mar 262014
 

Les résultats du premier tour des municipales ont été une nouvelle fois l'occasion, tant pour les politiques, les journalistes et chroniqueurs de découvrir avec "stupéfaction", "étonnement", "inquiétude" les résultats du Front National.
Comme chaque fois depuis 30 ans où le FN fait plus de 3 % l'on feint de s'étonner, l'on feint de s'affoler dans un jeu de tartufes parfaitement orchestrée.

Je me suis alors demandée ce qui pourrait se passer si le Front National était au pouvoir.

Est ce qu'on parlerait du bruit et l'odeur des immigrés ?

Est-ce qu'un noir sera avant tout vu comme un joueur de football ?

Est ce qu'on parlerait de l'homme africain pas encore entré dans l'histoire ?

Est-ce qu'on dirait que toutes les civilisations ne se valent pas ?

Est ce qu'on dirait que des populations ont vocation à rentrer chez elles ?

Est-ce qu'on penserait à des fichiers ADN pour ficher les immigrés ?

Est-ce qu'on créerait le délit de mariage de complaisance ?

Est-ce qu'on regretterait que Hitler n'ait pas tué assez de rom ?

Est-ce qu'il y aurait un Charles Pasqua ?

Est-ce qu'on compterait le nombre de blancs dans une équipe de football ?

Est-ce qu'on regretterait d'avoir appelé les pompiers quand un camp rom brûle ?

Est-ce qu'on expulserait des afghans dans leur pays en guerre ?

Est-ce qu'on créerait un organisme européen visant à faire nos sales besognes et à ne pas respecter le droit international ?

Est-ce qu'on enfermerait des mineurs isolés étrangers au mépris des lois internationales ?

Est-ce qu'on chloroformerait des gens avant de les expulser ?

Est-ce qu'on expulserait des malades ?

Est-ce qu'on fera reculer de plus en plus les droits des étrangers en demande de régularisation ?

Est-ce que les immigrés en situation irrégulière seront considérés comme des fraudeurs avant tout ?

Est-ce que les enfants musulmans seront considérés comme agressifs, qui agressent et injurient ?

Est-ce qu'il y aura des lois, traités, circulaires limitant la liberté de culte des femmes musulmanes ? 

Est-ce qu'on proposera de mettre les étrangers dans des bateaux ?

Est-ce qu'il faudra fournir une attestation d'accueil, difficile à obtenir et payante ?

Est-ce qu'on expulserait en considérant l'expulsé comme un criminel ? Est-ce qu'on traiterait les migrants en situation irrégulière comme des criminels ?

Est-ce qu'on calculerait le nombre de personnes à expulser en faisant de ce chiffre un but à atteindre à tout prix ?

Alors au fond qu'est ce que le Front National ferait en matière d'immigration que le PS, le RPR et l'UMP n'ont pas fait ?
On a coutume de présenter le FN comme un parti raciste dont les propositions de loi contre les immigrés sont pensées en fonction de leur racisme. En revanche, les lois sur l'immigration du PS et de l'UMP sont toutes vues, voyons, comme un mal nécessaire ? Au fond quand même il faut être un peu réaliste et on ne peut pas accueillir toute la misère du monde même si on doit en prendre sa part (part a priori congrue). Au fond on sait bien qu'on ne peut pas tous les accueillir et qu'ils ne devraient pas trop en demander.
Le FN c'est le racisme et PS et UMP c'est le pragmatisme ; une sorte de racisme dosé, acceptable. Le FN est considéré comme raciste par essence alors que les lois, propos racistes des deux partis majoritaires ne sont que des erreurs, des saillies, des exagérations. ces deux partis ont d'ailleurs créé de toutes pièces des officines visant à juger ce qui est raciste (traiter une ministre de singe l'est) et ne l'est pas (dire que les noirs ne sont pas entrés dans l'histoire).

Alors, non, je ne pense pas qu'il est tout à fait pareil de voter FN que de voter PS ou UMP car je pense que lorsqu'on vote PS, on ne pense pas forcément (on s'en fout disons le tout net) aux lois sur l'immigration qu'ils vont par exemple voter alors que la politique FN a longtemps été articulée autour de leurs dispositifs anti immigration. Je pense que le vote FN assumé marque une vraie rupture  mais je prétends, qu'avant de conspuer le FN qui n'a jamais été au pouvoir, il serait bon d'examiner les quelques dizaines de lois sur l'immigration (et j'envoie vivement une rédaction courageuse de mettre un-e journaliste sur l'étude des lois sur l'immigration sur les 30 dernières années) qui ont été une longue succession d'insultes pour les immigrés et descendants d'immigrés.

Je prétends qu'avant de jouer les vierges effarouchées devant le vote FN il faudrait peut-être nous examiner ce que nos propres votes ont donné en matière d'immigration lorsqu'on a voté PS et UMP.

note. après Lille, Lyon. Le groupe d'extrême-droite Génération identitaire descend dans le métro pour y mener des campagnes de sécurisation (ie des milices). Il y a encore 5 ans il n'aurait pas été possible pour de tels groupes de se promener à visage découvert en assumant leurs positions. Ils n'auraient pas, sur leur site web, publié leur agenda à venir. Ce n'est pas le Front national qui les a amené à cela puisqu'il n'a jamais été au pouvoir. Alors collectivement interrogeons les partis majoritaires. On a coutume de dire que le vote Fn est du à l'échec des politiques gouvernementales. je prétends qu'il est du à leur succès ; quand on assume et tient des politiques migratoires criminelles (et je fais plus que vous renvoyer à la lecture de mon article sur Frontex par exemple), il ne faut pas ensuite venir s'étonner qu'une partie des français en réclame plus et finisse par préférer l'original aux copies.

TumblrPartager

  82 réponses sur “Si le Front National était au pouvoir, quid de l’immigration ?”

  1. Tout juste.

  2. Oh my God, le meilleur article paru sur la question depuis dimanche soir. Merci.

  3. Tu ne vois pas de différence entre une restriction de l'immigration accompagnée d'un forme de tolérance pour certaines insultes racistes, et une politique active de persécution ?

    • Mon texte ne vise pas, au cas où, à dire que FN=UMP=PS.
      Mon texte vise à montrer que le FN gagne du terrain à cause du succès des politiques PS et UMP et qu'on brandit le FN dés qu'il s'agit de critiquer les politiques migratoires.
      Par ailleurs, il y a déjà une politique active de persécution des immigrés ; la nier viserait à dire qu'il y a des persécutions tolerables et d'autres qui n'en sont pas.

      Les actions de Frontex par exemple devraient susciter l'émoi - a minima - ; or c'est la plus totale indifférence. Et je peux t'assurer qu'on parle ici de déportations, de morts, de tortures, de la persecution donc.
      Quand par exemple, on file via l'intermédiaire de Frontex du blé à la Libye, des armes, des hélicos pour faire la chasse aux émigrants. (avec rapports d'ONG parlant de morts, de déportations, de tortures).
      fabius a recemment demandé l'extension des pouvoirs de Frontex (pouvoirs dont on ne connait déjà pas l'importance).

      Sur le territoire français, il y a déjà des persécutions. si la persécution commence lorsqu'on rouvrira le Struthof en effet non on ne persécute pas.

      • En même temps, avec une personne comme Fabius, criminel impuni de son état que l'Etat a osé mettre au gouvernement, qui plus est au ministère des affaires étrangères (incroyable vu le massacre du sang contaminé qu'il a causé dans les année 80, et également par la vente de sang contaminé dans d'autres pays d'Europe, ses crimes n'ayant jamais été punis) alors que ce genre de personnes devrait être au minimum radiée à vie de la vie politique, il ne faut pas s'attendre à de la charité.
        Ce genre de choses me dégoûte, a fortiori quand je sais que j'aurais très bien pu être une victime (opéré du coeur en 84 et 87, avec forcément des transfusions sanguines).

        Travaillant comme professeur de français bénévole dans une association d'accueil des demandeurs d'asile, je ne peux que constater le réalisme de vos constats, et je ne peux qu'être révolté et honteux de notre classe politique, à force de voir comment certains politiciens se comportent devant la France entière (cf comportements minables à l'assemblée nationale) et trouvent encore la force de se justifier.
        Il ne faut même pas s'étonner du très haut taux d'abstention pour les élections (36%, il me semble), avec ce genre de choses : beaucoup ont le sentiment de n'avoir d'autres "choix" que celui de pouvoir voter que pour le "moins pire" au fur et à mesure que les scandales éclatent.

        • 39%, en fait. Gageons que d'ici 10 ans, le chiffre atteindra les 50% !

          Je partage en tout cas votre vision sur l'incurie de la classe politique, minée par la corruption, le cynisme, la consanguinité (au sens figuré, bien entendu), les privilèges, le déni de réalité, la collusion, le mépris de la démocratie, la criminalité et l'incompétence crasse.

          Le pire, c'est que ce sont les mêmes qui font ensuite mine de s'indigner devant la recrudescence du discours type "tous pourris"...

  4. Pensez-vous que dans un contexte où les gens plébiscitent le FN jusqu'à lui faire gagner des villes, où 55% des Français pensent que le racisme anti-blanc est une réalité, où Valls est en tête de tous les sondages d'opinion depuis longtemps (et des rumeurs le voient déjà prochain premier ministre), ce qui gêne vraiment les citoyens c'est le racisme de la classe politique ? Nicolas Dupont-Aignan (notoirement anti-rroms) remporte sa ville avec 77% des voix, est-ce que le fait de savoir que c'est raciste aurait fait reculer ses électeurs ? Ou est-ce plutôt que les gens ont fini par l'assumer ce racisme, et que les politiques qu'on a vu jusque là n'étaient que des répétitions générales avant la grande soirée de la première ?
    La dénonciation du racisme des politiciens - que tout le monde connaît depuis belle lurette, sauf s'il a vécu sur la Lune depuis 20 ans - peut-elle produire ses effets dans un contexte où une bonne partie des individus sont devenus indifférents à la question, pris qu'ils sont dans leurs inquiétudes pour leur vie quotidienne ? Ne faut-il pas aller à la racine des problèmes ?

    • Je ne sais pas ce qu'est "la racine des problèmes".
      Il s'agit simplement de cesser de brandir l'épouvantail FN ; Mélenchon a ce matin posté un texte où il montre combien les media ont servi la soupe au FN, chiffres à l'appui. La question est de savoir pourquoi cette soupe est servie et pourquoi l'on brandit l'épouvantail FN (et cela il n'y répond pas vraiment).
      On le brandit pour mieux faire passer des politiques migratoires dont, en effet, vous avez raison, nous nous foutons. Lorsque je m'échine à démontrer ce qu'est Frontex, j'ai au mieux l'impression de passer pour une hystérique un peu agitée.
      j'aimerais vraiment - cela n'était pas un voeu pieux - qu'une rédaction un peu courageuse nous fasse un article sur les lois en matière d'immigration depuis 30 ans. J'ai cité les lois Pasqua Debré mais j'aurais du linker toutes les lois qui visent à un but : nous dire qu'un étranger en situation irrégulière est un criminel et par défaut va tenter de nous enfumer.

      Je ne dénonce pas ici le racisme de la classe politique, qui en effet n'intéresse personne, je tente de questionner nos propres pratiques de vote. Pourquoi vote-t-on en pensant que le PS est un parti respectable en matière d'immigration ? (et oui beaucoup le pensent). Et je vous confirme que beaucoup de gens vivent sur la lune.

      • On passe ces lois anti-immigrés parce que les français sont racistes. point.

        • Mais quelle idee ! Personne pour applaudir ? Normal !
          Si on part de ton idee (je te tutoie car des reflexions comme celles ci ne sont dignes que des gamins capricieux et ignorants), qu'en est il des autres nations ? Les francais accueillent, aident, payent et se taisent... Dans certains pays, les francais sont rejetes, parfois maltraites, humilies... Je pense que ces pays sont beaucoup plus racistes que le notre. Arretons l'hypocrisie. La plupart des gens qui parlent de racisme de maniere injustifiee sont les principaux perturbateurs (racistes par ailleurs).
          Les lois sur l'immigration (et non ANTI-immigres) sont en place pour permettre a l'economie, au peuple, au logement, au fonctionnement tout simplement de ne pas connaitre de crise et de mesurer l'equilibre necessaire a une bonne evolution d'un pays. On est ne dans un pays, il faut l'assumer. L'immigration (surtout en France) est une facilite.
          De plus je tenais a te dire que la plupart des vrais, des honnetes immigres peinent a rentrer en France. La plupart de ceux qui rentrent sont des ex-taulards, des meurtriers, voleurs, menteurs, imposteurs... Et qui les font rentrer ? Des personnes bien placees sensibles aux pot-de-vins. Certes il faut faire le menage, a commencer par eux.
          L'immigration n'est pas une question de racisme mais de corruption. Alors avant d'ouvrir ta bouche pour en baver des immondites, ouvre des livres, instruit toi et surtout : reflechis !
          Sur ce gamin, bonne chance dans ton education.

      • Sommes-nous sûrs que les gens votent PS en fonction de sa respectabilité en matière d'immigration et qu'ils ne le voteraient pas s'ils découvraient qu'il ne l'était pas ? Sans être méchant, cet argument peut marcher pour la frange la plus éduquée et la plus jeune de la population, mais pour le reste ? L'emploi et le pouvoir d'achat ne sont-ils pas des priorités pour eux ainsi que pour la majorité des Français (racisés ou non) comme montré par toutes les enquêtes d'opinion depuis des mois ?
        Et si le traitement des sans-papiers, des rroms, etc. était une question si essentielle pour l'électorat du PS, comment se fait-il que 60% des sympathisants du PS approuvent la politique de Valls (moins que les sympathisants de l'UMP et du FN certes, mais tout de même une majorité) dont la dureté et la violence en matière d'expulsions ne sont un mystère pour personne ?

        Autrement dit, à qui ce billet est-il adressé ? S'il s'agit de cette partie de la population sensible à la question du racisme, je crains qu'il n'enfonce que des portes largement ouvertes. Mais s'il s'agit de ceux qui lui sont indifférents ou qui sont devenus carrément racistes, alors je ne vois pas ce qui pourrait les amener à réfléchir.

        Autant je pense donc que la politique de Valls représente une déception pour un grand nombre de ceux qui espéraient voir la question de l'immigration traitée de manière plus humaine, autant je crois qu'il ne s'agit pas de la raison principale pour laquelle aujourd'hui les électeurs préfèrent rester chez eux ou donner sa voix au FN plutôt que voter PS.
        Or croire que si le FN est au pouvoir ce sera juste légèrement pire qu'avec Valls c'est faire preuve de naïveté. S'il est au pouvoir, les racisés et immigrés ne seront pas les seuls à en baver, mais aussi vous, moi et tous ceux qui militent pour une société égalitaire, solidaire, humaine et juste, et ce pendant plusieurs années. En quoi le fait de souligner que PS et UMP pratiquent eux aussi des politiques racistes va-t-il nous éloigner de ce futur peu reluisant ? Car même si tous leurs électeurs s'abstenaient, les électeurs du FN, eux, continueraient à voter et à élire...

        • Je ne pense justement pas que nous soyons globalement sensibilisés à la cause du racisme. Si nous l'étions, comme le soulignait feufol en commentaire, nous n'aurions pas fait du foin pour UNE expulsion mais pour chaque expulsion.
          Nous aurions également dénoncé plus vigoureusement le lois et circulaires diverses et variées au sujet de l'immigration.
          Par "nous" j'entends les gens qui peuvent le faire sans risquer trop d'emmerdements. Ce billet m'est donc entre autres adressé.

          Je ne comprends pas ce que vous entendez par "la politique de Valls" ; on peut si vous le souhaitez se replonger dans les faits et gestes des ministre de l’intérieur sous un gvt de gauche. (par exemple : http://www.gisti.org/doc/publications/1997/circulaire/avant-propos.html )
          Brandir les épouvantails Valls (ou Chevenement ou Pasqua - j'y ai succombé moi même) comme s'ils étaient eux mêmes des accidents, des scories au sein d'un gouvernement me semble une erreur. Dirait-on qu'on parle d'electrons libres nommés par personne, qui font ce qu'ils veulent, sans compte à rendre à qui que ce soit.
          Là encore vous me citez Valls d'ailleurs - et tout le monde me cite Valls - sans prendre en compte que celui qui demande l'extension des pouvoirs de frontex est Fabius.

          Enfin je n'ai nulle part affirmé que le FN est à peine pire que Valls. Simplement si votre critère pour définir le "pire" a comme mètre-étalon Valls, ca pose déjà un problème à mon sens. et c'est donc cela que je tentais - apparemment très mal - de dire dans mon texte.
          Répéter que le Fn serait pire que tout laisse entendre que tout ce qui est avant ce "pire" est au fond acceptable, au fond tolérable.

          "En quoi le fait de souligner que PS et UMP pratiquent eux aussi des politiques racistes va-t-il nous éloigner de ce futur peu reluisant ? " ==> en rien. sauf que si la seule raison pour voter PS est d'éviter l'arrivée du FN force est de constater que cela ne marche plus très bien.

  5. C'est décidé, je vous aime !

    Désolé de ce débordement affectif, mais vous devez bien être la seule à remettre en question ce consensus hypocrite et pour cela, je n'ai qu'une chose à dire : merci !

    Quand on pense que notre "sinistre" de l'Intérieur a déclaré que "les roms ont vocation à retourner en Roumanie et en Bulgarie" (ce qui est non seulement scandaleux, mais en plus la preuve d'une ignorance crasse sur ces populations) sans que cela suscite la moindre vague au sein d'un gouvernement que le microcosme médiatique qualifie pourtant de "gôche"... Le seul fait que l'immigration semble naturellement relever des prérogatives de ce ministère est révélateur des mentalités.

    La France, cette belle démocratie, garante des sacro-saints "Droits de l'Homme", bafoue le droit international et se complait dans une politique xénophobe et criminelle, sans que cela ne fasse jamais l'objet du moindre débat dans la société civile. Enfin, ça fait au moins un sujet sur lequel tous les membres de l'Union Européenne s'accordent...

    Dans cette situation, le Front National (ou les autres partis d'extrême droite chez nos voisins) joue le rôle commode de repoussoir, auquel on impute la droitisation de la société, alors même que c'est l’État qui depuis des décennies amalgame "l’étranger" à une menace.

    On peut également ajouter que ces partis (UMP/ex-RPR et PS), si "respectables", partagent avec le FN le même mépris de la démocratie et des citoyens. C'est bien pour cette raison que la notion de "front républicain" est d'une parfaite hypocrisie, puisqu'il s'agit toujours de choisir entre la peste et le choléra. Certes, dans une élection locale, les formations nationales n'ont pas forcément la mainmise sur les listes qui se présentent ; mais les nombreux barons (Colomb, Estrosi, Juppé, Ayrault, Aubry...) issus de ces mêmes listes et qui règnent sans partage sur "leurs" terres valent-ils réellement beaucoup mieux que Bompard ?

  6. La différence, tu le sais bien, c'est que le les partis "de gouvernement" cachent leur politique migratoire.
    L'affaire Léonarda avait été un bon révélateur de l'ignorance des gens ,sur le sujet .
    Alors qu'il s'agissait d'une expulsion "normale" telle qu'il s'en déroule tous les jours, de nombreux français se sont émus (certes durant une semaine, pas plus) qu'on puisse arrêter des gamins dans des écoles pour être sûr que leurs parents ne résistent pas.

    Le FN, lui propose d'institutionnaliser le racisme, de le mettre au cœur de son projet de gouvernement.
    C'est une différence fondamentale en termes d'ampleur.
    Il faut continuer à militer en faveur des immigrés sans papiers, bien sûr. Mais hors de question de laisser sauter les digues en laissant libre cours au FN.
    (PS : il fait du bien ton texte, Valérie ;-)

    • Il est bien clair que je ne mets pas en termes de conséquence FN et UMP/PS au même plan. Mais lorsqu'on me dit que le Fn est pire je cherche à comprendre par rapport à quoi.
      J'étais malade la semaine dernière. De jour en jour pendant 6 jours j'allais de plus en plus mal mais par rapport à quoi ? Quand j'allais bien ou par rapport au jour précédent ? Ou pouvais je fixer mon seuil d'acceptabilité ?
      Ou est le nôtre ?

  7. Bonjour,
    je lis depuis quelque temps votre blog avec beaucoup d'intérêt. Petit à petit, quelque chose m'a gêné, plutôt du coté féminisme, disons. Grâce à ce billet, je comprends un peu mieux ce qui me gêne. Je vais essayer de le dire en peu de mots, étant bien conscient de l'inutilité de cette démarche (enfin si, à moi elle peut servir à quelque chose, mais c'est même pas sûr).
    Ce qui me gêne, donc, c'est cette démarche de culpabilisation qui me semble être le fondement de votre dialectique. Le front national n'est pas responsable de la montée du racisme en France (puisqu'il n'a jamais été au pouvoir), les responsables ce sont le PS et l'UMP, et donc leurs électeurs, et donc nous tous, à l'exception de quelques purs esprits (pardon, de militants engagés dans les luttes) qui détiennent la vérité, à chercher du coté d'une extrême gauche qui donne des leçons de morale à tout le monde.
    Et du coté du féminisme c'est pareil. Vous parlez de déconstruire la virilité, les valeurs viriles, car virilité implique violence, implique violence faite aux femmes, implique viol, meurtre, guerre. Fort bien. Il me semble que parallèlement il faudrait alors déconstruire les valeurs de la féminité, exact pendant de la virilité, complice indispensable de celle-ci. La féminité elle aussi est une oppression, un leurre, une servitude volontaire. Mais peut-être pensez-vous profondément que l'homme, c'est le mal, et la femme, c'est le bien. Que la femme, c'est l'origine du monde (Courbet), et l'homme, c'est l'origine de la guerre (Orlan).
    Je suis un homme, je ne suis pas coupable. Je n'ai rien à me faire pardonner. Je n'ai jamais tué, jamais violé non plus, comme dit l'autre (Brassens, un macho).

    • Visiblement vous ne m'avez pas assez lu pour penser un seul instant que je vais laisser en l'état la féminité.
      quand j'écris ce genre de choses : http://www.crepegeorgette.com/2011/09/27/cheres-mesdemoiselles-chers-messieurs/ je ne suis pas vraiment en train de glorifier les femmes. mais étonnamment cela n'est jamais assez et vous n'arrivez toujours à noter que là où vous êtes senti atteint, en ramenant donc le sexisme à votre petite personne. c'est parfaitement lassant.
      je n'écrirais jamais que je ne suis "pas coupable" ; cela ne veut strictement rien dire. Ai-je - et le fais je encore - véhiculé des stéréotypes sexistes, de la culture du viol etc ? Oui.
      si vous en êtes encore à le nier et à brandir vos petits poings serrés en hurlant que vous êtes gentil, sérieusement lisez-moi mais en silence.

      • "Lisez-moi, mais en silence"... quand j'étais petit, on (on c'est mon père) disait aux enfants : pleure, mais en silence. Mon commentaire n'est pas un pleur, ni même une plainte, comme vous semblez le penser. Mais votre réaction sent le bon gros pater familias sûr de son droit et de son autorité.
        Promis, je ne vous embête plus.

    • Je me permets de rajouter mon grain de sel.
      Ce que je trouve très pernicieux avec votre logique, c'est qu'au final, vous rejetez la faute sur les femmes autant que sur les hommes. Pour vous, la féminité est responsable du fait que les femmes sont violées, meurtries, rabaissées, etc...? La féminité est une oppression, vraiment ? Et qui l'a définie à votre avis, les femmes elles mêmes ?
      Certes il faut déconstruire la féminité, en attendant, il me parait plus important de pointer du doigt le fait que l'idéologie viriliste est l'idéologie réellement criminelle et oppressante et que la féminité est un de ses artifices pour s'assurer son hégémonie. N'essayons pas de faire croire que "un crime ça se fait à deux, donc la femme est quelque part responsable". C'est digne des masculinistes ça !

      Les hommes et les femmes participent du Patriarcat, mais l'implication des uns est sans commune mesure avec les autres.
      Pour citer Wittig, "Une fois que la classe des hommes aura disparu, les femmes en tant que classe disparaîtront à leur tour, car il n'y a pas d'esclaves sans maîtres."

      Ah et sinon, pour citer (de mémoire) "certes vous n'êtes coupable de rien et vous n'avez rien à vous reprocher (vraiment?), mais vous êtes celui des deux qui profite encore de ce que sa classe à fait dans le passé et continue à faire dans le présent".

  8. Profondément gêné par le relativisme qui se dégage de cet article, ainsi que par sa myopie.

    En gros, le propos c'est "en matière de politique migratoire, on n'a plus grand chose à perdre".

    Sauf que des étrangers, il n'y en a pas qu'en dehors de nos frontières et dans les centres d'accueil de migrants. Il y en a des millions, voire une dizaine de millions en pratique vu comme on traite les Français d'origine étrangère.

    Ceux-là ont tout à perdre avec l'arrivée du FN au pouvoir. Les lois discriminatoires s'abattront sur leur vie comme les sept plaies d'Égypte : interdiction pure et simple de travailler, préférence nationale partout, durcissement voire impossibilité d'obtenir la nationalité de manière définitive (et vu la faiblesse politique de l'UE, déchéances arbitraires de nationalité).
    On peut même facilement s'attendre à ce qu'un pouvoir FN découragerait la police de prendre en compte les plaintes pour agressions ou discriminations racistes ou xénophobes.
    C'est là qu'est toute la myopie de cet article.

    • Non le propos n'est pas "en matière de politique migratoire, on n'a plus grand chose à perdre".
      Le propos est d'expliquer
      - qu'au lieu de jouer les étonnés à se demander pourquoi le vote FN (le grand jeu des journalistes par exemple), il suffit de regarder les lois depuis 30 ans pour comprendre qu'on est venu, tout naturellement à ce vote FN par 30 ans de politiques migratoires racistes et discriminatoires.
      - qu'avant de nous brandir le spectre FN, il conviendrait de nous demander où est notre seuil d'acceptabilité en matière de lois migratoires et pourquoi la dénonciation (certes faible y compris chez les partis dits de gauche) de ces dites politiques provoquent une indifférence.

      je l'ai dit dans mon texte "Alors, non, je ne pense pas qu'il est tout à fait pareil de voter FN que de voter PS ou UMP".

      • "Les lois discriminatoires s'abattront sur leur vie comme les sept plaies d'Égypte : interdiction pure et simple de travailler, préférence nationale partout, durcissement voire impossibilité d'obtenir la nationalité de manière définitive (et vu la faiblesse politique de l'UE, déchéances arbitraires de nationalité).
        On peut même facilement s'attendre à ce qu'un pouvoir FN découragerait la police de prendre en compte les plaintes pour agressions ou discriminations racistes ou xénophobes."

        Je trouve que vous résumez admirablement bien la vie des "sans-papiers" sur notre territoire en l'état actuel des choses. Diantre, le FN serait-il déjà au pouvoir ?

        • Oui c'est la merde pour les sans-papiers, et ça le sera encore pendant un moment.
          Si tu trouves qu'exposer des millions d'étrangers et de Français en situation régulière à la même merde n'est par conséquent pas un problème parce que ce serait la même chose, je suis forcé de considérer que tu te fous un peu des immigrés et de leurs familles.

          • Ben, je suis toujours assez "amusé" de constater que, par exemple, pour les roms, on ai le droit d'en dire pis que prendre et de les discriminer légalement (parce qu'au fond, ils font quand même un peu chier, hein, les voleurs de poule), mais que quand un élu encore plus con que les autres appelle à un génocide, c'est l'indignation générale.

            Parce que, faut pas déconner quand même : les priver de boulot, les stigmatiser, les expulser, ça ça va, mais franchement, les tuer, ça serait vraiment dégueulasse (et ça le serait, mais là n'est pas la question). Faudrait pas se salir les mains, quand même...

            Pareillement, pour "l'affaire Léonarda", au fond, qu'est-ce-qui a fait scandale ? L'expulsion ? L'expulsion d'une enfant ? Non, simplement le fait que son arrestation ait eu lieu en milieu scolaire. Cachez ces expulsions que je ne saurais voir !

            Vous avez dit "hypocrisie" ?

          • Moi, ce que j'aimerai bien savoir en ce moment, c'est ça : "c'est quoi un rom ?" parce que plus ça va, plus on emploie ce mot pour désigner toute personne pas tout à fait comme nous (l'expression est volontaire), et qu'il conviendrait d'éliminer... mais humainement, bien sur. Ca aussi, ca me parait dangereux cette confusion (largement entretenue), entre tous les gens qui ne sont pas sédentaires.

  9. Bonjour
    La famille de mon mari est arrivée de Tunisie en 1955. Mon futur beau-père avait 12 ans, et ma future belle-mère en avait 7. Elle était française, lui a acquis la nationalité française quand ses parents l'ont obtenue en 1957.
    Sans être grandement politisée, je m'inquiète depuis quelques années de la dérive xénophobe en France, car à chaque fois que mon mari veut renouveler sa carte d'identité ou son passeport, en fin de validité mais encore valides, il doit ressortir l'acte de naturalisation de son grand-père. C'est donc qu'il y a des lois qui obligent à cela, et c'est scandaleux. Comment cela se passe -t-il pour d'autres personnes, en France depuis moins longtemps ? Va-t-on un jour devoir prouver où sont conçus les enfants ? Quid de ceux conçus en voyage à l'étranger ? Ça pourrait n'être qu'une boutade, mais vu ce qu'ont fait nos chers gouvernements RPR UMP PS depuis 30 ans, que ferait le FN ?

    P.S.
    Je suis ce blog depuis quelques mois, premier com, probablement pas le dernier.

    • Oui... beaucoup de gens racontent de semblables mésaventures.

      Un contributeur disait que la priorité des gens c'est l'emploi. j'ai retrouvé ce texte : http://rue89.nouvelobs.com/2011/05/07/lhumiliation-ordinaire-des-etrangers-a-la-prefecture-de-lessonne-202861
      L'emploi oui... quand on vous laisse travailler.

      et bienvenue en ce cas.

      • Mon mari étant d'origine marocaine, je pourrais faire un roman sur les pratiques de la préfecture de Bobigny.

        Sur les nuits passées devant dans l'espoir d'entrer le lendemain matin. Le marché noir des places (certains dorment devant et revendent leur place au petit matin). Sur les papiers à amener un jour puis non finalement ce ne sont pas les bons et puis finalement le troisième jour pas encore les bons... Sur la carte d'un an renouvelée finalement 2 mois après son expiration (ce qui implique une interdiction de sortie du territoire de 10 mois, enfin sortir allez-y, vite vite, mais vous ne pourrez-plus rentrer) ! Sur l'impossibilité de se pacser parce que le format du certificat de coutume et de célibat n'est pas accepté. Sur la taxe à payer pour embaucher un étranger (si ça ce n'est pas de la préférence national ça y ressemble non ?).

        Bref, j'espérais que ça irait dans le bon sens mais j'ai souvent peur pour l'avenir de mes filles...

    • Je vais peut-être dire une grosse connerie, mais dans le cas évoqué ici, je ne vois pas vraiment quelque chose de choquant. Moi, quand je refais mon passeport, même lorsque le précédent n'est pas périmé, on me demande un extrait d'acte de naissance.
      Il est donc logique qu'on lui en demande un aussi. A partir du moment ou il n'est pas né français, on lui demande juste de justifier de sa nationalité française, et pour cela on lui demande l'acte officiel, qui a la même valeur qu'un acte de naissance pour moi. Enfin, il me semble.

  10. Bonjour

    J'ai lu cet article ainsi que celui sur Frontex. J'y lis ceci:

    "En novembre 2010, le groupe Les verts signait le rapport suivant "Agence FRONTEX : quelles garanties pour les droits de l’Homme ? Étude sur l’Agence européenne aux frontières extérieures en vue de la refonte de son mandat"."

    Force est de constater que les verts qui sont aujourd'hui au gouvernement ne bronchent plus. On ajoutera donc à la liste des partis qui la ferment sur le sujet (au moins quand ça les arrange) et sont donc complices ou auteurs de politiques racistes, en plus du PS et de l'UMP, EELV, évidemment l'UDI qui a gouverné avec l'UMP, voire le PC qui a gouverné avec la gauche. Bref, tous les partis ou presque.

    Désespérant, n'est-ce pas?

  11. salut
    C'est assai impressionnant de voir des gens capable, encore aujourd'hui, de défendre l'immigration. il s'agit tout de même d'un processus ayant comme finalité le profit de quelque un au détriment de beaucoup d'autres. le moteur de l'immigration ou la clé de voute si vous voulez c'est quand même les inégalité/déséquilibre en termes de niveau de vie, intercontinentale ou internationale a l'échelle planétaire. le fait de défendre l'immigration fait de vous quelqu'un qui défend l'orde mondial inégalitaire et injuste crée au fils du temps. Et je paris que vous vous définissez comme humaniste, quelqu'un de bien. on n'est pas quelqu'un de bien en défendant l'immigration peut être un peu naïf et encore. je suis un jeune élécteur du Front Nationale, mais avant tout partisan de la lutte contre l'immigration dans ces effets et ces "CAUSES".
    Désolé pour les fautes d'orthographes.

    • TU ES AU FRONT NATIONAL ? incroyable, jamais j'aurais pensé.

    • Une personne de plus dans une communauté, en quoi ça affaiblit la communauté ? en quoi le fait d'avoir une paire de bras en plus est un problème ?

      Ton amalgame (et celui de plein de gens visiblement) c'est de ce dire que l'immigré est FORCEMENT un profiteur. Sauf que les profiteurs qui bouffent le plus dans le système, ils sont dans les beaux quartier, ils roulent dans de grosses bagnoles (même pas française) et en plus ils nous font la morale un peu comme toi sur des gens qui grattent des clopinettes pour vivre un minimum décemment.

      Si c'est tellement formidable de profiter du système, pourquoi vous ne quittez pas tous vos boulots pour profiter de cette manne providentielle ? peut être parce que c'est pas si bien que ça ? (et pitiez ne me parlez pas de "principe" et "d'amour du travail" parce que votre pragmatisme à deux vitesse me fatigue).

      Ma famille est en partie issue de l'immigration, nous avons "profité" du système et nous l'avons aussi nourri : en tant que cadre dans une grosse boite, je paye ma part et même si je grimace parfois, au fond je sais que c'est juste de rendre ce qu'on m'a donnée.

      • visiblement je me suis mal exprimer ou expliquer le profit de quelque un au détriment de beaucoup d'autres, il s'agit de l'oligarchie internationale citoyenne du monde, qui grace a l'immigration fait des profit au détriment des autochtone de chaque état nation ainsi que se qui se déplace de manière définitive. la raison de l'immigré c'est la recherche d'u niveau de vie correct et c'est légitime seulement si la seul perspective c'est l'émigration comment voulez vous que le niveau de vie global augmente. je n'est jamais voulu dire que les immigrés sont des profiteur je ne le pense pas, le fait est qu'il viennent chercher un niveau de vie même si il y participe par la suite sa veux bien dire que des gens sont obliger de se déplacer pour vivre correctement le jour ou le niveau de vie global planétaire sera correct il n'y aura plus d'immigration en tout cas dans sa forme actuel qui date de la révolution industrielle européen.

        • et donc en attendant ? non parce qu 'au FN vous êtes bien gentil à tenter de nous enfumer en faisant semblant de vous preoccuper du niveau de vie des africains.
          donc imaginons que tu sois très intéressé par le Grand Soir mondial.
          en attendant tu proposes quoi ?
          arrêter l'immigration et fermer les frontières puisque tu es au front.
          tu veux envoyer plein de sous en Afrique pour qu'ils se developpent et vivent mieux ?

          je propose que tu cours vite vite expliquer à MLP qu'il faut introduire une proposition d'impot pour aider les populations mondiales à mieux vivre.
          tu reviendras nous expliquer comment tu as été accueilli.

          (ou alors tu admets que tu recraches le discours que t'es allé écouter sur les videos de Soral, tu admets que t'as pas la queue d'une proposition, tu sais juste que tu veux plus de rom en France et on arrête de tous croire que le FN est devenu marxiste).

          • J'ai jamais dis que c'était facile, j'ai pas de proposition miracle, j'en est une qui serai symbolique la fin du franc cfa outils de domination par exellence, je connai pas vraiment soral, quand a faire changer les mentalité au fn ba c'est pas en restant les bras croiser, je préfére tenter le coup que ne rien faire.

          • ok et donc.
            tu veux arrêter le franc cfa. ok tu veux le remplacer par quoi ? (c'est pas un peu colonialiste ton idée ? )
            tu ne veux plus que les étrangers viennent en France mais tu as conscience que s'ils viennent, c'est pas pour te faire chier mais parce qu'ils sont pauvres.
            tu entends réduire cette pauvreté comment ?
            sachant qu'on ne réduit pas la pauvreté d'un coup de baguette magique; que ca coutera un max de pognon à l'occident (enfin si tu veux inscrire dans le programme du Front "filez du pognon à l'afrique" j'ai rien contre hein) en attendant tu persistes il faut fermer les frontières ?

            non parce que c'est BIEN gentil tes discours. je constate que tu as bien avalé la propagande frontiste mais quand on creuse on constate que vous n'avez aucune proposition.

            bref vous êtes bien toujours les mêmes au front. que ca soit à base de discours racistes entre vous, ou de propagande à la con quand vous n'êtes pas en terrain ami, on creuse un peu et c'est le vide intersidéral.

          • Valérie > d'ou l'expression "être bas du front" (bon d'accord c'est du troll lolilol gratos)

        • "l'oligarchie internationale citoyenne du monde"

          Ou comment aligner des mots pompeux sans que ça veuille dire quoi que ce soit :

          - Une oligarchie est un petit groupe dominant, ce ne peut donc pas être "citoyen"
          - Internationale / du monde >> pléonasme

          Si le problème vient des profiteurs des mouvements migratoire, alors luttez contre eux et pas contre ceux qui ne sont que victime du système. Vous ne pouvez pas en même temps reconnaître l'origine du mal et ne pas en tenir compte.

          D'autre part, ce changement de discours passant de l'immigration à l'émigration me semble bien opportuniste... enfin pas plus qu'a l'accoutumé dirons nous !

          • "l'oligarchie internationale citoyenne du monde" Je me suis peut être tromper dans ma formulation, c'était pour mètre en rapport ce qui se définisse comme citoyen du monde et ... bon ok j'arrête.

            En se qui concerne les "profiteur" des mouvement migratoire qui n'on jamais été et ne seront jamais les immigrés eu même, vous dites qu'il faut s'attaquer a eu en premier (les profiteur) en gros si j'ai bien compris justement l'immigration est un processus sur lequel repose beaucoup de leurs pouvoirs et revenus, la lutte contre l'immigration est une logique global pas étatique ou sectaire ou bref ...

            Avant d'atteindre les origines du mal faudrait bien a un moment ou un autres (le plus rapidement) se mètre d'accord sur le fait que l'immigration est quelque chose de mal par nature par essence par définition et que ce processus n'est une chance pour personne. Les êtres humains ne migre pas sans raison. je suis pas opportuniste je suis convaincu que la lutte contre l'immigration apporterait beaucoup a l'humanité vous pouvez toujours dire que je suis fous...

          • non en revanche je vais souligner que tu t'es bien gardé de répondre à mon post de demandant de fournir des réponses claires au lieu de ton blabla mal digéré. Constatant que tu en es evidemment incapable et que tu te contentes de faire la propagande habituelle frontiste, tu es prié de dégager on t'a assez entendu.

          • Hum... Non. L'immigration n'est pas "mal par nature".

            Je pense que cette idée ne vous viendrait même pas à l'esprit dans le cas d'un français qui irait s'installer aux États-Unis. Voyager, s'installer, repartir, c'est ça être ouvert au monde.

            Si n suit votre logique, il faudrait tout simplement fermer les frontières, partout et pour tout le monde. Chouette idée !

    • Je suis entièrement d'accord avec toi. L'immigration devrait être purement et simplement interdite. Mais dans ce cas, il va falloir penser à rendre à tous les pays qu'on a pillé (nous, et tous les pays "civilisés") l'ensemble des richesses que nous nous sommes gentiment accaparés. T'es vraiment sur d'être prêt à en payer les conséquences ? C'est marrant, mais je ne parierai pas là dessus.
      Dernier truc : Avant d'être électeur du front national, lis bien leurS programmeS, et n'oulibe pas de lire aussi tout ce qu'il y a à côté des programmes. Si tu arrives à trouver une cohérence quelconque (autre que celle de l'enfumage) dans tout ça, ce serait cool de venir l'expliquer.

  12. Merci Valérie pour cet article.

    J'ajouterais une précision sur ta dernière phrase :
    quand on assume et tient des politiques migratoires criminelles, il ne faut pas ensuite venir s'étonner qu'une partie des français en réclame plus et finisse par préférer l'original aux copies.

    Je ne pense pas qu'il s'agisse de préférer l'original. Je pense qu'à force de déplacer le curseur du tolérable, on finit par rendre acceptable ce qui nous aurait paru insupportable il n'y a pas si longtemps. C'est un peu l'histoire de la grenouille dans la casserole d'eau qu'on chauffe lentement.

    Et du coup, devant la nullité crasse de la classe politique, les gens se disent qu'il est temps d'essayer autre chose, comme le FN, dont l'entreprise de "dé-diabolisation" semble porter ses fruits, bien aidée par l'accoutumance créée par les médias et les politiques menées depuis 30 ans sur l'immigtation.

    Un autre facteur agravant selon moi c'est aussi la tendance des médias à renvoyer les "extrèmes" dos à dos, comme si le front de gauche et le national c'était la même chose en terme de projet de société. Et pendant qu'on conspue le premier en bloc, on offre en // un boulevard au second via la banalisation de ses thèses par les partis de gouvernement.
    A la fin, l'un est complétement décrédibilisé, l'autre renforcé et récolte les votes contestataires alors même que ses thèses économiques vont souvent à l'encontre des intérêts de la plupart de ses électeurs.

    En vrai, ce qui est tabou dans notre société, ce n'est plus le racisme, mais la question du partage des richesses... :/

  13. Si je suis d'accord avec le fond de l'article : la dénonciation du racisme et de l'hypocrisie des politiques qui ont été au pouvoir, j'ai un problème avec la forme. Car le "Je me suis alors demandée ce qui pourrait se passer si le Front National était au pouvoir." donne un scénario bien différent. Je sais que tu en as conscience et que c'est un angle pour ton propos mais voila ... c'est de moins en moins le cas pour tout le monde.

    Évidement les réactions des socialistes, les stratégies de récupération de l'UMP rendent de plus en plus flou ce qu'est le FN.
    Mais justement n'est ce pas à nous, la société civile, et non au politique de ne JAMAIS oublier qu'un Bonaparte n'est pas un candidat à la présidentielle comme les autres ? (oui c'est pas la métaphore habituelle mais autant éviter un procès).

    Nous (les gens de gauche) avons eu peut-être le tord de crier au loup trop tôt. Mais aujourd'hui le PS et l'UMP sont dans un état déplorable : faibles et divisés, alors que le FN est fort. Très fort.
    La victoire du FN aux municipales est une vraie tragédie pour la démocratie. Il ouvre la porte à d'autres succès bien plus important. Leur stratégie est juste ... la bonne. Dans un pays très profondément en crise, il y a un parti qui va gagner et encore gagner en élus, en pouvoir, en influence, en respectabilité ... c'est le FN. Nous ne pouvons pas espérer une réaction internationale lorsque le FN sera au pouvoir (qf l'Ukraine ... ). Un espoir que le FN d’auto-saborde dans une crise de leadership ou idéologique ? Les leçons de l'épisode Mégret ont été tiré. Et l'Histoire nous fait bien connaitre les mécanismes sociologiques qui s'activent lorsqu'une telle "fenêtre d'opportunité" s'ouvre pour un parti extrémiste, avec un leader charismatique.

    "Victoire pour le féminisme" : ça sera une femme.
    Maigre consolation : on ne sera peut-être plus en vie, lorsque certains mettront les futurs crimes de Marine Lepen sur le dos des féministes. Heureusement quand même qu'ils avaient Jeanne d'Arc, pour créer et imposer à leurs militants le personnage de leur "Marine" adorée ...

    Alors, je m’interroge sur ton euphémisme "je ne pense pas qu'il est tout à fait pareil de voter FN que de voter PS ou UMP". Avec ton histoire familiale, ça ne peut pas être de l'humour.
    Tu as peut-être fait le choix de ne pas avoir peur et dans ce cas j'admire ton courage.

    Il est impossible, de toute façon, de faire le deuil de la démocratie française puisque elle n'est pas encore "morte". Ahh j'aimerai tant être à l'étape de la reconstruction mais c'est trop tôt.
    J'assiste impuissant autour de moi à la montée de cette "vague bleu marine". Ma petite ville tranquille a maintenant des conseillers municipaux FN. Aujourd'hui, j'ai des frontistes dans mes amis, mes voisins. Dans ma famille, j'ai vu un bon cadre de droite touché par la crise se radicaliser, devenir sympathisant et puis militant. Il y a quelque chose d'horrible et de pathétique, à le voir revenir des réunions les yeux brillants, heureux de s’être trouvé un avenir dans le parti. Bah oui "eux, ils ont besoin de moi" pour "aider Marine à sauver la France". Et ça fait mal.

  14. Cela me fait penser au dernier ouvrage d'Edwy Plenel qui s'intitule "Dire non". Dans celui-ci, il parle également des politiques menées depuis ces trente dernières années qui ont permis de libérer les "monstres".

    Pour ce qui est des politiques migratoires, il est vrai que je les connais assez peu voire pas du tout. Je ne sais pas si je suis représentatif de beaucoup de gens, mais si tel est le cas oui ça pourrait expliquer bien des choses. Par conséquent, j'aimerais dire merci pour cet article qui me permet d'ouvrir encore un peu plus les yeux.

    J'aimerais terminé par une phrase d'Aimé Césaire qui se trouve en ouverture du livre d'Edwy Plenel : "il n’est pas question de livrer le monde aux assassins d’aube".
    Sur ceux, je m'en vais lire l'article sur Frontex ainsi que tous les autres liens mis ici à disposition.

  15. [...] Les résultats du premier tour des municipales ont été une nouvelle fois l'occasion, tant pour les politiques, les journalistes et chroniqueurs de découvrir avec "stupéfaction", "étonnement", "inquiétude" les résultats du Front National. Comme chaque fois depuis 30 ans où le FN fait plus de 3 % l'on feint de s'étonner, l'on feint de s'affoler dans un jeu de tartufes parfaitement orchestrée. ...  [...]

  16. merci Valérie pour cet article auquel je souscris.

    est-ce que M. Ropatou pourrait, dans sa défense tellement sincère de la nation française, faire un effort pour écrire sa langue correctement, c'est à dire avec un peu moins de fautes? Je connais des Africains qui s'expriment nettement mieux en bon Français.

    • Pour une fois que ce n'est pas moi qui commente en premier ce genre de chose, j'y ajouterai que c'est frappant de voir quelqu'un capable d'écrire le mot "oligarchie", pas si souvent utilisé tout de même, mais incapable d'utiliser convenablement le participe passé. Une collection d'infinitifs en lieu et place de participes passés, les professeurs particuliers ont de l'avenir.

    • Je ne défend pas la nation je lutte contre l'immigration processus injuste et dangereux. Quand a mes difficulté avec ma langue natal, je nais pas choisi ou je suis né et encore moins ou et par qui j'ai été éduqué. "Je connais des Africains qui s'expriment nettement mieux en bon Français" oui et ??? J'ai du mal a saisir le sens de cette phrases dans le contexte, qui ya t'il de si particulier dans le fait que des êtres humains comme les autres, maitrise une langue comme les autres ces très suspect tout ça. J'espère pour vous que vous ne hiérarchiser pas les êtres humains.
      Désole pour les fautes d'orthographe.

      • Les politiques font cause commune dans la rubrique caresser dans le sens du poil et trouver des boucs émissaires sachant que le FN est particulièrement fort dans ce domaine. Il y a un degré zéro de réflexion qui vient peut-être de la paresse, peut-être de l'égoïsme, peut-être de je sais pas quelle réduction de la pensée complexe qui fait qu'on est heureux d'avoir une super réponse avec un super héros à un (voire des!) super problème. Le chevalier blanc est bleu marine, et c'est une chevalière, ça change rien. Le coup des immigrés qui mangent le pain des français, c'est une valeur sûre et d'autres y prennent goût avec moins de talent et plus de mauvaise conscience.

        Hiérarchiser les êtres humains? comprends pas le rapport avec l'orthographe et la maîtrise du langage; mais rappelons nous que le langage structure la pensée.
        dois-je comprendre jeune électeur, que vous tenez à affirmer haut et fort que VOUS ne considérez pas certains humains comme inférieurs? et que c'est donc bien par altruisme et conviction d'égalité universelle que vous êtes contre l'immigration?
        lutter contre l'immigration par respect des immigrés; c'est bien la meilleure celle-là: un bon immigré est un immigré qui ne migre pas.

        vous n'êtes pas responsable de là où vous êtes né, certes; c'est vrai pour tout le monde.

        • les immigrés ne sont pas responsable de l'immigration, sinon ils n'auraient pas eu besoin d'émigré, ce serait comme dire que les africain sont responsable de la traite négrière ou que les peuples non-européen sont responsable de la colonisation européenne, la rhétorique du bouc émissaires n'existe que dans la tête de ce qui lutte contre pour ce donné bonne conscience. Je suis désolé mais je ne vois pas en quoi vouloir l'autonomie et l'indépendante démographique d'un peuple aussi métissé qu'il soit,puis être illégitime et ... mal, a l'inverse ce qui considère l'humain comme un bétail qu'il suffit de déplacer d'un point A vers un point B sur la planète pour satisfaire les besoins en mains d'œuvre ou autres me paraissent bien loin de toute considération humaine et je n'essai pas de convaincre j'essaye de démontrer que le processus d'immigration post révolution industrielle est injuste, immorale, inhumains et particulièrement dangereux pour l'humanité sur le long terme. je ne défend pas les immigrés pas plus que je lutte contre eux je les considère comme des victime de se processus même s il y trouve une satisfaction matérielle par la suite. Vous semblez persuadé d'être du bon coté du moins sur se sujet bien précis vous vous trompez. La propagande occidentale a fait sont effet plus que je l'imaginais comme autrefois pour la traite négrière et la colonisation les gens qui défendait ces processus était persuadé d'être des gens de bien, l'histoire se suis et se répète.

          • Il y a ceux qui voient dans les immigrés des coupables et vous, vous semblez n'y voir que des victimes... Il faudrait peut-être arrêtez de les infantiliser, il n'est pas moins légitime pour eux de circuler à travers le monde que pour des occidentaux. Demandez aux gens de rester "chez eux", même pour d'aussi nobles motifs que ceux que vous prétendez vôtres, ça reste de la xénophobie.

            Et, par pitié, soignez votre expression, lire ne devrait pas être un effort.

          • Désolé pour mon orthographe. On c'est mal compris, je ne demande pas a se qui reste chez eux je demande a se que le moins d'humains possible soient obligé de se déplacer pour des raisons de niveaux de vies.

            Les occidentaux généralement ne se déplace pas pour ces raisons en tout cas en dehors de l'occident et ils ne si installe jamais vraiment (en masse) de manière définitive sauf si on prend en compte la colonisation.

            Je n'ai aucune peur irrationnel de l'humain étranger, je pense juste que si il se retrouve en face de moi c'est que la d'ou il vient sa ne ce passe pas bien c'est peut être tordu comme logique mais sa se confirme a chaque fois.

            Le fait que des étrangers naturalisés ou pas vivent a nos cotés dans nôtre pays ne me dérange pas c'est le contexte ou le processus qui nous réunis que je considère comme mauvais et injuste, si li venait pour des raison autres que le niveau de vie de nôtre pays cette immigration serait juste et légitime peut importe les raisons.

            A oui j'ai grandi dans une cité dortoir en banlieue on les gens types "caucasiens" ne sont pas forcément majoritaire donc si j'étais xénophobe je serai actuellement dans la merde. Cordialement.

            Encore désole pour les fautes je fais se que je peut avec se que jais.

  17. Pourquoi les gens qui souhaitent absolument vivre avec des Libyens, des Egyptiens, des Soudanais ou des Syriens ne démènagent-il pas, tout simplement ?

    Pourquoi vouloir si égoïstement imposer la violence de l'immigration à toutes ces populations qui connaissent déjà d'énormes difficultés ?

    Que pensez-vous qu'il se passe quand les forces vives d'un village, d'une région ou d'un pays sont attirés comme des brebis à l'abattoir vers de supposés pays de cocagne ?
    Que la situation locale s'améliore ?

    Et que pensez-vous qu'il advienne des cultures de tous ces peuples ? Une fois forcés par de vaines promesses capitalistes à un minimum d'acculturation à une culture qui leur est étrangère, croyez-vous qu'ils parviennent à préserver leur culture originale ?

    N'est-ce pas le pire des racismes de vouloir à tout prix l'uniformisation des cultures à travers le monde, la négation de la culture de tant de peuples ?
    L'antiraciste primaire ne devrait-il pas s'attrister qu'une culture ne soit plus résumée qu'à un énième menu dans un énième centre commercial érigé à la gloire du Profit, et évidemment possedé et dirigé par l'inévitable blanc oppresseur ?

    Pourquoi les idéaux consuméristes et bourgeois de la civilisation occidentale actuelle devraient-ils être élevés plus hauts que n'importe quelle autre valeur issue d'une autre culture, plus hauts que par exemple une modification corporelle rituelle ?

    De quel droit l'esclavagiste de jadis, reconverti en universaliste, peut-il oser brandir la liberté, la démocratie ou le droit d'asile vis-à-vis de soit-disantes "dictatures"(tout comme le terrorisme, désigne une forme de violence politique que le blanc ne contrôle pas) ?

    N'y a-t-il pas d'effroyables similitudes entre les vendeurs d'esclaves africains de jadis, victimes d'un système de domination qui les forçaient à vendre les prisonniers de la tribu rivale aux marchands arabes et européens, et les passeurs d'aujourd'hui, qui vont parfois jusqu'à jeter dans l'esclavage leur propre famille, pas seulement leur compatriotes ?

    Pourquoi serait-il acceptable de jeter des peuples qui se débrouillent très bien sans l'intervention de l'homme blanc dans la dernière machination de celui-ci, l'esclavage salarial ?

    Comment peut-on être assez aveugle pour ne pas voir que le choix des immigrants n'est pas libre, mais qu'il est conditionné par le système de domination raciale mis en place par l'homme blanc, qui vise à l'implosion des cultures soit-disantes inférieures, car trop primitives, trop barbares, si insensibles au féminisme, avec des valeurs qu'on ne peut quantifier en prêts-au-porteur ?

    Allez-y. Visitez ces pays, installez-vous, imprégnez-vous de ces cultures. Si vous souhaitez absolument "aider" matériellement ces peuples, alors investissez dans leur économie, créez des emplois, prenez part à leur économie et leur culture.
    Mais ne vous imposez pas. N'imposez pas votre culture, votre société, votre bienpensance raciste à des gens qui ne vous ont rien demandé.

    Suivez l'exemple de ce voyageur, à qui les voyages ont appris la valeur de la diversité culturelle, et qui se gardera bien de vouloir tout homogénéiser, et de reconstruire le monde à son image d'homme blanc.
    Contrairement par exemple à ces stars de la bienpensance qui, plutôt que de ramener un produit d'artisanat honnêtement échangé, préfère ramener leur propre échantillon de ce peuple, pour le soumettre à un déracinement inévitable, pour le "sauver" des mauvaises inclinaisons du reste de son peuple.

    Je suis très déçu par cet article.

    • Vos fantasmes ne concernent que vous, personne n'a ici réclamé "l'uniformisation des cultures". Pas plus que "d'imposer" l'immigration. Oui, les causes qui la sous-tendent sont un vrai problème, personne ne devrait avoir à fuir "son" pays pour sauver sa vie ou échapper à la misère. Mais l'immigration en elle-même n'en est pas un problème, elle fait partie des droits humains fondamentaux. D'autre part, il me semble particulièrement pervers d'essentialiser ces populations, vos libyens, égyptiens, soudanais et syriens (tiens tiens, on note une certaine obsession pour le Moyen-Orient) n'ont pas vocation à rester dans "leurs" pays, pas plus qu'à demeurer les gardiens d'une "culture" largement fantasmée. J'ajouterais en outre que la France n'est pas vraiment concerné par les migrations venant de ces pays, mais c'est un détail.

      Au passage, personne n'a non plus demandé expressément à vivre à leurs côtés, mais c'est un vieux refrain facile des pourfendeurs du "politiquement correct".

      Ce qui est sûr en tout cas, c'est que votre logique est perverse : au nom de la défense des migrants (ce qui n'est pour vous qu'un prétexte), vous souhaitez le maintien des politiques qui les persécutent et les assassinent ! Oui, le monde est mal foutu et il est impératif de réduire les inégalités nord/sud. Mais en attendant, il est de notre devoir d'accueillir les personnes qui, généralement, fuient des systèmes politiques et/ou économiques qui ont été en grande partie construits (et sont toujours soutenus) par les occidentaux.

      Il s'agit non-seulement de notre devoir d'humain, mais aussi d'une formidable opportunité ; il faut en finir avec le cliché de "toute la misère du monde" : parmi les immigrés, combien d'ingénieurs, de scientifiques, de professeurs, d'avocats ? Et même parmi les travailleurs non-qualifiés, lesquels ne sont pas prêts à travailler dur pour gagner leur vie (ce qui ne devrait pas être une fin en soi, mais c'est un autre problème) ?

      De toute façon, on le voit bien : les politiques d'accueil n'ont peut-être jamais été aussi restrictives, mais l'afflux de migrants ne cesse pas. La "forteresse" Europe parfaitement inefficace.

    • Je resterais toujours stupéfaite devant ces gens qui traînent sur des blogs dont ils ne partagent d’évidence aucune idée. On va peut-être également en rester là et te conseiller d'aller voir ailleurs ?

    • Bah Valérie pour le plaisir de troller, non ?

      >> Pourquoi les idéaux consuméristes et bourgeois de la civilisation occidentale actuelle devraient-ils être élevés plus hauts que n'importe quelle autre valeur issue d'une autre culture, plus hauts que par exemple une modification corporelle rituelle ? <> N'imposez pas votre culture, votre société, votre bienpensance raciste à des gens qui ne vous ont rien demandé.<<

      On ne vous avait rien demandé non plus, ça tombe bien ! Ne vous inquiétez pas, on sait quoi faire de votre "bienpensance" !

  18. Je n'aime pas l'amalgame. On ne peut pas dire : "Si le FN était au pouvoir rien ne changerait". C'est implicite par le titre versus tout le début de l'article. En tant que constat l'article est très fort, pour définir la politique RÉELLE de notre 'forteresse Europe'. OK. Mais en même temps il fonctionne comme une banalisation... du FN, ce qui n'est évidemment pas le but.
    Il me semble qu'il faut isoler (tout amalgame fausse autant) :
    1/ la politique appliquée par les dirigeants,
    2/ le concert médiatique qui fait des invocations autour de l'idée commune supposée,
    3/ l'opinion énoncée au café du commerce mais aussi ses choix dans les urnes (manifestant beaucoup de posture 'épidermique', 'volatile')
    4/ Le jeu des discours idéologiques des partis pour obtenir et tenir le pouvoir.
    Actuellement le FN joue dans le 4/ en surfant sur certains aspects du 3 et avec l'aide du 2. Mais s'il est au pouvoir, l'opinion reculera largement, etc. Ils pourraient faire pire que nos dirigeants, c'est clair. et en même temps 'inimaginable' par principe. Non ? Chemises noires, attentats provocateurs, nuit de cristal, étoile jaune, non ?
    Et la dégradation de notre milieu politique (plus forte dans certains pays que d'autres) est une question générale, qui comporte l'incapacité à résister aux pressions des milieux financiers, à l'économie casino. Autant que la continuité d'un réflexe de défense des dominations 'nationales'. Et coloniales aussi d'ailleurs. Sans parler de la corruption du jeu démocratique normal.
    Et que veut l'article ? Avoir un sursaut des élus ? des médias ? de l'opinion commune ? Ce serait naïveté. Mettre le feu (un choc émotif, une dénonciation), tout en se demandant où est la caserne des pompiers ? Rester dans la politique spectacle (mettant l'épouvantail sur la photo de famille) ?
    Pour une fois j'ai pas aimé.

  19. Ces frontistes qui viennent nous expliquer que si ils sont contre l'immigration, c'est pour le bien des immigrés... incroyable !
    Oui les migrations contraintes (y compris contrainte économique) sont une violence dont les personnes concernées se passeraient bien la plupart du temps. Mais le FN ne propose rien pour réduire les inégalités qui sont la source de beaucoup de ces migrations. Il se contente de réclamer la fin de l'immigration par des mesures répressives et le renvoi des immigrés, peu importe dans quelles conditions. En quoi cela est-il dans l'intérêt de ces populations ?

    • Ils auront aussi une réponse pour démontrer que c'est dans leur intérêt aussi.

      Je pense que tout ça va finir en lock des commentaires, vu que ça part en troll de notre coté aussi ...
      C'est très tentant de leur répondre ... mais le "débat" si l'immigration c'est bien ou mal, si il faut être "pour" ou "contre" c'est pas le sujet du billet. Et étant donné que l'Homme n'est pas une plante et qu'il se déplace pour trouver sa nourriture, j'ai comme un doute sur son utilité :)

      • La fin de la pauvreté dans le monde, en voila une, d'utilité au débat sur l'immigration... Les solution pour réduire les inégalités dans le monde ??? Ba la première c'est d'arrêter dans profiter c'est un bon début non ?

        Ceci n'est pas un troll frontiste ci vous le considérez ainsi sa en dis long sur vos convictions et vous mais en mauvaise posture pour ironiser sur la "bienpensance".

        Et la répression ne sers a rien au moins un point ou nous serons surement d'accord, mais vous ne voulez pas comprendre qui s'agit d'un écrans de fumé, pour donner l'impression au gens qu'il existe une lutte contre l'immigration une sorte de satisfaction populaire (populiste ?). Vous confondez les gens qui lutte contre les effets et ce qui lutte contre les causes de l'immigration.

        • Et le FN lutte contre les cause de immigration (Pauvreté, guerre, droits de l'homme inexistants...) ? Première nouvelle.
          Le FN a-t-il financé le forage d'un seul puits en Afrique subsaharienne ? Le FN finance-t-il la scolarisation des filles en Afghanistan ?
          Non, le FN, comme nos chers dirigeants, traitent les migrants comme des criminels et les renverrait bien d'où ils viennent à la nage, sans bouée, s'il accédait au pouvoir. Comme nos chers dirigeants le font dejà, d'ailleurs.

        • ropatou je n'ai pas répondu à vos commentaires mais à celui de Greg. A la place de la phrase que j'ai relevé, il aurait pu nous proposer de chanter "ouiii à l'excision", c'est pareil. C'est pas grave, c'est le jeu d'internet ! Je n'ai aucun problème à ce qu'on se foute ouvertement de ma gueule de féministe.

          Mais je peux répondre aussi aux vôtres comme ça pas de jaloux !

          Alors déjà contrairement à véro (dsl ;) ) je t'ai COMPRIS ! Oui le FN est le seul parti qui s'attaque à la cause de l'immigration ! A l'origine du mal ! A cette saloperie d'oligarchie internationale citoyenne du monde qui a lavé le cerveau des gens pour leur faire accepter l’esclavagisme moderne, qui organise et conspire une traite des peuples et qui PROFITE à fond du système (qu'il a créé cela va s'en dire, j'ai vu les plans mais chut ... ils nous observent) !
          Ne parlons pas des juifs, c'est mal vu et les chinois sont pas juifs attention ! Soyons précis quand même parce que ça vaut le coup après.
          Il est évident qu'en supprimant les puissants, en supprimant ceux qui ont de l'argent et de l'influence, tous ceux qui profitent du système (capitaliste ça fait un peu communiste de dire ça et puis y a ceux qui profitent de l’État aussi) on résout complétement le problème de la faim dans le monde et de l'immigration par la même occasion. C'est quand même du bon sens, quoi ! Réfléchissez un peu !

          MAIS comment ? comment lutter contre ces gens qui ont tous les pouvoirs ? comment lutter contre la puissance que leur donne l'argent ? Il nous faut des gens qui soient incorruptibles (sisi ça existe, j'en ai rencontré) et plus fort qu'eux. Donc il faut les investir (démocratiquement attention ! c'est le peuple qui décide d'appuyer sur le bouton) de presque tous les pouvoirs. Et il faut leur donner des armes et nous sacrifier en combattant pour chasser ces oligarques et ces ennemis des français. Les roses, on a essayé, ça marche pas. Et vraiment, ils tiennent à leur pognon et à leur liberté ces cons d’égoïstes. Donc bon on n'a pas le choix. C'est moche mais c'est pour le mieux.

          Et après quand le nettoyage est fini ? Bah après c'est le paradis.
          Littéralement.

      • Déja rien que poser le débat comme être "pour" ou "contre" l’immigration, c'est orienté...

        Le vrai truc à mettre en avant à mon humble avis, c'est:

        Accueillir l'étranger moins bien que tu souhaiterais être accueilli toi même est une grave faute morale.

        Aucune pensée politique digne de ce nom ne peut justifier cette saleté, même à droite.

  20. Bref est-ce qu'on se comporterait comme la plupart des autres pays du monde qui pour l'essentielle sont intolérants? ex: lois sur le prosélytisme dans les pays musulmans qui sont des restrictions à peine masqué à l'expansion des autres religions, peine de mort pour les gay dans certains pays d’Afrique, immigration choisie au Canada, usa et autres privilégiant les investisseur et les personnes qualifiées, légalité de la peine de mort, système de caste complétement étanche, contrat saisonnier (Espagne qui renvoi chez eux les travailleurs marocain après la saison des fraises)?

    Voila ce que l'on risquerait si le fn passait....retomber au niveau des autres pays du mondes tous plus xénophobes et cloisonnés les uns que les autres, même le Danemark n'a pas la moindre mosquée ou lieu de sépulture pour les musulmans (une néanmoins et en construction), dans les pays du nord l'intégration des non européens se limite à la pure politesse (ce qui sauve les pays nordiques de la comparaison avec des pays comme l’Autriche, c'est uniquement leur très bonne éducation, ils sont très polis, ils iront même jusqu'à te sourire...de là à te confier la caisse de l'épicerie...). Alors je ne suis pas sure que faire ressortir les dérapages de quelques réacs (qui ont sans doute un fond raciste mais contenue lui) en vue de diminuer le potentiel de nocivité du front national soit la meilleur solution.

    Bien sur que l'on peut faire pire que la situation actuelle, on peut faire comme les êtas unis avec leur murs et leurs patrouilles de civils qui se comportent comme ds cow-boys fachos, ou parquer les immigres dans des camps pour les exploiter comme dans les émirats ect ect ect.

    • Mais oui, bien sûr ! L'intolérance, l'injustice, c'est toujours chez les autres ! Qu'on est bien en France quand même... Que dit-on à propos de la paille dans l’œil de son voisin, déjà ?

      C'est toujours la même rhétorique, de raisonner en terme de "moins pire", et de prendre des exemples suffisamment extrêmes pour mieux cacher les aspects les plus dégueulasses de notre société. Ce que certains ne semblent pas comprendre, c'est qu'on trouvera TOUJOURS pire. Et qu'à force de rehausser systématiquement cette limite, ce seuil de tolérance, on risque bien de finir par basculer subrepticement dans ce "pire" que nous semblons tant redouter... Si ce n'est pas déjà fait.

    • "Voila ce que l'on risquerait si le fn passait....retomber au niveau des autres pays du monde"

      Sauf qu'on y est déjà. Désolé de vous décevoir mais à l'étranger la France ne passe pas vraiment pour un modèle de tolérance. Avec la chasse aux Roms et les lois sur le voile, la France est régulièrement pointée du doigt.

  21. Bien sure que notre société à des côté bien dégueulasses, l"enfermement des immigrés clandestins par exemple, la croyance populaire assez généralement répandu que le chômage est due aux immigrés ainsi que la violence, que "avant il n'y avait pas autant de délinquance et de violence", sans regarder les chiffres qui montrent que de décennies en décennies les chiffres de la violence globalement baissent.
    Mais quand je site le canada ou le danemark je ne suis pas sure de prendre des exemple extrême.

    Et quand je vois le climat anxiogène que le fn à su insuffler à ces municipales je n'imagine même pas en cas d’élection, 5 ans avec tout les jours tout les jours tout les jours des propos complotistes et paranoïaque de la part ministres front national, des paroles de haine à peine camouflées avec une rhétorique guerrière constante, je suis épuisé rien que d'y penser. Alors oui vous allez me dire on y est déjà...franchement je crois que ce qu'on vie maintenant n'est rien face au matraquage sécuritaire et identitaire qu'on devrait supporter.

    Sans parler de 40 ou 50 millions d’homophobes français et de raciste qui se croirait en droit d'exprimer leurs opinions sur la voie publique. (je veux dire, sans cacher toute les haine comme avec la manif pour tous qui quand même est soft comparé à ce que ce serait). Après il est vrai que la plupart de leurs lois serait anticonstitutionnelles donc pas de soucis de ce côté là, c'est surtout le climat et l’absence également de politique compatissante ( aides à l’Afrique, financement d'association).

  22. J'étais bénévole dans une association qui faisait de l'aide aux devoirs pour les enfants, et de l’alphabétisation pour les adultes. Et c'est le maire PS qui a coupé les fonds pour certaines associations (comment ont survécu les autres, je ne sais pas)

  23. Hé oui, cela fait 30 ans qu'il y a 15-20% des électeurs qui réclament des mesures à l'égard de population qu'ils considèrent comme étrangères à leur pays (de par leurs mœurs, leurs valeurs...), et que les gouvernements en place pratiquent des demi-mesures qui ne satisfont personne.

    Une bonne partie de la population française pense que les pauvres maghrébins, africains, roms... devraient rester chez eux, et que leur venue en France crée des charges et des désagréments pour la population précédemment présente en France.

    Les gens de gauche peuvent se plaindre autant qu'ils veulent, cette partie de la population vote FN (ou à la limite UMP tendance dure). Sauf à leur supprimer le droit de vote, je ne vois pas ce qu'on peut y faire.

  24. Peut-être que si on cessait d'avoir la main mise sur toutes leurs matières premières, ils auraient les ressources nécessaires pour subvenir à leurs besoins et n'auraient pas l'obligation de s'arracher de leur terre pour se voir ensuite conspué à chaque combine politique en approche d'élection et traiter comme des moins que rien içi. Ah mais j'oubliais ! ça aurait un impact directe sur notre mode de vie occidental.

    L'hypocrisie de chicaner sur le pain au chocolat qu'ils nous "voleraient" ou l'angélisme de vouloir construire deux, trois puits (pour avoir bonne conscience) et leurs envoyer quelques sacs de riz (mais surtout leurs vendre des armes) histoire de les empêcher de venir içi. Sur qu'ils y voient une bonne compensation face aux centaines de milliards que nous pillons CHEZ EUX (pour notre confort à tous mais pas pour eux).

    Et ne venez pas avec 'c'est la faute des dictateurs' parce que dans un système corrompu, il faut des pourris des deux côtés de l'échiquier.

    envoyer depuis un PC made in Foxconn

  25. Oui c'est sure qu'on les aides pas, ils ne doivent pas toucher grand chose de leur ressources naturelles. Cela dit ils sont dans la même situation que nous. Les européens ne sont pas des êtres supérieurs qui viennent avec une technologie de l'espace asservir des mondes ^^, la France ou le Rwanda c'est pareille, nous sommes tous des homos sapiens, ce que nous avons fait, ils peuvent le faire eux même et sans l'aide de personne. La France à fait ce qu'il fallait à la révolution pour achever son unité, tout comme l’Allemagne et la chine, les africains malgré toute la haine qu'ils ressentent pour l’ethnie d'à côté peuvent en faire autant ce ne sont pas des nazes! Et cette unité nous l'avons faite contre le monde entier, eux aussi peuvent la faire, faut arrêter je pense, de les prendre pour des attardés mentaux qui sont incapable de faire face à l'occident.
    C'est insultant pour les africains de sous-entendre sans arrêt qu'ils ne sont pas maître de leur destin et que ce ne sont que des marionnettes constamment victimes des étrangers! Ils font ce qu'ils veulent, ils sont libres et c'est leur droit de faire ce qu'ils font depuis toujours et de respecter leurs traditions et de perpétuer leur mode de vie. Ils n'ont pas la même conception consumériste de la société, ils se fichent bien de leur ressources minières ou pétrolières. Soyons logique s'ils voulait les garder pour eux cela ferait longtemps qu'ils se seraient lié tous ensemble. Nous nous sommes un tout petit pays de 66millions d'habitants, non mais sans rire qui peut croire qu'on à un moyen de pression sur plus de un milliard d'africain! On est contents parce qu’il nous laisse ce dont ils ne veulent pas c'est tout.

    • Magnifique !

      Donc on peut continuer à les piller en paix, ils ne veulent pas de leur or/pétrole/gaz/nickel/cuivre/diamants/terres arables/uranium de toute façon. :)

      Bon, après tout, c'est vrai, ils ont un "mode de vie" et des "traditions". Genre chasser le gnou et vivre dans des cases, c'est ça la mentalité africaine. Ce sont des grands enfants après tout, ils ne peuvent pas comprendre notre culture. Tu m'étonnes qu'ils ne soient "pas assez entrés dans l'Histoire" !

      Juste énorme de prétendre que des oppressés ne le sont que parce qu'ils le veulent bien...

      Et en ce qui concerne l'argument démographique, ont peut comparer le PIB par habitant ou l'IDH de la France et de "l'Afrique" (même si ça n'est pas un pays) ?

  26. Alors comment explique tu la pillage d'un continent entier? Ils sont tellement abruti qu'ils sont incapable de résister au "maitre blanc" depuis des siècles?

  27. Parce que pour toi chasser le gnou c'est "barbare" peut-être ^^, il vaut mieux travailler dans un cabinet d'audit spécialisé en " en conduite du changement"!

  28. [...] Si le Front National était au pouvoir, quid de l'immigration ? [...]

  29. [...] Les résultats du premier tour des municipales ont été une nouvelle fois l'occasion, tant pour les politiques, les journalistes et chroniqueurs de découvrir avec "stupéfaction", "étonnement", "inquiétude" les résultats du Front National. Comme chaque fois depuis 30 ans où le FN fait plus de 3 % l'on feint de s'étonner, l'on feint de s'affoler dans [...]  [...]

  30. l'Europe...et l'histoire se repète. Sauf que cette fois, il n'y aura plus de seconde chence que le vie vous a donné. Je croise les doigts

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.