sept 242008
 

Dimanche j’ai eu une idée brillante. C’est un rituel quotidien mais là c’était encore plus lumineux que d’habitude.
- "Et si on allait à Versailles, voir Koons ?", proposais je à Dieu, 'les gens seront ailleurs, en train de visiter des lieux passionnants, comme l'endroit où Sarkozy fait pipi".

Sauf qu’en fait, les gens ont du croire que Sarkozy vivait à Versailles – ce qui n’est pas incongru et qu’on les a tous retrouvés là bas.

Donc on part. Je vous passe Dieu excédé par les embouteillages, l’absence de places de parking, la queue pour acheter un billet, tout ceci n’est qu’anecdotes égayant la vie d’un couple.

Bon je suis arrivée devant le château ; j’ai quasi pleuré. Il faut dire que la dernière fois, j’étais dans mes langes avec ma mère m’expliquant l’architecture du 18eme.
Depuis j’avais lu Angélique marquise des anges. J’ai donc cherché Nicolas partout jusqu’au moment ou je me suis souvenue qu’il était mort pour sauver Angélique et que c’était un passage difficile dans ma vie.

Donc Koons.
En vrai, allez-y. Je ne vois pas ou on aurait pu coller Koons ailleurs qu’à Versailles.

Sauf que moi jetais bien déçue car j’avais pas pris mon magnéto.
En vrai les gens ils vont voir Koons pour faire ce que moi je fais quand je lis le figaro (sauf que moi c’est chez moi, sur le net et que je ne dépense pas un sou, ce qui prouve ma supériorité). Ils y vont pour gueuler.

 - "AH moi aussi je peux acheter un bateau en plastique et le foutre au mur"

- "C’est un scandale , un vrai scandale".

Là ou c’est drôle, c’est que devant deux œuvres de Koons, soit sa statue de Louis XIV et son auto portrait en marbre, ben y’avait moins de monde que le homard. M’est avis que les gens ont pas tous compris que c’était de lui.

 Comme je suis d'un tempérament taquin, je propose d’ailleurs à l’ami Aillagon de tenter un happening. Il chope un truc un peu kitschouille dans le château (j’ai repéré un chouette cheval ailé en bronze avec un ange en marbre dessus), colle un panneau "fait par Koons" puis il enregistre les réactions ; qu’on rigole deux secondes.

TumblrPartager

  5 réponses sur “Jeff Koons à Versailles”

  1. a titre indicatif, t'embête pas à acheter la tortue bâteau verte plastique, je l'ai déjà à la maison! c'était la baignoire/piscinette pour ma fille c'est été :D

  2. si ta fille a une tortue en alu, je suis etonnée :p

  3. Comme Valérie et tu as vu comment elles sont attachées les tortues... c'est mieux que du bondage...

  4. Les flashs sont interdits dans les musées. mais bon :)

  5. j'aurais adoré voir ça en vrai, et comme tu dis, entendre les réactions outragées des gens autour de moi.
    Les tortues, trop fort, on dirait un des niveaux de Super Mario sur Super Nes :P -attention, geekette inside-
    En tout cas, j'trouve ça génial, ce décalage entre ces deux univers artistiques différents que sont le chateau de Versailles et Koons (quoique tous les deux dans l'excès au niveau "symbole") !

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.