oct 142015
 

Beaucoup ont tendance à voir les féministes comme un groupe monolithique, dont les membres seraient interchangeables. Le féminisme est, plus que jamais, riche de personnalités très diverses.
J'ai donc décidé d'interviewer des femmes féministes ; j'en connais certaines, beaucoup me sont inconnues. Je suis parfois d'accord avec elles, parfois non. Mon féminisme ressemble parfois au leur, parfois non.
Toutes sont féministes et toutes connaissent des parcours féministes très différents. Ces interviews sont simplement là pour montrer la richesse et la variété des féminismes.

Interview de Céline.

Bonjour Céline peux-tu te présenter ?

Je vais avoir 42 ans. En couple, j'ai un fils de 18 ans. J'habite dans l'Ouest depuis 10 ans, je suis née et j'ai grandi en région parisienne.

Depuis quand es-tu féministe ; y-a-t-il eu un déclic particulier ou est-ce venu progressivement ?

Il y a toujours eu un petit sentiment d'injustice. J'ai des souvenirs de réunions de famille où les femmes faisaient la vaisselle, sauf une de mes tantes ( qui passait pour une indigne paresseuse ). Cette façon de parler d'elle dès qu'elle avait le dos tourné, je ne comprenais pas. En cinquième, une prof de français nous a parlé de Simone de Beauvoir. Je me souviens juste de "on ne nait pas femme, on le devient " c'est banal mais c'est ce qui a commencé à me faire réfléchir.
Il y a eu quelques confrontations et agressions que j'ai pu subir dans les transports parisiens ou sur des parkings et les réactions de mes connaissances qui trouvaient ça "pas si grave". Parmi ces personnes, il y avait un copain qui venait d'avoir une petite fille. Je lui ai demandé de ne pas réagir comme ça si un jour par malheur ça devait lui arriver.

Quand je suis partie de chez mes parents, j'avais une voisine un peu plus âgée que moi. Elle parlait toujours de "sa" cuisine, "son" aspirateur et ça avait le don de me mettre hors de moi.  Tous ces trucs qu'elle faisait pas par manque de temps, parce qu'il fallait s'occuper de tout autour en plus du travail. C'était un problème pour moi et je ne savais pas comment l'expliquer.

Est-ce-que ton compagnon est sensibilisé au féminisme ?

Il est sensibilisé mais pas assez. Il comprend mal la notion de viol conjugal par exemple. Il dit que j'exagère au sujet des publicités sexistes, mais je le soupçonne de vouloir me contredire. Il me rapporte des propos très violents entendus dans des conversations parmi ses connaissances mais ne leur dit rien pour autant. Pourtant ça le révolte. Je lui demande de réagir parce que c'est un des moyens de changer les choses.

Qu'as tu enseigné à ton fils en tant que féministe ?

 Le consentement, autant que possible. Pour la théorie du genre, c'est difficile car je ne suis pas la seule à l'éduquer. Il y a son père qui rentre volontiers dans son jeu quand il s'agit de décider ce qu'aiment "les filles". Il y a aussi l'école qui fait beaucoup de dégâts. Je ne me fais pas de soucis car je sais qu'il est encore en train de se construire.

Te considères-tu comme une militante ? Que mets-tu derrière ce mot ?

Je me pose la question justement. J'ai longtemps cru qu'il fallait se structurer, maintenant je ne suis plus sûre. Militer au quotidien IRL ou derrière son écran, ça peut servir aussi. je côtoie des femmes féministes, mais pas hommes. Ce n'est pas voulu mais je crois que c'est mieux.

Est-ce-que des combats féministes te touchent plus que d'autres ?

L’accès à l'IVG, c'est vraiment un symbole pour moi, le droit pour lequel il faut toujours lutter. Les actions du planning familial qui doit encore se battre pour exister dans les territoires.  Le traitement des médias sur les affaires de viol, et de féminicide est un phénomène qu'il me semble important de surveiller. On gagnerait à s'inspirer de la charte espagnole sur les violences conjugales.

Pourquoi penses tu que ton compagnon ne réagit pas aux propos sexistes qu'il entend ?

Je crois qu'il pense que ça ne sert à rien. C'est dommage car ils sont plus jeunes que lui et même si ça en fait réfléchir un seul, ce serait déjà pas mal. Ceci dit je constate avec mon fils que quand je lui explique ce qui est bien et mal, il me répond que les choses ont changé, les codes, les relations ont changé. Ce n'est pas toujours facile de transmettre dans la bienveillance quand plusieurs personnes ou groupes de personnes participent à la construction d'un individu.

Tu parles de féminicide :  peux tu expliquer de quoi il s'agit ?

Je parle de féminicide pour ne pas dire violences conjugales répétées qui mènent à la mort. C'est ma définition maintenant je ne sais si tout le monde l'entend de cette façon.

As-tu vécu des situations de sexisme au travail ?

 

Pour mon premier entretien dans la boite où je suis toujours, on m'a demandé "je vois que vous avez un enfant, avez vous un mode de garde". Évidemment j'ai dit oui et je me suis écrasée. Par la suite, j'ai fait en sorte que tout le monde comprenne bien que je n'allais rien passer de sexiste, et ça s'est vite vu.

Comment es tu féministe au quotidien ?

Au quotidien je ne laisse rien passer. Des réparties pour chaque parole sexiste, en famille, au travail, avec les amis. Je ne sais pas si ça change quelque chose mais au moins ça me fait du bien. En tant que parents, on a fait en sorte que notre fils sache se débrouiller tout seul. S'occuper de son linge, se faire à manger si on est absent. Je connais des hommes de 60 ans qui sont incapables de se faire cuire un œuf. J'ai plusieurs amies plus âgées que moi, jusqu'à 87 ans. Quand elles se confient c'est "j'en ai marre, je suis fatiguée, il fait toujours la tête, je pensais que ça passerait avec l'age" etc. Non, ça ne passe pas avec l'âge. Le mec de 25 ans qui te reproche d'être allée faire des courses à la superette sans l'avertir, c'est le même à 89 ans. A part ça je voudrais bien écrire, mais je ne sais pas par où commencer et je trouve que d'autres le font beaucoup mieux que moi. Je réfléchis avec plusieurs autres féministes pour agir.

Comment expliques- tu que certaines femmes restent avec des hommes qui d'évidence sont machos comme par exemple ta voisine de 87 ans ?

C'est sûrement qu'on leur a toujours dit que c'était normal.( les hommes sont comme ça ) il y a aussi le milieu social ( rural ) la famille et "sa réputation".  Une séparation impacte toute la famille, enfants comme beaux- parents. La famille au sens élargi s'en mêle, prend partie. Il y a aussi la question de l'indépendance ce financière, difficile à acquérir en raison du temps partiel imposé, des différences de salaire. J'ai connu des cas de séparation une fois que les enfants étaient "grands", et là j'imagine les années de souffrance en silence.

Certains te diraient que si un homme de 60 ans ne sait rien faire c'est bien que sa mère ne lui a rien appris plus jeune ; que répondrais tu à cela ?

Que je n'ai jamais entendu parler d'un homme qui s'est laissé mourir de faim dans des vêtements sales parce que sa mère ou sa femme était à la maternité ( par exemple ). Mais c'est vrai que j'ai déjà entendu des femmes dire que ce n'était pas très viril de faire la vaisselle ou d'éplucher des pommes de terre. Elles n’éduquent donc pas leurs garçons en conséquence.   Quand c'est ma voisine et parce qu'elle a cet âge, je serre les dents, je lui dis que les choses ont changé, que maintenant on aime bien être indépendant(e). Un jour que j'étais en train de remplacer la batterie de ma voiture, elle m'a demandé pourquoi je ne laissais pas "mon mari" faire ça.  Le paradoxe, c'est que si ma voisine se retrouve toute seule, elle aura largement les capacités de s'en sortir sur le plan domestique, alors qu'il faudra sûrement une aide extérieure si c'est son mari qui lui survit.

Je voudrais ajouter que ce n'est pas parce que en théorie homme et femme sont égaux en France qu'il faut cesser de réclamer son dû. On vous dira que vous exagérez, que décidément on ne peut rien vous dire et que vous n'avez aucun second degré. Oui on peut être féministe ET mariée, mère (parfois au foyer ) épilée, ou pas, maquillée, tatouée on s'en, fout. Ce n'est pas parce qu'un carcan est invisible qu'il n'existe pas.

 

TumblrPartager

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.