fév 222011
 

Il y a quelques jours la reporter Lara Logan a été sexuellement agressée alors qu'elle couvrait les manifestations égyptiennes.

Les réactions de deux types ont été quasi unanimes :
1. c'est normal, les musulmans sont des sauvages. (il est bien connu que le catholique n'a jamais violé personne). Le blog, dans son ensemble, est merveilleux. Vous pouvez relire ici la récupération par l'extrême droite, du féminisme. Schlussel n'en a strictement rien à foutre des droits des femmes et de l'agression de Logan, sauf si cela peut lui permettre de taper sur les musulmans. Au passage, parler du lieu ou cela s'est passé et des agresseurs - pour tenir des propos racistes ou pas - conduit à une seule chose ; "oublier" de parler du viol.

2. au moins elle va devenir célèbre : "toi aussi tente la lésion vaginale pour ta carrière pro".

3. elle l'a tout de même un peu cherché à aller dans des zones aussi dangereuses (parmi des sauvages retour au point 1.).

Ici on ne s'embarasse pas de fioritures : "Thirty-nine-year-old Logan has long attacked Hollywood-lite reporters for their dumbing down of overseas violence -- at the same time using her Hollywood good looks and spotlight to push a more hard-hitting agenda." qu'on traduira par un "nananère tu nous a fait chier, salope, et ben tu le paies maintenant".

Ici on s'interroge viol ou pas viol ? Il est en effet complètement capital de savoir s'il y a eu ou non pénétration, par quoi, par qui, quand et comment ?

un commentaire
"Désolé, mais c’est être très irresponsable de CBS et de la journaliste (jeune, belle, blonde et habillée à l’occidentale) d’aller au moyen orient au milieu de l’action où déjà plusieurs journalistes se sont fait attaqués lors des dernières semaines. C’est un manque flagrant de compréhension de la région et de la situation.

Rien ne justifie le viol, mais c’est certain que CBS était conscient des risques. Envoyer cette femme au milieu de la manifestation, c’est du sensationalisme inutile et de la provocation. Un homme aurait autant été capable de faire un reportage informatif et aurait été beaucoup plus discret"

Rien ne justifie le viol mais quand même un peu et au moins un homme aurait su se tenir.

Alors, le féminisme est-il vraiment inutile comme certain-e-s le prétendent ?

TumblrPartager

  78 réponses sur “L’agression sexuelle de Lara Logan en Egypte”

  1. C'est elle qui voulait y retourner et non CBS qui l'a envoyé, il y a une nuance importante ici. Elle avait le sentiment qu'elle devait y retourner pour continuer son travail et se sentir accomplie en livrant l'information.

    Je vous invite à regarder l'entrevue intégrale qu'elle a donnée à Charlie rose, 4 jours avant son agression pour mieux connaitre cette femme courageuse, intelligente, dévouée!
    http://www.tvqc.com/2011/02/lara-logan-a-parle-des-risques-du-metier-quatre-jours-avant-son-agression/

  2. Pas un seul instant tu ne t'es demandée si elle n'était pas l'arme inconsciemment volontaire des impérialistes judéo-américaines pour contrôler les foules de ces pays par le sexe et la violence ?

    Banni sors de mon corps !

    Ce qui est fascinant dans cette affaire, c'est le constat qu'un groupe de gens a priori normaux, en plein public, simplement galvanisé par quelques semaines d'excitation pourtant à visée positive (se soulever contre un dictateur pour s'approcher de la démocratie) soit suffisamment enflammé et installé dans l'effet de groupe pour commettre ce viol que probablement aucun des membres du groupe n'aurait commis seul. (attention, je ne dis pas que l'effet de groupe excuse l'acte, le fait qu'il soit parmi les éléments déclencheurs n'ôte aucune responsabilité à chacun des auteurs).

  3. Les musulmans ne sont pas des sauvages, mais note tout de même (et je ne vois pas en quoi c'est raciste de dire ça) qu'à leurs yeux ils ont aussi une façon particulière de regarder et considérer les femmes.
    Certains blancs aussi tu vas me dire. Certes.
    Parlons d'éducation en général dans ce cas, ne mettons pas tout le monde dans le même panier, je suis d'accord.

    Cependant, hier je me faisais cette réflexion alors que je me promenais dans un certain quartier à Paris, habillée justement de col roulé et de trucs ultra couvrants justement pour ne pas me faire emmerder parce que je savais que j'allais trainer dans ces coins. C'est bête à dire mais oui, je fais attention à comment je m'habille selon les quartiers où je vais parfois, je ne pense pas être la seule fille à faire ça.
    Malgré des fringues plus que camouflages, j'ai quand même essuyé des regards salaces et des remarques plutôt glauques, et même un mec qui s'est permis de m'attraper le bras parce que je ne m'arrêtais pas quand il m'a parlé.
    Qu'est ce qui a justifié ça? je n'en sais rien. Je n'ai pas été agressée comme la journaliste, mais ce type d'"agression"est trop fréquente et me met plus que mal à l'aise et me fout en colère, on a juste l'impression d'être du bétail (même en col roulé et en bonnet!)

    Alors désolée de constater qu'à Paris dans le 13è chinois, je n'ai jamais eu ce sentiment de "regard violeur", en voyage en Asie du sud Est non plus, quelles que soient mes tenues même les plus courtes.
    Désolée de constater que dans d'autres quartiers de Paris fréquentés par une majorité de musulmans ou d'hommes qui portent un drôle de regard sur les femmes (à cause de leurs coutumes peut être) oui je me sens "violée" par le regard ou par des paroles, tout comme dans d'autres pays où j'ai pu aller (en Inde la femme blanche est moins qu'une intouchable, tu sais ça > une pute donc)
    Parce que selon mes propres statistiques selon mon propre vécu, de ma vie, ya pas eu un seul mec d'origine asiatique qui m'ait dit "salope" (ou des choses pires) avec un regard vicieux et la langue pendante en me croisant dans la rue ou dans le métro. Je ne compte pas en revanche le nombre de mec d'origine nord africaine qui m'ait fait ce genre de plan.
    Encore une fois ce sont mes stats... pas de bol tu vas me dire. Si tu veux.

    Je ne suis et ne serai jamais raciste pour autant, un connard est un connard, quelle que soit son origine, je me refuse à dire que c'est une question de couleur, surtout, je ne met pas tout le monde dans le même sac: juste je constate et j'essaie de m'adapter aussi (ce que je trouve anormal d'ailleurs, pourquoi en tant qu'être humain, femme, je devrais m'adapter à des connards qui ne respectent pas les femmes?!)

    Désolée j'ai dévié un peu du sujet initial, mais je me demandais ce que tu aurais à dire de ça en tant que femme, c'est tout.

  4. remoi ; sulfuric ; tu vas être rebanni.

    Jeff-TVQC ; ah bah ca explique tout !

    spike ; il y a un milliard de musulmans qui "regardent les femmes differemment" ? ouah. Les indiens que tu as rencontrés en Inde étaient donc musulmans ?
    sur l'asie. oui il n'y a aucun viol en Asie (on parlait de viol, je le rappelle au cas ou). et si l'on a installé des rames de metro special femmes au Japon, c'est pour rigoler.
    "Encore une fois ce sont mes stats… pas de bol tu vas me dire. Si tu veux."
    ah mais moi je ne dis plus rien de tel. jamais. quand on me ramène ses statistiques, qui valent evidemment le travail des ethnologues, que veux tu que je dise. aucun mec d'origine asiatique ne t'a jamais agressée (trop occupé à travailler) donc aucun mec asiatique n'a jamais agressé personne. des maghrebins t'ont agressée donc glissement semantique, tous les musulmans partout, agressent les femmes.

    by the way.
    si on pouvait éviter pour la 550eme fois de partir sur l'islam et et éviter de complètement oublier, comme dhabitude qu'une femme a été violée, ca serait super.

    Bôôh : l'effet de groupe est majeur à mon sens (cf holligans).

    pourquoi je sens encore que les coms ca va être la fête à neuneu.

  5. http://lmsi.net/Geographie-du-sexisme : Géographie du sexisme, Discours autorisés sur la violence faite aux femmes au pays de Johnny Hallyday PAR CHRISTINE DELPHY, SYLVIE TISSOT

  6. [...] This post was mentioned on Twitter by imnotalone, valerieCG, Lucky Slug, unjour peutêtre, Elenore Song and others. Elenore Song said: RT @valerieCG: http://tinyurl.com/63tj64y : T’étais habillée comment aussi ? [...]

  7. Skype : 1. Processus de catégorisation cognitive à l'oeuvre qui conduit à homogénéiser les musulmans dans la catégorie musulman. Ayez-en la clairvoyance, et permettez-moi de vous encourager à y remettre un peu d'hétérogénéité.

    2. Oui, certains maghrébins dans certains quartiers ont les comportements envers les femmes que vous décrivez. Oui, les chinois du 13ème ne les ont pas. Faut-il l'expliquer par les préjugés qui voudraient que la catégorie musulman compte des hommes misogynes et violents, et que la catégorie chinois compte des hommes à sexe d'envergure réduite ?

    Les Français d'origine maghrébine sont discriminés (sur le territoire, à l'école, au travail) en France et ont par conséquent un sentiment légitime d'exclusion. Laissez-moi penser et vous dire que c'est là-dedans qu'il faut voir la cause et la solution des problèmes que vous rencontrez.

    Salut Valérie, lecture toujours intéressante. J'aime beaucoup le fait que vous rendiez compte des opinions des "gens", je suis du genre à écouter leurs conversations dans les transports, si vous voyez.

  8. Ce qui est dommage pour notre amie Spike, c'est qu'un gentil garçon voulant la courtiser timidement va se faire attendre avec une brique et un fanal grâce au macho irrespectueux qu'elle a croisé des centaines de fois avant lui. :(

    Cette histoire se répète partout en occident.

  9. olivier. "Les Français d’origine maghrébine sont discriminés (sur le territoire, à l’école, au travail) en France et ont par conséquent un sentiment légitime d’exclusion. Laissez-moi penser et vous dire que c’est là-dedans qu’il faut voir la cause et la solution des problèmes que vous rencontrez."
    euh... déjà les francais d'origine maghrebine ne passent pas leur temps à agresser les femmes. et même s'ils sont discriminés, je ne vois pas bien en quoi cela expliquerait ou justifierait qu'ils emmerdent les femmes.
    je rappelle, au passage, que les femmes sont discriminées ; c'est ok si on emmerde les gens ? non? bon ok.

    "Oui, les chinois du 13ème ne les ont pas."
    mais d'ou sortez vous que les asiatiques dans leur ensemble n'emmerdent jamais les femmes.
    l'avortement selectif en chine c'est une vue de l'esprit ?

  10. Je ne parlais pas d'islam, mais je me doutais que ce com allait te faire réagir comme ça, même si j'ai tenté d'y mettre les formes. Je ne connais pas les travaux des ethnologues, je parle juste d'une exp. perso, point. Et je ne fais pas de généralité du tout mais tu m'agresses là dessus! Bien sûr qu'il y a des rames de métro spéciales femmes au Japon, des agressions ultra violentes et des viols comme partout (ce sont loin d'être les derniers à ce niveau là du reste... un triste épisode de l'histoire l'a prouvé si tu cherches un peu...)
    En Chine ya moins de viols parce que c'est juste puni par la peine de mort... (forcément ça calme peut être, ça veut pas dire que c'est bien non plus alors va pas me sortir que je suis pro peine de mort!)

    Je suis juste très contente qu'à toi il n'arrive jamais de problème quand tu te promènes dans la rue à Paris, que tu arrives à avoir assez de sang froid et de discernement pour pardonner à tous les connards qui matent les filles de façon salace.
    Et navrée surtout qu'en tant que femme, cette journaliste n'ait pas pu simplement "être" en tant que "journaliste" pour couvrir l'évènement, et qu'on mette en avant le fait qu'elle soit une femme et qu'elle n'aurait pas dû y aller à cause de ce qu'on sait etc...
    Mais sérieusement, penses tu que les mentalités changeront chez les hommes qui voient les femmes ainsi?

  11. "L'effet de groupe est majeur" ben oui, c'est bien ce que je dis.

  12. "Les musulmans ne sont pas des sauvages, mais note tout de même" là je crois que tu parles d'islam.

    "En Chine ya moins de viols parce que c’est juste puni par la peine de mort… (forcément ça calme peut être, ça veut pas dire que c’est bien non plus alors va pas me sortir que je suis pro peine de mort!)"
    il y a moins de viols ? ah. et la peine de mort est dissuassive selon toi ? ca serait bien la première fois qu'elle l'est.

    "Je suis juste très contente qu’à toi il n’arrive jamais de problème quand tu te promènes dans la rue à Paris, que tu arrives à avoir assez de sang froid et de discernement pour pardonner à tous les connards qui matent les filles de façon salace."
    là j'ai ri. tu veux que je te dise que mouloud me harcèle ? c'est le propos ?

    "Mais sérieusement, penses tu que les mentalités changeront chez les hommes qui voient les femmes ainsi?"
    je rappelle qu'il y a 50 000 viols par an en France. si je ne pensais pas sérieusement que les choses peuvent changer, je serais enfermée chez moi avec une 22.

  13. Bôôh : oui on est d'accord :)

  14. Jeff: ce qui est dommage c'est que plein de filles doivent être sur la défensive, je ne suis pas un cas à part, ça va bien!

    Olivier: tu me conseilles d'avoir plus d'ouverture d'esprit en gros? heu... non, je réponds pas en fait.

    Sinon en Chine, beaucoup de mecs sont super misogynes! pour l'avoir expérimenté en fait, ils peuvent être assez méprisants même, mais plutôt au sens "tu m'indiffères totalement même pas je te regarde" et pas "je te méprise mais je te regarde comme une salope que tu es certainement" (je sais pas si la nuance est claire)

    Pour ma part, je crois que je préfère être méprisée dans l'indifférence plutôt qu'avec le regard dégueu et les mots qui vont avec!

    Bon, où sont les filles dans les coms? parce que pour l'instant ya que des avis de mecs!
    Et sinon un jour, j'aimerais que tous les hommes puissent vivre un jour dans la peau d'une femme. Juste pour voir ce que ça fait. Ils modifieraient léééééégèrement leur discours je pense.

  15. Euh... J'ai pas dit que tous les Français d'origine maghrébine "passait leur temps" hein. J'ai le sentiment d'avoir dit le contraire précisément. Ca arrive, et c'est dans la discrimination qu'il faut y trouver la cause.

    Ensuite, on peut pas dire "expliquer ou justifier" puisque les mots n'ont rien à voir l'un avec l'autre. Je suis sociologue de formation, j'explique. Je ne me pose pas la question de la justification. C'est un fait, je cherche des explications.
    Ensuite, les violences ne sont pas seulement dirigées vers les femmes. Loin de là. D'ailleurs 90% des pompiers sont des hommes, ha ha. Féminocentrisme, ça se dit ?

    Les femmes sont massivement discriminées, oui. Mais comme certains Français d'origine étrangères, elles ont fait leurs les préjugés qui les touchent. Et beaucoup de femmes, c'est mon sentiment, n'ont pas le sentiment d'être discriminées. Ou alors, pour certaines, elles sont capables de le justifier. Sinon le mouvement féministe serait beaucoup plus fort.

    La domination masculine existe en Chine, oui, évidemment. Mais la communauté chinoise en France, la question est différente, est peu connue pour des agressions contre les personnes.

  16. Si un reporter homme s'était fait prendre à parti dans les memes circonstance et tabasser, les discours auraient été "il savait que c'était dangereux" ou "il a prit des risques" et de conclure "il l'a bien cherché"

    Est ce que ce n'est pas nous, en nous focalisant sur la spécificité de l'agression qui nous fourvoyons ? (je m'interroge très sincerment car cette histoire m'avait interpeller et je ne sais toujours pas trop quoi en penser). Qu'est ce qui a été visé par cette foule en colère ? une jolie femme ? une journaliste ? une occidentale ?

  17. Pour en revenir au débat, il me semble avoir lu quelque part que contrairement aux idées reçues, la façon dont est habillée la victime n'est généralement pas un élément déterminant dans le passage à l'acte du viol.

    Autre axe de réflexion, se pourrait-il que les hommes, quelle que soit leur religion ou origine aient tendance à agresser des femmes n'appartenant pas à LEUR communauté.

    Voire se pourrait-il que les agressions sexuelles en général, quelle que soit leur nature, aient majoritairement pour victimes des gens qui ne sont pas de la communauté et/ou de la catégorie sociale de l'aggresseur? (j'en sais rien hein, je suppose pour donner une piste de réflexion et expliquer notamment le ressenti de Spike et sa généralisation (si si, désolée, tu généralises). Mon "ressenti" de la "dangerosité" des quartiers de Paris quand on est une femme, n'est pas du tout le même que le sien par exemple. Et il y a sans doute une explication à ça.

    Pour en revenir à notre reporter, je pense que l'Islam n'a rien à voir là dedans, mais que ce qui a compté c'est plus ce que représente la victime (l'occident prétentieux peut être).

    Etre reporter de guerre est dangereux pour tout être humain quel que soit son genre.
    (Et d'ailleurs, le viol n'est pas réservé qu'aux femmes).

    Le fait même que son statut de femme porte certains à nuancer sur la gravité de ce qu'elle a subit (en arguant que "elle l'a bien cherché") est simplement inadmissible.

  18. Non Spike, plus de discernement.

    Je comprends tout à fait la souffrance que tu exprimes, elle est légitime, tu n'es pas un cas à part, et je comprends aussi que c'est la cause du manque de discernement. Tout est normal.

    "Les hommes et les femmes, y sont différents, peuvent pas se comprendre". Je partage pas ton avis mais c'est une représentation collective dont tu es un support. Je te comprends très bien, si si !

  19. olivier : "mais comme certains Français d’origine étrangères, elles ont fait leurs les préjugés qui les touchent. Et beaucoup de femmes, c’est mon sentiment, n’ont pas le sentiment d’être discriminées"
    absolument d'accord.
    Pour le "expliquer". J'avais bien compris et on constate que partout ou il y a discrimination, guerre, les femmes paient un lourd tribut (les violences conjugales avaient beaucoup augmenté en Palestine apres la deuxième intifada par exemple).
    Tout en comprenant ton propos, comprends qu'il est insuffisant puisque les femmes, elles, ne déportent leurs discriminations sur personne. (et tu ne peux comparer le groupe social "femmes" avec le groupe social "pompiers", cela n'est pas pertinent).

    flashou : oui à l'heure actuelle les journalistes, lorsqu'ils sont tabassés, lorsqu'ils sont pris en otage sont vus comme responsables. C'est un fait assez nouveau me semble t il.
    Dans le cas des femmes, on n'a jamais arrêté de dire qu'une femme violée l'a bien cherché. c'est ce que je note encore une fois ici.
    qui a été visée ? on ne l'a pas tapée. on a commis une agression sexuelle, un viol. le viol est une arme de guerre sexiste donc on a avant tout atteint une femme. (avec sans doute une composante raciste oui).

    joelle : non, on viole davantage dans sa communauté, que du contraire.
    (enfin il faudrait qu'on définit communauté ; est ce la couleur de peau par exemple ? )

    "Pour en revenir à notre reporter, je pense que l’Islam n’a rien à voir là dedans, mais que ce qui a compté c’est plus ce que représente la victime (l’occident prétentieux peut être)"
    je pense qu'il y a eu deux choses
    - le fait qu'il y ait eu une propagande anti etrangers deux jours avant
    - le fait qu'elle soit une femme au milieu d'une masse d'hommes. Allez dans n'importe quel lieu ou il n'y a que des hommes enervés et/ou avinés...

    "Etre reporter de guerre est dangereux pour tout être humain quel que soit son genre.
    (Et d’ailleurs, le viol n’est pas réservé qu’aux femmes)."
    oui mais pas dans des circonstances du genre. les reporters hommes, eux, ont manqué être lapidés.
    nota ; je ne dis pas que c'est moins grave. je dis que si l'agression est différente, sexo specifique alors elle doit être étudiée en tant que telle.

  20. Valérie > "je ne dis pas que c’est moins grave. je dis que si l’agression est différente, sexo specifique alors elle doit être étudiée en tant que telle"

    Je suis presque plus interressé par NOS réactions sur la question que sur l'agression en elle même (mais je plussoie ta conclusion).

  21. au passage (pour flashou), comme pour la joggeuse je réagis davantage aux commentaires qu'à l'acte lui même.
    Dans un cas l'acte est oublié pour donner libre cours à son racisme (voir notre blogueuse américaine Schlussel).
    Soit on dit qu'au fond elle l'a cherché. Comme la joggeuse l'avait cherché. Comme elles le cherchent toutes. Cette violence là devient aussi grave que l'acte en lui même.

  22. "Je suis presque plus interressé par NOS réactions sur la question que sur l’agression en elle même (mais je plussoie ta conclusion)." si c'est pas de la communion de pensée ca ;)

  23. Je confesse que je fais parti de ceux qui se sont interroge sur le fait qu'il y ai eu viol ou non.

    Parce que oui pour moi ca a son importance qu'à partir de faits tels que "une journaliste américaine s'est retrouvée séparée de son équipe dans une foule de 200 personnes, et agressée sexuellement", on puisse retrouver partout sur la toile des "une journaliste américaine se fait violer par 200 barbus"
    Une agression sexuelle n'est pas un viol, "sexual assault" en anglais américain ca désigne plutôt une "tentative de viol", une tentative qui aurait duré 30 min à 200 contre 1...
    Quoi qu'il en soit c'est inacceptable, mais la déformation des faits aussi c'est dégueulasse.

  24. Resh : qu'elle se soit faite violer avec pénétration, ou qu'elle se soit faite « seulement » arracher la culotte, ça change vraiment quelque chose ?

  25. resh : http://en.wikipedia.org/wiki/Sexual_assault

    "Sexual assault may include rape, forced vaginal, anal or oral penetration, forced sexual intercourse, inappropriate touching, forced kissing, child sexual abuse, or the torture of the victim in a sexual manner"
    le sexual assault inclut à peu près tout et c'est bien ce qui exaspèrent les féministes américaines (et quebecoises c'est idem au quebec).
    on aurait pu croire - on est con - qu'on prendrait en compte les agressions de type "main au cul" et qu'on considérerait que cela n'est pas anodin.
    que du contraire. les gens considèrent maintenant que tout ce qui est "sexual assault" est un truc vaguement anodin mais pas un viol. J'ai ainsi eu des masculunistes quebecois qui venaient m'affirmer qu'il n'y avait pas un viol au quebec, juste des mains au cul.

    "sexual assault" est devenu un terme bien trop vague ; parce que, même si cela n'est pas ton propos, beaucoup de gens en profitent pour conclure qu'on lui a vaguement mis la main au panier. cela n'est pas le cas et il y a eu, reaffirmation (obligée d'affirmer cela...) que le sexual assault en question était bien un viol.

    note encore une fois qu'il n'y a pas un crime ou on chercherait autant la petite bête.
    "mais quand vous dites qu'on vous a mis un coup de poing, le poing était serré ? a quel point ?"
    "il a vraiment voulu vous mettre un coup de poing ou vous avez mal interprété ?"

    là en fait on veut savoir quoi ? soyons clairs. le nb de doigts, etait ce une bite, combien, dans quel trou ? On en est là, vraiment ?
    une femme est sexuellement agressée par une foule d'hommes pendant qu'elle fait son taf et on veut savoir si on lui a introduit qq chose (quoi ??? !!!) et où ?

  26. Valerie : " il y a eu, réaffirmation (obligée d’affirmer cela…) que le sexual assault en question était bien un viol." Ah ben j'ai un peu cherché mais j'ai pas trouvé ca

    Michel V : Tu lui demanderas...

  27. The problem of sexual violence in Egypt
    http://bikyamasr.com/wordpress/?p=27402

    Une belle blonde se promènerait en mini jupe, t-shirt serré et talon haut au beau milieux des manifestations du G-8 ou G-20 au Canada et je ne crois pas qu'elle se ferait violer ou battre.. Et si cela se produirait ça ne prendrait pas 30 seconde que ces assayant se ferraient arrêter.

  28. non jeff car il n'y a jamais eu aucun viol au Canada on le sait tous. on appréciera que tu nous soulignes la potentielle tenue qu'avait Logan au moment du viol. et le fait qu'elle soit belle. moche ca aurait été totalement différent, il fait bien le dire.
    je te propose maintenant d'aller etudier
    - les bus réservés aux femmes au Mexique
    - le nb extraordinaire de putes assassinées à Vancouver (merde c'est pas au canada ?). avec un assassin qui ne sera jamais jugé pour TOUS ses crimes vu que ce ne sont que quelques putes et que tout le fric est passé ds les JO. On parlera aussi des 540 disparitions de femmes autochtones dans ton pays en 40 ans.
    - les metros réservés aux femmes au japon
    - les taxis et hotels réservés aux femmes en angleterre.
    - des gynecides au mexique et au guatemala.

    "Et si cela se produirait ça ne prendrait pas 30 seconde que ces assayant se ferraient arrêter."
    absolument. c'est pour cela que lorsque Wendy Lynn Eistetter est arrivée la gorge à moitié tranchée au commissariat local pour dénoncer Pickton comme violeur et asassin, on a rejeté sa plainte. il a fallu un peu plus de 30 secondes pour l'arrêter.
    mais Esitetter n'etait, il faut le dire, ni blonde, ni jolie, ni jeune. ca doit être pour ca.

    Tu viendras ensuite me reparler du côté si typiquement egyptien du harcelement sexuel.

  29. Jeff > ça dépend ou est DSK à ce moment là :)

    Valérie > :) !

  30. Tu parles du dossier Robert Pickton, il est présentement en prison pour 25 ans.Il ne faut pas tout mélanger, la condition féminine est horrible dans plusieurs pays et s'améliore de jour en jour dans d'autres. Les viols sont courants dans toute société, et ce, partout dans le monde.

    Ce que je dis c'est qu'une femme sexy pourrait très bien se promener dans une tenue sexy en pleine manifestation politique dans la majorité des pays occidentaux et les chances qu'elle soit déshabillée, battue, agressée sexuellement pendant 20 à 30 minutes sans aide et sans être sauvé sont plus que minimes. De plus, ses agresseurs seraient traduits en justice et emprisonnés dans les semaines qui suivraient. Les médias publieraient leurs photos et ces gens seraient stigmatisés pour le reste de leurs jours.

    Mais ce qui est arrivé dans le cas de Logan est différent, ce geste avait une portée raciste et politique. Ses agresseurs criaient juive, juive, Israël aux dernières nouvelles. (elle n'est pas juive et est sud-africaine)

  31. Je parle de Pickton pour montrer que dans un pays comme le Canada, alors qu'une femme s'est présentée à moitié égorgée au commissariat on a laissé son agresseur courir dix ans de plus et en tuer 20 de plus parce qu'il s'agissait de prostituées, souvent autochtones. Je parle de lui car son second procès ne verra jamais le jour ce qui montre en quelle piètre estime la municipalité de Vancouver tient les victimes et leur famille. J'en parle car je montre ainsi qu'on a laissé sans problème, courir, bien plus de 30 secondes, un violeur tueur en série.
    Et je reparle des disparitions de femmes autochtones qui ne vous perturbent pas plus que cela.

    Donc il va falloir arrêter trente secondes de croire que ce n'est que dans des pays musulmans qu'il y a un problème face au respect du droit des femmes.

    je rappelle par ailleurs que c'est Berlusconi, qui n'est pas musulman je crois, qui déclarait "s'il y a tant de viols en Italie c'est parce que les femmes y sont trop jolies". Glorieux exemple de respect des femmes.
    en France c'est Raoult, un ancien ministre qui disait que les filles s'habillent trop court et ca fait croire de choses aux garçons.

    En France, au Canada, partout, on remet en cause le droit de Lara Logan a couvrir un évènement politique ou un joggeuse de courir à l'heure qu'elle veut. Il va donc falloir arrêter de penser que le manque de respect envers les femmes ne se produit qu'en Egypte.

    "Ce que je dis c’est qu’une femme sexy pourrait très bien se promener dans une tenue sexy "
    mais quoi sexy. ou sexy. c'est obsessionnel chez toi l'idée de remarquer que les victimes d'agressions sexuelles sont sexy ou non ? quel bon dieu de rapport ?

    "en pleine manifestation politique dans la majorité des pays occidentaux et les chances qu’elle soit déshabillée, battue, agressée sexuellement pendant 20 à 30 minutes"
    bien sûr. il n'y a jamais eu aucun viols ou agression sexuelle en public. mais alors jamais.

  32. Jamais suivis de tonte, d'ailleurs

  33. tiens oui j'avais oublié ces cas là, gloire française.

  34. Débat amusant. J'aime beaucoup les propos de Valérie qui aime dire à son interlocuteur d'aller étudier là où elle-même se drape dans un relativisme postmoderne bien simpliste. Oui Valérie, tous les gens y sont pareils. Les cultures sont pareils. 'Faut pas chercher de différences, de liens, d'induire, 'faut pas réfléchir en bref. Il y a autant de viols en France qu'en Afrique du Sud. Il y a autant d'agressions en Colombie qu'au Japon. Bien sûr. 'Faudrait pas stigmatiser ces Colombiens.

    Si le relativisme va jusqu'à affirmer qu'une main au cul vaut une tournante, j'abandonne tout espoir d'entamer un débat intelligent.

  35. "Si le relativisme va jusqu’à affirmer qu’une main au cul vaut une tournante"
    la madame va re-répéter. Toutes les agressions sexuelles - qui vont des injures au viol le plus brutal - peuvent être classées comme agression sexuelle (au canada par exemple).
    http://www.osezdire.com/pdf/canada/definitions_agressions_sexuelles_canada.pdf
    dans un premier temps, cela pouvait sembler intéressant car des agressions sexuelles considérées comme bénignes étaient prises en compte. Je rappelle que la "main au cul" constitue un tel problème au Japon qu'on a créé des rames réservées aux femmes.
    dans un second temps, on s'est aperçu que cela conduisait surtout certains à dire que toute agression sexuelle était des "mains au cule" (et qu'il n'y avait donc, jamai, aucun viol).

    deuxième point.
    Non il y a plus de viols dans certains pays que dans d'autres. Mais il y a également énormément de viols en France ou aux Etats-Unis, ainsi que des viols collectifs, en public. On peut le nier, et penser que le sexiste, le sauvage c'est l'autre et sa burqa mais on sera un peu loin de la réalité.
    en faisant une petite recherche, je suis tombée sur un viol collectif en public, pendant deux heures, aux USA, (Richmond, une ville ouvrière à l'est de San Francisco.) des gens ont filmé le viol.
    Le film Les accusés montre le procès de ceux qui ont regardé le viol public d'une femme sans rien dire.
    il y a eu récemment un viol collectif au Canada avec photos diffusées sur FB.
    Les viols collectifs publics ne sont pas récents, pas réservés aux pays musulmans...
    les viols "correctifs" en public en Afrique du sud se passe dans un pays essentiellement catholique.. doit on mettre cela sur le dos des catholiques ? de la "culture noire" (cherchons ce que c'est) ?
    les "rape trees" au Mexique, pays ultra catholique.. on met cela sur quoi ? un taux de mélanine foncé ?

    Je refuse, simplement, qu'on récupère une agression sexiste pour faire de la propagande raciste. constatez qu'on a ici peu parlé des réactions sexistes face à cette agression tout occupés qu'on était à parler de L'ISLAM.

  36. "Oui Valérie, tous les gens y sont pareils. Les cultures sont pareils. ‘Faut pas chercher de différences, de liens, d’induire, ‘faut pas réfléchir en bref. Il y a autant de viols en France qu’en Afrique du Sud."

    Oui Hoppipolla , l'agressivité sexuelle est directement liée à la couleur de la peau. Plus elle est fonçée, plus on est susceptible d'attaquer une femme.
    Tu es un esprit brillant et tes propos révèlent un Q.I élevé. Presque autant que celui d'un crustacé.

  37. Je l'ai lu juste en même temps que ton billet sur la joggeuse (qui n'avait pas qu'à se trouver là non plus, mais keske c'est donc que de vouloir avoir une vie autonome).
    Ce qui m'a le plus fasciné, c'est la différence de traitement avec un homme, notamment la mention de sa vie sexuelle passée mouvementée (du temps où elle couvrait les activités en zone verte en Irak, elle couchait avec des officiers de gardes). Comme si ce genre de détail était pertinent pour expliquer son viol, où était même de l'ordre de l'informatif...
    Un peu comme si le photographe suédois tabassé en Egypte était partouzard, et qu'on nous le disait à l'occasion de son passage à tabac...

  38. Maintenant, pour rebondir sur la question du contexte, s'il est clair qu'il a quelque chose à voir, le soir de la victoire des Bleus à la coupe de monde de foot, des filles étaient violées sur les Champs Elysées aussi.
    Que différents mécanismes soient à l'œuvre dans l'explication du passage à l'acte, voir dans la propension à celui-ci, je veux bien, mais le mépris de la femme n'est pas réservés aux "musulmans" (ou aux "zarabes", comme on le dit si souvent).

  39. Merci à Brainiac d'être l'idiot utile qui sert à merveille ma démonstration. A partir du moment où vous énoncez une simple évidence, des faits, des statistiques (il y a plus de crimes en Colombie qu'en France) apparaît inévitablement le parano de service qui tente un procès d'intention (serais-je accusé ici de racisme?). S'ensuit un ad hominem original (un QI égal à celui d'un crustacé... poilant et innovant).

    Et si je dis que les Coréens du Sud sont meilleurs en math que les Français? Voilà Brainiac qui se sent pousser des ailes et vient pourfendre le racisme de son jugement infaillible!
    Gloire à lui (ou elle).

  40. Et pour répondre à Valérie:

    Merci en tout cas d'admettre qu'il y a des différences de comportement suivant les pays. C'est certes une agression sexiste, mais je pense qu'il est bon, pour combattre le sexisme, de discerner les différentes formes de sexisme. Le sexisme égyptien sera différent, aura des causes différentes (pas fondamentalement) du sexisme français. Il n'y a qu'à partir de là que l'on peut efficacement trouver des solutions.

    Et je comprends tout à fait la réaction de Spike.

  41. "(du temps où elle couvrait les activités en zone verte en Irak, elle couchait avec des officiers de gardes)."
    ah ca a été évoqué ? pourquoi cela ne m'étonne pas.

    Hoppipolla ; sauf que je pars du principe, comme de nombreuses féministes que le sexisme a toujours la même origine. Quand un islamiste vient nous expliquer qu'une femme doit mettre une burqa sinon elle tente les hommes, il est à mettre au même plan, au même niveau qu'un Berlusconi qui affirme que la trop grande joliesse des femmes explique qu'on les viole (ou Raoult et ses tenues courtes).
    Les pays où la vie est le plus difficile pour les femes à l'heure actuelle doivent être : Afrique du sud, Mexique, Inde, Afghanistan et Soudan (ou camps alentours). Des pays, comme tu le constates, complètement différents. Mais ou partout, le sexisme existe dans ce qu'il a de plus atroce. Il n'y a pas des causes fondamentalement différentes ; une femme vaut moins qu'un homme et mérite d'être traitée comme bon leur semble. Rien de plus.
    Quand, par exemple, on accroche les vêtements des femmes violées au mexique, à un arbre
    1. pour se vanter (c'est une initiation de gang)
    2. pour montrer ce qui les attend aux autres.
    On ne fait encore une fois qu'expliquer, comme en Inde, comme en Afghanistan, comme au Soudan, qu'on fait ce qu'on veut des femmes car elles ne valent pas grand chose.
    la seule chose à mettre en place - et la plus longue - est l'égalité hommes/femmes (dit comme cela, cela a l'air rapide).

    quand je montre les réactions occidentales - canadiennes, américaines et françaises - face à Lara Logan c'est pour montrer aussi combien nous sommes sexistes.
    regarde le commentaire de lily ; évoquer la vie passée de Logan... Il faut aller lire les coms des liens que j'ai cités.
    relire les coms sur la joggeuse. quand des gens arrivent à nous expliquer qu'une femme ne peut aps sortir quand elle veut, quelle est très exactement la différence entre eux et les islamistes qu'ils fustigent à longueur de journée ?

  42. Intéressante dérive tout de même : a partir d'une reprise des commentaires sur un fait, on en vient à commenter le fait (est ce un viol, une agression, comment traduire), les auteurs (si des personnes supposées musulmanes -excusez moi, il n'existe pas que des musulmans en Egypte- ont fait X, qu'est ce que cela peut impliquer sans trop attaquer les lois de la logique)...mais plus les dit commentaires, pourtant sujets de la discussion.
    Or ces commentaires sur un viol permettaient justement de relier une femme en Egypte et une autre en France sans que cela implique de "relativisme post colonialiste" puisqu'il s'agissait bien de mettre en cause les commentaires visant tous peu ou prou à "elle l'a bien cherché".
    Et effectivement, c'est une conclusion qui revient inévitablement dès qu'une femme se fait agresser.
    NB 1: il y a quelques temps, un reportage pseudo intelligent interrogeait des femmes journalistes de guerre et mères de familles sur le pourquoi de cette envie de risquer leurs peau.
    Les pères de familles, c'est plus logique sans doute. Une question de testostérone.
    NB 2: un homme (blond, américain) aurait moins risqué? De se faire violer, sans doute...mais sa peau, si il l'aurait risqué aussi. Non il n'aurait pas été plus discret.

    Ceci dit, je rejoins une idée qui a été lancée. Certes, la majorité des agressions sur les femmes sont le fait d'un proche (et une grosse majorité si je ne m'abuse).
    Par contre, oui il y a une tendance à sexualiser/mépriser à outrance la femme "exotique", l'étrangère ou perçue comme telle.
    Petite anecdote amusante : rappelez vous les discours pas si lointain sur l'animalité sexuelle des noires, supposées plus gourmandes que les blanches (cf les récits de voyageurs divers et variés, d'anciens colons, etc...). Ce discours est exactement le même, au mot près pour qualifier la sexualité des blanches (comprenez étrangères) dans un pays noir.
    Ceci n'est qu'un exemple : on est toujours l'exotique de quelqu'un...et la femme exotique est toujours plus ou moins une pute (qu'elles me pardonnent, je ne veux pas par là insulter cette profession).

    Bref. Une femme a été violée. Et peu sont capables de le dire comme ca. Sans "mais".

    Ultime NB : J'ai un gros problème. Je me fais régulièrement emmerder dans la rue par des mecs. Mais j'aurais bien du mal à retracer leur groupe d'appartenance supposée (classe en soi ou pour soi????) ou d'origine ou on sait pas trop quoi qui les qualifieraient de quelque chose.

  43. À vous lire la femme vie une hécatombe partout sur terre. :p

    Il ne faut pas oublier que certains mouvements féministes extrêmes ont beaucoup de pouvoir au canada et qu'elles peuvent manipuler les données afin de recevoir toujours plus de subvention. Il y a aussi des abus commis des deux côtés, certaines femmes vont utiliser ces lois pour stigmatiser certains hommes, lors de divorce par exemple. Des femmes agressive et jalouse qui vont tout faire pour ruiner la vie ou la carrière de leur ex-mari. D'autres femmes vont abuser de ces lois pour mettre à genoux leurs employeurs en le menacent de le poursuivre pour harcèlement sexuel,afin de prendre des galons dans l'entreprise. Certaines filles plus jeunes vont manipuler des instituteurs et peuvent ainsi briser des carrières et familles par simple mesquinerie.

    Le monde n'est pas noir et blanc, comme les méchants hommes macho et dégueulasse et les femmes angéliques. Le monde est teinte de gris s de toute sorte de nuance. Chaque culture et chaque régime politique à ses forces et se faiblesses. Il ya comme une aura de sainteté sur ces mouvements de femmes mysandre et ce sont elles qui prennent souvent tout la place dans les médias.

    Pour les viols en groupe en occident, si cela se produit ça ne prendrait pas 30 secondes que ces gens se ferraient poursuivre, arrêter, il subiraient un procès et seraient emprisonné, sans oublier qu'ils seraient stigmatiser pour le restant de leur vie par els médias. .

  44. Serait-il possible une fois, ne serait-ce qu'une fois, ne pas traduire discours féministe par "toutes les femmes elles sont trop trop gentilles et tous les mecs ils sont trop trop méchants", et ne pas faire dire aux gens ce qu'ils n'ont pas dit.

  45. Jacmel c'est pour cette raison que j'utilise les terme certain groupe féministe extrême et certaine femmes. Car la grande majorité des femmes sont extraordinaire. j'adore les femmes :)

  46. Bonjour,
    Je ne suis pas un habitué de l'internet. De plus, je n'ai pas tout lu ici. Je m'adresse essentiellement à Valérie et un peu aux autres. Je suis venu ici en tapant "novlangue" sur google.
    Donc:
    Valérie, tu sembles te faire des gorges chaudes sur les généralités et les préjugés d'autrui. J'ai l'impression que tu fustiges le nihilisme contemporain au nom d'un certain "parler vrai". De plus, ça sent la lecture du surhumain et consort. Mais...
    Si le mot "musulman"(dans ce qu'il témoigne de réalités ou autres trucs) recouvrait pour de vrai plus d'intolérence sexuelle que le mot "français"?
    Egalement: si on admet que l'éducation joue sur le caractères des peuples; si on admet que les éducations sont différentes, alors les caractères (généraux) des peuples ne sont-ils pas différents? Les vikings ne violent-ils pas plus que les Papous?
    Bref, il faudrait taxer d'aveugles Hérodote et un paquet d'autres d'avoir tenu pour crédibles tout un tas de généralités sur leur voisin. Ou peut-être est-ce toi Valérie?
    Ma question. Penses-tu comme je le crois qu'une généralité est dangereuse en soi ou parce qu'elle est erronée?
    Pour ma part, j'aime la crêpe discursive. Surtout de qualité. Mais j'aime y trouver la nouveauté et des idées (des trucs). Or, que les gens soient des veaux qui ne pensent pas mais ne font que véhiculer des on-dit, c'est du ressasé. Pour le racisme, la mysoginie, etc, je propose de laisser tomber ces concepts pourraves. Nous sommes tous racistes, si si, et pire (pareil) nous sommes tous pas racistes. Nous sommes tous libres et nous sommes tous esclaves (si si). Cependant, il y a des mots plus simples. Comme j'aime, ou j'aime pas. Le racisme c'est mal? Ha bon? Je m'en fous. Mais t'aime ou t'aime pas...alors là, il faut y goûter, en l'occurence, ça n'a pas de goût.
    C'est assez incohérent, excuse-moi, ou pas.
    Mais bon... voici deux ou trois autres pensées plus brutes.
    Quand tu soulignes à la Virilio que l'on est en fait dans le communisme, et que c'est dommage, tu ne peux sans une contradiction impertinente (voire en haut) critiquer le racisme qui tend à différencier.
    Deuxio: le racisme tire sa péjorativité de son échec historique et de ses manifestations horribles. Mais bon, personne ne songe à critiquer la liberté au motif qu'elle est défendue par un Bush? Si?
    Tercio: le racisme est une idée sans avenir car la généalogie des races est perdue et/ou obsolète. C'est un tiroir vide où plein de gens s'engueulent, pardon, se crêpent le chignon, se tuent, s'embrassent etc...parce que ça leur évite d'avoir à se démerder en tant qu'individu. On se valorise comme on peut. Mais combattre un prétexte, c'est aussi un prétexte...
    Quatrio: pour déconner on pourrait inventer un racisme durable et équitable.
    Finito: Aller dans une grotte pendant un certain temps, se confronter à la mort et à la vanité de nos existences, permet d'en réapprécier le goût et surtout la fragilité. Donc pour ceux qui aime la vie:

    Elle est un combat. Reste à savoir avec qui et pourquoi tu veux le mener. Les grands principes? Pour manipuler uniquement. L'universalisme? Le recours des faibles dans un premier temps, leur tombe ensuite. La vérité et la sincérité? Le recours des menteurs et des lâches.

    En conclusion: on s'en fout vraiment de l'info, qu'elle se soit fait violée ou pas, on s'en fout (l'info et la gonzesse). Le futur, en bas de chez toi.

    En supplément. "la seule chose à mettre en place - et la plus longue - est l’égalité hommes/femmes (dit comme cela, cela a l’air rapide" Il faut bien que tu précise EGALITE DEVANT LA LOI. Parce que sinon, j'aime pas...

    Ha oui, est-ce que tu savais que le sexisme vient du fait que les femmes ont moins de biscoto que les hommes? Est-ce que tu savais également que la raison raisonnable tient une place assez réduite dans les actions humaines?

    Pour bien finir, un joli de Eluard, pour toute les gonzesses qui ont une plus petite bite que moi:

    "Une femme est plus belle que le monde où je vis"

  47. Valérie, je te rejoins totalement quand tu critiques les propos entendus en occident sur l’agression de la journaliste. Ils mettent en effet en évidence que le sexisme est encore bien présent chez nous, et qu’il est donc malvenu que les mêmes personnes qui disent « elle l’a bien cherché, elle n’avait qu’à pas y aller » disent en même temps « les musulmans ne sont pas comme nous, ils ne respectent pas les femmes ».

    Mais là où je te suis moins (tu le sais ;-) ), c’est quand tu refuses de voir certaines formes de sexisme spécifiques à une culture. Ca a, à la fois, comme effet de nier ou relativiser certaines violences sexistes (un peu sur le mode « m’enfin comment les féministes françaises osent critiquer les différences salariales entre les hommes et les femmes, quand on voit la situation des femmes en Afghanistan »), et à la fois de rendre impossible la lutte contre certaines violences sexistes en empêchant d’agir à la source de celles-ci qui est souvent d’ordre culturel (comment en effet lutter sérieusement contre l’excision si on refuse par principe l’idée que l’excision serait une pratique culturelle qui a lieu dans une société précise, avec des rôles spécifiques assignés aux différents membres de cette société).

    Les rames de métro réservés aux femmes au Japon sont une réponse spécifique à une violence sexiste spécifique à la société japonaise. Précisons les choses :
    - Les rames de métros réservés aux femmes ne le sont que pendant les heures de pointe, au moment où il y a une telle affluence dans le métro que les voyageurs sont entassés les uns sur les autres. Les femmes ne sont pas obligées de voyager dans ces rames et peuvent prendre place n’importe où dans le métro si elles le souhaitent. Il n’y a donc pas de ségrégation envers les femmes, ni de limitation de leur liberté de circulation et d’accès à l’espace public.
    - Dans ce contexte d’entassement, il arrive que des hommes en profite pour avoir des mains baladeuses.
    - Dans une société individualiste comme chez nous, il est déjà difficile pour les femmes à qui un homme met la main aux fesses, de faire un esclandre dans le métro et remettre l’homme à sa place (parce que la peur de l’homme, la peur du regard des autres passagers, du qu’en-dira-t’on, d’avoir l’air conne devant tout le monde, etc). Imaginons ça en plus dans une société niant l’individu et prônant l’harmonie à tout prix où il est culturellement inconcevable d’élever la voix en cas de conflit ou de malaise. Cette pression culturelle rend quasiment impossible à une femme de réagir.
    - La réponse japonaise face à cette violence sexiste, a donc été d’abord de sensibiliser les hommes au respect des femmes. Mais comme il a été impossible de lutter contre les attouchements sexuels dans le métro en raison de l’impunité ressentie par ces hommes (personne ne voit, la femme elle-même ne sait pas quel homme la touche vu l’entassement dans le métro, et la femme ne réagira pas vu la culture prônant l’harmonie à tout prix), la solution pragmatique « à la japonaise » a été de réserver des rames de métro aux femmes pendant les heures de pointe.

    En Egypte, il y a une autre forme de violence sexiste qui est le harcèlement des femmes dans l’espace public. Ce type de violence est totalement inexistant au Japon, où j’ai vu un tas de jeunes femmes circuler à n’importe quelle heure du jour et de la nuit dans les rues, vêtues de mini-jupes et bottes à talons aiguilles sans jamais être inquiétées. Moi-même j’ai beaucoup circulé dans différents quartiers de Nagoya et de Kyoto, et malgré le fait en plus que je sois blonde aux yeux bleus, je n’ai jamais été confrontée à la moindre remarque, voire au moindre regard de la part des hommes. C’est d’ailleurs inconcevable pour les hommes japonais de ce comporte comme ça vu l’harmonie dont ils doivent en permanence faire preuve en société. Rien à voir avec la situation du Maghreb.

    En Egypte, depuis quelques années, il y a une mobilisation de femmes et de féministes pour lutter contre un phénomène qui a une certaine ampleur, qu’est le harcèlement des femmes dans les rue par les hommes parfois en groupe. Voilà quelques liens (bien avant l’affaire de la journaliste de CBS) :
    Un reportage éloquent : http://www.youtube.com/watch?v=DOPlL67Chw4

    Puis quelques articles :
    http://biladi.ma/femme/62894-egypte-plus-de-80-des-femmes-confrontees-au-harcelement.htm
    http://observers.france24.com/fr/content/20090414-egypte-non-harcelement-tourisme-femmes-campagne
    http://lecairedesfemmes.canalblog.com/archives/2008/09/08/10507840.html

    Donc dire que les musulmans et les maghrébins sont des sauvages parce qu’ils ne respectent pas les femmes et développent ce phénomène de harcèlement collectif dans les rues, c’est simpliste puisque ce sont de mêmes musulmans et maghrébins qui dénoncent ce sexisme et se mobilisent pour lutter contre ce phénomène. Mais nier l’existence de ce harcèlement collectif en Egypte pour ne pas dire du mal des musulmans et des maghrébins est tout aussi simpliste, puisqu’il place les musulmans et maghrébins dans une catégorie à part de personnes dont on ne peut pas critiquer les situations de sexisme spécifique.

  48. Valérie, je viens d'envoyer un commentaire, mais comme il contient des liens, il est en mode modération. Si tu pouvais le débloquer ;-)

  49. "Mais nier l’existence de ce harcèlement collectif en Egypte pour ne pas dire du mal des musulmans et des maghrébins est tout aussi simpliste"
    ben en fait j'aurais du mal à dire cela vu que l'Egypte n'est pas au Maghreb. anodin ? pas tout à fait sinon à encore dire "qui sont tous pareil ces arabes".
    Personne ne nie qu'il y a des pb sexistes en Egypte : 90% de femmes excisées ca n'est pas non plus une vue de l'esprit. Encore une fois, vous ne voulez lire que ce qui vous convient qu'on résumera par un "ah ces couillones qui vont bientôt nier un viol pour ne pas taper sur leurs potes musulmans".

    Sur le Japon. est ce que tu peux admettre que cela n'est pas parce tu n'as pas été agressée que cela n'existe pas ?
    quant à parler de pragmatisme à la japonaise. perso j'appelle ca noyer le poisson. Vu qu'on ne peut identifier les agresseurs - tu parles (dis aux japonais qu'une bande de pickpockets chinois sévit dans le metro tu verras s'ils n'y mettent pas les moyens) - parce que des cons mettent la main au cul des femmes, on propose des wagons réservés.. aux femmes.
    J'attends le jour ou une bande d'antisémites agressera des juifs à répétition ; on mettra des wagons réservés aux juifs ? il doit nous en rester.

    Comme je le signalais a spike, j'ai eu quelques soucis au Vietnam en matière de regards. En quoi mon expérience a t elle un quelconque intérêt ? est ce que de l’expérience de 15 jours au Vietnam d'UNE personne a un intérêt ? non.

    ce que je dis - cinquantième édition - c'est que le harcèlement en Egypte est le même que celui au Mexique par exemple. Et le Mexique n'est PAS un pays musulman (j'en suis désolée). Il ne viendrait à l'idée de personne de coller ca sur le dos du catholicisme et de dépiauter la bible pour trouver le passage ou on conseille aux mexicains de harceler les femmes. or, a longueur de temps, c'est ce qui se passe sur l'islam, avec une sorte de continuum idéologique ou un milliard de musulmans se retrouvent à "avoir une façon particulière de regarder les femmes" pendant que "les asiatiques sont très gentils". (sérieux achetez vous des dicos de clichés et basta).
    En Inde, c'est la même chose et cela n'est pas non plus un pays musulman. Dire "on harcèle en Egypte et tiens au fait c'est musulman" n'est pas anodin. Vous sous entendez clairement qu'il y a un rapport entre l'islam et le harcèlement que je nie clairement puisque des femmes sont harcelées dans des tas d'autres pays.

    quand bien même ca ne serait "que ca". sauf que. ca conduit des gars comme jeff à boucler sur la saloperie des mouvements féministes canadiens et à nous expliquer que jamais, o grand jamais, on ne ferait un truc pareil dans son super pays. et quen gros bah "on exagère" et qu'"on a rien de commun avec ces sauvages egyptiens".

    jeff ; tu viens accuser les féministes sur un blog féministe de mentir pour toucher du fric. en gros tu nous traites de voleuses. c'est amusant combien les gens s'achètent des paires de couilles en virtuel.

    vincent : continue à ne rien connaitre à Internet ca nous soulagera.

  50. "C’est d’ailleurs inconcevable pour les hommes japonais de ce comporte comme ça vu l’harmonie dont ils doivent en permanence faire preuve en société"

    C'est pas plutôt qu'ils subissent un carcan social tellement fort et basé sur l'apparence qu'ils font tout en cachette ?

  51. Par politesse, quand un blogue mets un lien vers mon site, je vais leur rendre un petite visite amicale :)

    Pas les féministes, mais une certaine franche de féministe extrémiste et mysandre. Hey, oui il y a cetain regroupements de femmes qui mentent pour toucher des subventions comme d'autre groupe de pression qui ont besoin d'une cause à défendre pour téter les mamelles de l'état providence à coup de millions de dollars. C'est bien connue.

    PS: je ne suis pas anti-femme, rétrograde, misogyne, anti-féministes etc.. J'aime les femmes, j'aime leur féminité, leur caractère et leur personnalité!

  52. jeff. excuse moi car il se trouve que j'aime moi même les hommes, leur virilité, leurs poils et le fait qu'ils savent visser une ampoule.
    mais quel est le putain de rapport entre ton amour des femmes - dont on se tape - et le féminisme ?

  53. On ne sent déjà pas la nécessité de se cacher pour lire du hentai dans le metro japonais... y'a un certain carcan social à plein de niveau, mais pas de tabous pour le sexe. Enfin quand on est un homme... C'est très particulier et un peu hors sujet.

  54. Avant que tu me dises que je suis un misogyne anti-femme :p . Plusieurs féministes définissent le féminisme comme étant toute les femmes. Si je j'argumente sur un groupuscule féministe extrémiste, dans la logique féministe extrémiste, je suis nécessairement contre toutes les femmes. Ce qui est évidemment faux et un mensonge éhonté.

    Vous voyez le système du deux poids deux mesures que les féministes utilisent est celui-ci:

    Vous dites: j’aime moi même les hommes, leur virilité, leurs poils et le fait qu’ils savent visser une ampoule.

    Si je disais: J'aime moi-même les femmes, leur féminité leur beau seins et le fait qu'elle savent faire la lessive.

    je serait surement traité de macho voulant asservir les femmes dans leur rôle de ménagère...

    Vous comprenez?

  55. quelqu'un peut expliquer a jeff que je sais visser une ampoule ?
    (ensemble étudions le concept d'ironie).

  56. Bonjour,
    J'apprends internet, pour ne tenir la quéquette à personne, même aux filles.
    Valéry,tu es merveilleuse. En effet, ton ton lapidaire et expéditif illustre parfaitement ton assertion: le virtuel donne une paire de couille.
    Quant à l'ironie, je pense qu'à force de lire en quatrième vitesse et avec force préjugés, tu ne l'apprécies plus que venant de toi. C'est courant chez les gens qui se prennent au sérieux.
    J'ai envie de critiquer le féminisme juste pour voir ce que tu vas dire,parce que j'ai pas d'amis, et ainsi ce sera une petite lueur d'activité qui me tirera de mon néant existentiel.

    Bardot est-elle la plus grande des féministes?

    Valéry, que penserais tu d'un homme qui dirait "j'en ai marre de la guerre, j'en ai marre que partout où je vais, des garçons me fasse des combats de yeux et me provoque physiquement ou intellectuellement pour imposer leur supériorité."?
    Je crois que Beauvoir commençait son délire par l'élimination de la grossesse. Toi aussi?
    Une vraie question: est-ce que le féminisme ce n'est pas la chose qui veut supprimer la femme? Est-ce qu'une femme qui réussit (il y en a plein) n'est pas dès lors traitée comme un homme? C'est à dire bafoué et humilié?
    Est-ce que tu fais ça pour te faire mousser?
    Est-ce que tu es si sûre de toi pour de vrai?
    Salut, et merci pour tes explications.

  57. Et pis pour avoir la chanson de l'air lourd que j'ai, je me permets de te prendre à ton propre jeu. Tu mouche un type Egypte/Maghreb. Tu dis au Mexique on a pas idée de dépiauter la bible. Faux. Archifaux. Mégaarchifaufaux. Ô sacrilège, n'êtes vous pas choquées adorateurs de la vérité? La bible, cela fait longtemps qu'on la dépiaute et qu'on démontre la haine de la femme véhiculée par l'Eglise. De l'Eve source du mal, du rôle des Marie etc, plein de gens ont montré que l'Eglise c'est de la merde parce que elle est pas gentille avec vous.
    Salut beauté.

  58. @ Vincent :

    Euh, il y a une marge entre devoir faire la guerre et pouvoir se promener librement dans la rue.
    Sinon, les civils des pays en guerre en ont souvent marre des conflits, oui.

    Pourquoi une femme qui se ferait traiter comme un homme se sentirait forcément bafouée et humiliée ? Il y a au contraire une bonne partie des femmes qui se sentent flattées d'ètre traitées comme des hommes, notre société valorisant encore la masculinité (dans sa définition la plus vague).

    N'empêche, j'ai bien envie de te demander si tu es aussi arrogant en vrai :) .

  59. Vincent >> "l'Eglise...elle est pas gentille avec vous"

    Tu accuse une institution historiquement patriarcale d'être contre les femmes... accuse l'eau de mouiller tant que tu y es :)

    Mais puisque Colt Seavers à commencer a enfoncé les portes ouvertes : enchainons.

    Les prisonniers violent à 100% des codétenus du même sexe. Aucune analyse scientifique n'a réussi à l'expliquer ce phénomène bien étrange... ou alors est ce que c'est parce qu'ils ne sont qu'entre détenu du même sexe ? noooon ! ça serait pas si évident quant même ?

    (En fait t'as raison : c'est super fun d'être hautain, ça me donne l'impression d'être CM Punk ! je continue un peu !)

    La méthode interrogative dans le but de pousser son adversaire réthorique dans ses retranchements est interressante, sauf quant elle ressemble a cette technique journalistique superbement décrite par Desprogres qui veut qu'on puisse dire toute les infamies du monde sans crainte en ajoutant la forme interrogative à la fin. Cette pochade de faux cul, employé très régulièrement par des journalistes en mal de sensationnalisme, marche aussi formidablement bien sur des pages de commentaires.

    N'est il pas plus glorieux d'écouter les arguments de l'autre ?
    N'est on pas plus pertinent lorsqu'on ne provoque pas gratuitement les gens comme un troll de combat ?
    N'avons nous pas d'autres choses à faire de plus utile que de poster méchamment un avis dont on sait qu'il n'interresse que nous ? (comme par exemple rester assit devant sa télé en se contentant de métaboliser de l'oxygène en carbone ?)

  60. Damn ! je crois que j'ai commenté le mauvais article ! bah... peut importe : la cible est la bonne

  61. A Durga, de Berserk ou d'Inde?
    Durga, je ne disais la guerre que pour le viol. Je disais le combat de yeux pour la promenade dans la rue. Vu que tu n'es pas un homme tu sais pas forcément ce que ça fait. Un homme ne peut pas se promener tranquillement dans la rue plus qu'une femme. C'est un foutu préjugé. Si tu veux je te dis pourquoi et comment. Moi, des fois, j'aimerais bien être une femme, ne serait-ce que pour échapper aux préjugés de mes copines. Donc pour faire simple, l'opprimé n'a pas de sexe, pas de couleurs, pas de statut social. L'opprimé en a juste plein la gueule et plein la honte et la souffrance. Vouloir faire du féminisme ce n'est ni mal, ni bien, mais je crois que c'est un peu contre-productif et que cela participe du isme contagieux. J'ai l'impression que les choses sont plus simples et que les femmes n'ont pas à avoir le même rôle que les hommes, elles n'ont en fait pas de rôle à avoir du tout, de même que les hommes. Que les rapports entre les individus soient injustes, inégaux, violents, je crois que cela ne cessera jamais, et qu'il faut en prendre son parti, ne serait-ce qu'en se révoltant (pour de vrai). Pour ce qui est de l'arrogance, excuse moi mille fois. C'est plutôt que j'écris mâle, j'essaye en fait de faire de l'humour, mais bon, apparement c'est raté...bien à toi, ma couille.

  62. A Flashou,
    Merci de ton si long commentaire, il me réchauffe le coeur. D'abord, sache que les caractères hautains reflètent souvent une âme vile et basse, qui a besoin de compenser sa petitesse et sa faiblesse par l'illusion de la grandeur. Excuse donc au vermisseau que je suis d'user des moyens de communication qui sont à ma portée. De plus,je m'excuse, je ne voulais pas avoir l'air méprisant. Méa culpa donc.
    Ensuite je reprends point par point ton discours, pour me faire mousser donc, mais pourquoi le piaf pépie-t-il?

    Tu dis que l'Eglise à toujours opprimé la femme. Ce n'est pas si évident. Je dirai plutôt qu'elle la protégée d'une manière inique et égoïste. Sais-tu par exemple qu'au moyen âge (vers l'an 1000, la paix de dieu a pour objectif entre autre de faire comprendre aux chevaliers sans foi (sans église) que violer les femmes à tire la rigot et suivre ses désirs sans retenu, ce n'est pas bien.
    Certe, c'est un peu le macro qui casserai la gueule au client, une histoire de salaud, mais bon. Dire historiquement que l'eglise à été néfaste aux femmes, ce n'est acceptable que si on met un F majuscule a Femme comme a Homme et que les hommes sont compris dedans. A l'humain quoi...

    Je ne connais pas Colt Seaver, et j'irais pas chercher avant que tu ne me l'ai fait apparaître.

    Pour les prisonniers, tu m'as mal compris (je me suis mal exprimé). Je sais bien qu'ils se violent du même sexe. Mais (et c'était une blague) est-ce qu'il y a plus de viol dans les prisons d'hommes ou de femmes? En sachant que dire que tous les prisonnier violent c'est faux, j'en connais un paquet...

    Tu vois là, je n'interroge pas. Je te réponds. Mais pour faire le chiant (pour ma configuration débile c'est une tentative de sociabilisation, sinon je me tais et je trace). L'interrogation peut être une marque d'intérêt et de politesse. Comment ça va? Est ce que tu pense que la grossesse est le carcan de la femme? Voilà. Je suis maladroit, mais pas forcément plein de hargne. Quoique....oaf!!

    Quant à être faux cul et à en faire des pochades, excuse-moi, mais tu dois comprendre que c'est une nécessité. Je ne peux pas me pointer vers les gens en leur disant "aimez moi pitié, aimez-moi, je souffre de ma vacuité, pitié, soyez bon avec moi..." si? Quand j'essaye on me pète à la gueule.

    Peut être que c'est plus glorieux d'écouter les arguments. Mais j'ai des oreilles et je lis. Au contraire, je ne demande qu'à écouter et argumenter, je ne cherche à faire le mariole que parce que c'est la mode. Mais...la plupart des gloires dont j'ai ouï dire sont des crapules...Ribéry par exemple, lol.

    Je pense qu'on est plus pertinent quand on ne provoque pas les gens comme un troll de combat. Mais comme il faut être intelligent et doué, ou bien se taire, c'est la seule posture qu'il me reste. Peut-être ai-je le mérite de faire grimper les points d'expérience de l'elfe des bois qui me pourfend? Sinon, regarde Valéry, ce n'est qu'une mouche qui passe et, à être une mouche, qui m'en voudrait?

    Je ne cherche pas à faire des choses utiles, je cherche à faire des choses que j'aime. Si leur utilité rentre parfois en compte, ce n'est pas un critère important. Je n'avais pas l'impression d'être méchant, juste ironique, je m'excuse donc que mon inconscient d'individu bafoué dégorge par trop sur vos pages. Comprends que ce n'est pas forcément méchant. Juste idiot ou maladroit. Mon avis n'interresse pas que moi. Mais c'est vrai que ça pourrait être le cas. Je suis plutôt ininterresant. Mais avec le temps..

    Je n'ai pas la télé. Je préfère lire des livres et me masturber, en agrémentant tout ça d'onirisme à deux balles, de poésie stupide et de drogue (quand j'ai le temps...je travaille malheureusement...)

    Merci pour ta présence hypertextuelle. J'espère que tu m'engueleras à nouveau.

    Valéry, je suis arrogant?

  63. y a t-il des passages similaire dans la bible ou la Torah6 je me demande?
    "Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand ! "
    Coran 4/38

  64. "A Durga, de Berserk ou d’Inde?"

    D'Inde, jamais vu (ni lu) Berserk.

    "Durga, je ne disais la guerre que pour le viol."

    Je ne comprends pas ce que tu as voulu dire plus haut, alors (et à vrai dire, dans ma réponse, je me suis moi-même emmêlée les pinceaux entre cet article et celui sur la joggeuse).

    "Je disais le combat de yeux pour la promenade dans la rue. Vu que tu n’es pas un homme tu sais pas forcément ce que ça fait. Un homme ne peut pas se promener tranquillement dans la rue plus qu’une femme. C’est un foutu préjugé. Si tu veux je te dis pourquoi et comment."

    Je ne sais rien de ce sujet, je ne me fais pas emmerder dans la rue (je me demande encore pourquoi d'ailleurs, vu que ça n'a pas l'air d'ètre le cas des autres femmes).
    Mais je me demande quand même, tu vis dans le 93 ? Parce que je n'ai jamais constaté ce que tu racontes dans les endroits "normaux"...

    "Moi, des fois, j’aimerais bien être une femme, ne serait-ce que pour échapper aux préjugés de mes copines."

    Désolée de briser tes rêves, mais tu n'échapperais pas aux préjugés si tu étais une femme, loin de là, je me demande même comment tu peux croire le contraire...

    "Donc pour faire simple, l’opprimé n’a pas de sexe, pas de couleurs, pas de statut social."

    Si c'est le cas, sur quoi se base son oppression ? Il faut pouvoir catégoriser l'autre pour l'opprimer.

    "Vouloir faire du féminisme ce n’est ni mal, ni bien"

    Cette phrase ne veut rien dire :)

    "mais je crois que c’est un peu contre-productif"

    ???
    Plus contre-productif que de ne rien faire, dis-moi ?!

    "et que cela participe du isme contagieux"

    Diantre, je ne connaissais pas cette contagion du isme, c'est comme le paludisme ?? :D

    "J’ai l’impression que les choses sont plus simples et que les femmes n’ont pas à avoir le même rôle que les hommes, elles n’ont en fait pas de rôle à avoir du tout, de même que les hommes."

    Et là, tu viens exactement de formuler un des discours féministes ;)

    "Que les rapports entre les individus soient injustes, inégaux, violents, je crois que cela ne cessera jamais"

    Euh, vive le défaitisme ? (Damn, encore un mot en isme !)

    "et qu’il faut en prendre son parti, ne serait-ce qu’en se révoltant (pour de vrai)"

    Alors là, tu te contredis totalement, si tout est foutu, à quoi sert de se révolter ?
    Et, blague à part, tous les mouvements militants sont plus ou moins basés sur la rébellion (une rébellion organisée), le féminisme, le communisme, le punk, tout ce que tu veux...

    "C’est plutôt que j’écris mâle, j’essaye en fait de faire de l’humour, mais bon, apparement c’est raté…bien à toi, ma couille."

    Je ne connais pas un écrit mâle, je connais des tas d'écrits différents.
    Va pour l'humour
    Bien à toi également

  65. "Dire historiquement que l’eglise à été néfaste aux femmes, ce n’est acceptable que si on met un F majuscule a Femme comme a Homme et que les hommes sont compris dedans. A l’humain quoi…"

    euh... si je dis Femme et pas Homme, c'est avec l'intention de JUSTEMENT séparer les deux. Donc NON les tords fait aux deux ne sont pas communs (l'église a rarement bruler des hommes qui pratiquaient des avortements au titre de sorcelerie et n'a jamais eut aucun doute sur le fait que l'homme avait une ame...). Je t'accorde cependant le fait que l'église à été nuisible AUSSI aux hommes, mais ce qui les touchait s'appliquait aussi aux femmes. Sache que l'idée n'est pas de compter les points et de comptabiliser les tords sur une echelle de 1 à 10.

    "tu dois comprendre que c’est une nécessité. Je ne peux pas me pointer vers les gens en leur disant “aimez moi pitié, aimez-moi, je souffre de ma vacuité, pitié, soyez bon avec moi…” si? Quand j’essaye on me pète à la gueule. "

    Ta logique c'est donc de taper dans le tas en te disant qu'on t'écouteras ? paradoxe donc, vu que tu pratiques exactement ce que tu reproches aux autres. Ou alors tu as régulierement de sacrée connard en guise d'interlocuteur ?

    Ca fait pas mal de temps que je post ici, et la plupart du temps, même si les gens on des avis divergent, ils échangent dans un bon état d'esprit. Alors c'est sur que de temps en temps y'a une vanne qui part, ou un peu d'ironie. Sauf que c'est comme IRL, tu te le permet lorsque les gens te connaissent et savent comment tu réagis.

    Toi tu arrives de nulle part avec la mention "je sais tout et je t'explique la life" sur le front et tu penses que tu seras accueilli avec déférences et tolérance ?

    "Je n’ai pas la télé. Je préfère lire des livres et me masturber, en agrémentant tout ça d’onirisme à deux balles, de poésie stupide et de drogue (quand j’ai le temps…je travaille malheureusement…)"

    Et bien moi sache que je regarde souvent la télé durant très nombreux moment de libre dont l'immense fortune de ma famille me permet de bénéficier tandis que les cols bleus se tuent lentement dans les usines... (non mais sans déconner tu crois que toute la journée je fais du coloriage ???)

    On bosse tous, pas la peine de jouer les poètes maudits.

    Et regarde un peu plus la TV : ça te permettra de savoir qui est Colt Severs (ceci dit tu dois apparament la regarder un peu vu que tu n'as apparament pas eut de probleme a identifier CM Punk)

  66. Vincent > Alors juste pour info je suis un homme (oui je sais un homme sur un blog de fille ça peut être bizarre mais après tu y es aussi ?) et pour un mec qui ne veut plus me parler je trouve ça amusant de voir que tu t'y reprend a 3 fois pour formuler ton idée. Pas assez réfléchi du premier coup (pour un mec de ton expérience ça me surprend) ou tu fais le troll pour avoir une réponse ?

    Et pour finir je te

  67. Flashou n'est pas un homme ?

    Sinon, Vincent, tu es vraiment un troll en fait ??
    Parce qu'à part sur la question de l'endroit où tu habites, tu n'as même pas daigné répondre directement à mon message (tout en rajoutant une couche sur la soi-disant inutilité du féminisme, dans le genre "cause toujours", c'est pas mal), tu sembles préférer répondre aux messages énervés...

    "Pour info, le lieu dans lequel je vis vois une personne sur deux armée, le taux d’homicide y est plusieurs milliers de foi supérieur à la Seine-Saint Denis. Il n’y a pas une femme sur deux de plus de 15 ans vierge et qui n’a pas été violée,
    la haine et l’opprobre sont la monnaie."

    Ben voilà, ça confirme ce que je pensais.
    Tu vis dans un endroit vraiment particulier, ce qui explique les emmerdements que tu as régulièrement.
    Or, d'après les témoignages que j'ai lu, les femmes se font emmerder à peu près partout. Contrairement à ce que tu disais, il n'y a donc pas de symétrie.

    "Arrêter avec vos délires hypocrites et novlanguiens d’occidentaux confortablement installés dans votre sécurité. Je ne suis pas grand-frère, je suis un homme qui cherche discuter et à apporter aux autres ce que la souffrance et le danger lui ont apporté."

    Tu crois ètre le seul ici à avoir connu la souffrance ? Tu crois que la violence n'existe que dans ton coin ? Sincèrement ?
    Ce n'est pas parce que, dans les coins plus calmes, la violence est plus cachée et insidieuse qu'elle n'existe pas, même si je ne doute pas un seul instant que l'endroit où tu habites soit particulièrement gratiné.

    "Durga me demandais si dans la vie j’étais aussi arrogant."

    Hahaha, mais c'est que ça t'a marqué ^^

  68. Ah zut, pas vu la réponse de Flashou entre-temps :)

  69. Vincent, on voit vraiment que tu débarques sur Internet ;)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Troll_(Internet)

    NB : un troll peut ètre aussi un troll qui s'ignore.

    Sinon, c'est moi ou la fin de certains messages est partie dans une faille spatio-temporelle ??

  70. Durga ; tu vas être gentille, tu vas éviter de continuer à répondre à Vincent, qui débarque sur Internet avec un anonymizer ; cherchez l'erreur.
    vincent ; tu me feras le grand plaisir de retourner affronter la mort et la violence. mais ailleurs.

  71. Pourquoi est-ce dérangeant, à cause du hors-sujet ?
    Si c'est à éviter, il aurait peut-ètre fallu le dire d'entrée de jeu...

    Du reste, il me semble que Vincent est capable de discuter calmement, quand il s'y met, sinon je n'aurais pas persisté (et je ne pouvais pas savoir qu'il utilisait un anonymizer !?).

  72. Je viens tendre la perche pour me faire battre.

    Un journaliste qui se fait agresser dans un pays où il y a des tensions, c'est comme un soldat qui se fait tuer dans un pays en guerre : c'est fortement regretable, mais c'est plutôt normal.

    Le fait est qu'il y avait prise de risque et Lara Logan était au courant. Est-elle responsable pour autant ? Non, tout comme le soldat qui trouve la mort sur un champ de bataille ne peut être tenu pour responsable.
    Mais tant qu'à faire, je préfère me révolter contre les violences infligées à des gens qui n'ont jamais signé pour aller dans des pays en guerre.

  73. Kyp > pas forcement un bon exemple le soldat : il est là pour se battre, le conflit est une quasi certitude pour lui, et il est entrainé et équiper pour l'affrontement.

    Lara Logan n'est pas allé dans une zone de guerre ou elle aurait sautée sur une mine ou reçut une balle, elle a été attaquée par la foule.

    Je te rejoint sur la prise de risque, mais dans une moindre mesure.

  74. Les stations de tv et radio sont dans un catch-22 avec les femmes journalistes. Si ils envoient une femme dans un pays dangereux et qu'il arrive un malheur à celle-ci, ils se font dire qu'ils sont inconscient et si ils ne le font pas ce sont des sexistes rétrogrades

    Un peut ridicule comme situation, non?

  75. Jeff-TVQC >> parce que quant c'est un mec qui se fait cribler de balle on se dit "life is life" ?

    De plus je ne penses pas que ça soit les mêmes personnes qui critiquent dans les deux cas...

    Les médias d'information font leur popotte en se foutant de l'avis du public : c'est eux qui façonnent l'information, c'est eux qui décident si c'est "une journaliste héroique tombé face a sa mission" ou "une femme tragiquement victime de la barbarie des hommes".

  76. Bonjour
    Suis tombée sur le forum et je ne peux m'empêcher de réagir, surtout face à Valérie.
    Déjà, je trouve que parfois tu es un peu sèche, mais bon tu ne le fais peut être pas exprès.... Ensuite eh bien je suis en partie d'accord avec Spike. Même si le sexisme et les viols existent de partout (en Occident et en Asie... etc), c'est UN FAIT que moi et plein d'autres personnes ont constaté : tu es une fille au Vietnam et en Egypte, (où je suis allée) et bien on ne te regarde pas de la même manière. Tu te fais plus emmerder dans un pays arabe.
    Ensuite, et j'en ai fait plusieurs fois l'expérience, beaucoup (ça ne veut pas dire tous) de maghrébins ont un réel problème avec les non musulmanes. Comment se fait il, que si t'es blonde, ils t'agressent deux fois plus ? Parce que eux mêmes ont des préjugés racistes et sexistes dans la tête.
    Attention, je ne dis pas qu'ils ont tous cette mentalité.
    Néanmoins OUI tu vas dans le 13ème les hommes asiatiques te laissent tranquille, OUI tu vas dans un quartier où il y a une forte proportion de musulmans on te regarde et on t'interpelle sans respect. Et si des "Blancs" se comportaient ainsi avec des "beurettes" ils se prendraient une raclée monstre!!!
    Donc navrée de te contredire mais c'est une réalité, et vécue par plein de femmes.
    ps : ne me dis pas que je suis raciste, je connais plein de femmes d'origine maghrébines qui se plaignent également du comportement de leurs congénères.
    Voilà sans vouloir entrer dans un conflit...
    Gaelle

  77. Ayant été perpétuellement emmerdée dans mon village natal plein de Blancs, puis régulièrement à Aix-en-Provence, avant d'être tranquille comme jamais à Saint-Ouen (celui du 93), qui compte une proportion importante de maghrébin, je devrais reprendre votre discours en remplaçant maghrébin par blanc? Et peut-être remplacer musulman par blanc également, étant donné ça semble synonyme de maghrébin dans votre message.
    Enfin, je suis châtain et non blonde, ça doit être ça.
    Accompagner vos assertions de "c'est une réalité, et vécue par plein de femmes" ne fait pas apparaitre des statistiques et des sources comme par magie.
    Si vous avez le courage de fouiller dans les vieux posts, il y a déjà eu de grands échanges de commentaires passionnés (un titre avec "islam" ou "islamisation" dedans, de mémoire).
    Pour ma part j'arrête ici, mais dans la mesure où je fais partie des femmes habitant "dans un quartier à forte proportion de musulmans", je ne souhaite pas me laisser inclure dans vos propos concernant "la réalité vécue par plein de femmes".

  78. @Gaelle

    Excuser moi mais c'est grotesque. Il y a parmi les populations "blanches" de tout. Du touriste pédophile, au violeur colonial en passant par ceux qui ont "la caresse un peu ferme" avec leur(s) femme(s) et leur(s) enfant(s), et certains n'ont d'ailleurs rien a envier aux talibans... Et pourtant je n'ai jamais croiser d'arabes me faisant remarquer que j'appartenais à une "race capable de ca".

    " Et si des « Blancs » se comportaient ainsi avec des « beurettes » ils se prendraient une raclée monstre!!! "

    Non bien entendu, les "blancs" sont terrifiés et n'osent presque jamais prononcer des termes tels que "pute bougnoule" ni même agresser sexuellement des jeunes maghrébines.

    L'éternel cliché de l'immigré intouchable, voir même omnipotent, victime de très peu, coupable de beaucoup. Voir même coupable de tout. En ayant conscience d'un nombre incalculable de bavures et autres joyeuses discriminations à leur égard, j'ai toujours le souvenir des paroles de mon oncle gendarme sur les "immigrés" : " intouchables ; protégés ; voleurs ; criminels etc etc "

    Je me demande si les juifs étaient vraiment plus haïs dans les années trente que les arabes d'aujourd'hui...

    Mais même les beaufs transcendent parfois la vision raciste anti-maghrébine pour se souvenir que "la femme doit rester à sa place"....

    "Les viols et les tournantes ne se passent pas par moins 30° mais surtout quand il fait chaud et quand un certain nombre de petites jeunes filles ont pu laisser croire des choses"(éric raoult)

    Le gros porc qui met son racisme de côté pendant deux minutes pour nous rappeler qui est le véritable ennemi : la femelle !! Ca me donne envie de pleurer sur mon pauvre sort d'homme en chantant la marseillaise. :)

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.