmi vos féministes beaucoup ont pourtant accordé peu de crédits à la version officielle du 11/09 et elles savent qu'à l'instar des nazis, les USA ont assassiné un président démocrtiquement élu par le peuple (Allende) pour mettre Pinochet. Et Roosevelt qui laisse massacrer ses ressortissants à Pearl Harbour pour avoir le privilège de déclarer la guerre au Japon, secret aujourd'hui révélé. Les Etats-Unis il s'y passe toujours les plus grandes manipulations internationales et parce qu'il s'agit cette fois d'une femme, qu'elle est noire et femme de chambre, ça n'existe plus les pièges. Dans un pays qui a tant fait pour les noirs et pour les femmes...

  65. Je rajouterai que je n'ai pas de certitudes mais des doutes sur les faits dans cette affaire. ça ne vous empêche pas de débattre des abus des hommes de pouvoir et du traitement médiatique de l'affaire, c'est tant mieux. Klemperer qui avait échappé aux nazis disait que l'histoire est toujours plus pleine du sang qui a été versé par les gens qui ont des certitudes que par les gens qui doutent.

  66. dieu. je ne crois pas en toi mais j'aurais une question.
    POURQUOI m'envoies tu toujours à moi des cas pareils ?
    j'ai fait QUOI ?

    peterson ; je pense qu'il est temps que tu t'en ailles. on va rester entre nazis féministes. c'est mieux je te jure.

  67. Nom d'un chibre atrophié ! Vous avez récolté un débile profond encore plus débile que l'autre !

    Des femmes font du mal = C'EST UN MÉFAIT DE PLUS DU FÉMINISME !!!

    Et Pierre oui tu est un bobo ! Pour ce genre de taré tu seras toujours un bobo, et un bobo probablement islamophile qui plus est ! Repends toi ô collabo illuminati !! Le féminisme, la finance et l'oligarchie mondiale marchent main dans la main pour conquérir le mondeeuuu(rien que ca !).

    D'ailleurs hitler, trouvez pas en étudiant les photos qu'il avait une tronche de trans opéréàlavavite ?

    Nan sérieux les mecs pfffffff !! ^^

    ps : n'oubliez pas de prendre vos médoc svp.

  68. @Peterson

    Ceci est une citation. "Je hais à mort les femelles procirconcision. S’il se trouve des féministes raisonnables, elles ne sont pas procirconcision, et j’ai pas de problme particulier avec celles-là. Plus une femme est féministe, plus elle est repoussante. Ce n’est plus une femme, plus un être humain, mais une idéologue, un marteau ambulant. Une femme 100% féministe est aussi exécrable qu’un intégriste."
    Ceci est LA citation qui m'a conduite à parler de couilles. A cause de ce "procirconcision" qui, ramené à des termes plus simples, signifie grosso modo "les méchantes féministes qui veulent castrer des hommes pour assouvir leur soif de sang". C'est bon, t'as pigé, maintenant ? Tu peux arrêter tes analyses psychologiques à la noix, ou tu as besoin d'en rajouter une louche ?
    Je ne réduis pas la pensée "des hommes" à leurs couilles, je faisais une remarque sarcastique à propos d'une citation d'Hoministe. Je comprends que ce soit dur à capter quand on a le cerveau d'une huître, mais quand même quoi. C'est soûlant ces liens bidons, "tu es féministe, tu hais les hommes, castratrice moche lesbienne !".

    Et je suis effectivement persuadée que le fait que je jure sème le chaos dans la société, mais ce n'est pas la question.

    @Valérie D'après les quelques passages de la Bible que j'ai lu, je crois que Dieu est un peu misogyne sur les bords...

  69. J'avais raté ce passage.
    lou ; donc non en effet hoministe ne dit rien de plus que ce qu'il dit là.
    il hait les gens qui sont pour la circoncision. féministes comprises.
    rien à voir avec la castration ou quoi que ce soit.

    et non on ne pas pas discuter circoncision, je vous arrête de suite. j'ai déjà traité du sujet donc si vous voulez le faire, vous le faite sur l'article idoine.
    merci.
    (et j'ai demandé à hoministe de partir, comme à peterson donc merci de ne plus leur parler ou les citer).

  70. Nous voilà conforté. C'est un inculte (max) qui se prononce sur la débilité de ses contradicteurs. Second point: ici on admet pas la contradiction. On est donc bien dans un lieu de fanatique. Le fanatisme étant la marque de fabrique de ce siècle. Les gens ne savent plus converser, ils ne lisent plus et n'écoutent plus que les arguments qui les confortent. En tous les cas cela me conforte défnitivement et me décomplexe totalement vis à vis de certaines féministes, qui manquent, il est vrai, de capacités intellectuelles, de rigueur morale. On se doute que vous avez des cadavres dans votre placard et que vous les assumez parfaitement. Que vous ayez à souffrir des hommes ne vous donne plus à mes yeux la moindre autorité et ça ne vous donne pas davantage le droit au fanatisme. Ce qui est particulièrement amusant c'est de voir des gens tels que Lou et Max qui ont manifestement une prose lourde, des capacités réflexives limitées, une culture curieusement absente de la discussion et des postures finalement assez enfantines, parler de "cerveau d'huitre" et "débile", c'est à dire insulter, ce que pour ma part je n'ai pas fait. Mais ils n'insultent sur n'importe quel terrain, ils insultent sur le terrain de l'intelligence, là où précisément ils se croient plus fondés et mieux dotés. L'intelligence est une chose très difficile à évaluer, et moi encore je me situe dans le doute, vous dans la certitude d'en avoir plus. Seulement je sais une chose parfaitement logique: les cons, les vrais, sont rigoureusement incapables de mesurer leurs failles et leurs déficit. C'est pour cela qu'ils sont cons et accusent les autres de l'être... On se prend à espérer que vos commentaires participent d'une sorte de plaisanterie ou de jeu comique parce que s'ils en sont dépourvus vous n'avez déjà plus rien à envier à vos cibles privilégiées... A vrai dire c'est le moment où les ennemis se rejoignent, féministes folles et machos tarés, et ils ont pour adversaire communs, les gens de doute, la réflexion... Des gens tels que Sarkozy n'arrivent pas au pouvoir seulement à cause de ses alliés mais aussi à cause de ses ennemis, des gens tels que vous....

  71. A vouloir de toutes vos forces qu'une femme ait été violées plutôt qu'elle participe d'un piège, vous aurez quelquefois des pensées étranges, vous aimerez le viol, vous l'aimerez parce qu'il vous donne du travail, parce qu'il vous donne une tribune, qu'il vous permet de briller. Vous l'appellez déjà de toutes vos forces.

  72. ah oui.
    bon ben au revoir peterson.
    (inutile de lui répondre donc).

  73. Ceci dit Valerie l'ultime provocation de Peterson est meritee... Vous etes tres ferme (e)s tous et toutes et vous vous foutez de la gueule des gens qui ne vous disent pas amen sur tout...

  74. Répondre à quoi ? C'est complétement vide de sens et de contenu, surement un alias d'hoministe.

  75. Le style c'est l'homme.

    Donc :

    Peterson c'est Isa.

  76. non il n'a pas cité Debord :p.

  77. Juste une fois à 14h10 :

    "l’étrange, le suspect c’est que cessent alors d’exister les grandes oeuvres, Machiavel, Debord et les martyrs"

    :D )

  78. ah.

    merde.

    (j'avais pas tout lu faut dire)

    bon.

    on est foutu en gros.

  79. @max: vous croyez pas que les medocs refletent la souffrance et souffrir c'est pas forcement dire des conneries. Ou vous etes sur le chemin de sarkozy, ficher les malades? ca fait un peu facho votre blague... je crois que Peterson voulait dire que toutes les causes ont leurs abus... et si on ecoute pas ca alors on peut stopper la machine qui s'emballe. puis moi perso j'ai des copines qui abusent graves. elles sont feministes quand ca les arangent, pas souvent, mais bon c'est bien parce qu'on dit a la tele, a la radio, dans les journals que la femme doit etre libre que mes copines abusent graves. c'est bien le feminisme mais c'est pas bien de pas ecouter les gens quand on est feministe. et de se foutre de la gueule. perso moi je suis aide menagere je m'en care de dsk enfin pour moi la conclusion c'est: le gouvernement peut tout, il peut violer une meuf et il peut aussi flingues un adversaire en manipulant tout le monde. le plus triste c'est que le gouvernemeng il doit se marer de vous voir vous foutre sur la gueule tous les pauvres. c'est pour ca que je me casse ca pu et j'aime pas quand dix gonzes ils violent une femme alors j'aime pas quand dix gonzesses elles se foutent de la gueule d'un mec qu'est pas un boss

  80. valerie (charmant prénom). je crois que les abominables personnes qui se sont moqués de Peterson ne sont pas TOUS des femmes.
    Mais je pense que tu l'as constaté ; un peu comme l'on a constaté, nous, que tu changes rapidement d'orthographe et de syntaxe. Amusant.
    je crois aussi qu'un viol collectif n'est pas comparable à une moquerie.

  81. Je m'apelle Valerie et alors? je suis fatigue par le travail et j'ecris pas toujours comme il faut... Je vous parle de saloperies pas de comparaison. Vous avez toujours reponse a tout, vous avez jamais tort et meme la parano... Au planing familial a l'asso du droit des femmes c'est pareil et on sait pourquoi elles ont les subventions. alors c'est la liberte les subventions? ca fait des employes libres? C'est toujours les memes qui y travaillent, pas des ouvrieres et ca pretend comprendre... et ca se fout de la gueule des autres comme des etudiants. c'est serieux ca? ca pretend etre serieux ? alors que des femmes en chient et c'est pas elles que c'est pret de s'arranger. mais elles s'en foutent, elles ont leur taf...

  82. Publié le 9 octobre 2011
    Gisèle Bundchen censurée : quand les féministes deviennent le bras armé du puritanisme

    Une campagne de publicité mettant en scène la top model brésilienne Gisèle Bundchen en lingerie a été interdite au Brésil. Le combat pour l'égalité des sexes doit-il perdre tout sens de l'humour ou de la mesure ?

    http://www.atlantico.fr/decryptage/campagne-publicite-censure-bresil-lingerie-gisele-bundchen-feministes-puritanisme-198623.html

  83. Je trouve cette campagne complètement conne, mais la censure (même d'une pub) l'est encore plus.
    En France aussi certaines assos en abusent, et j'ai trouvé piteux, (et même dangereux si ca peux te faire plaisir) leur combat contre Orelsan ou Saez ces dernières années par exemple.
    Mais ce ne sont pas celles qui gueulent le plus fort qui sont les plus représentatives ou les plus influentes. Au contraire même puisqu'elles sont contre-productives.

  84. ah oui. et donc je suis censée rendre des comptes sur l'action du "ministère des affaires féminines" brésilien ?
    préviens moi hein.
    dés qu'une femme fait un truc idiot, je m'excuserai vite.

  85. [...] le point Ivan Levaï, je vous propose les points du bingo féministe. Ainsi un nouveau jeu s’offre à vous, [...]

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.