avr 292010
 

Mes relations avec les gamins sont aussi distanciées qu’épisodiques.
Il faut dire que
1. J’en ai peur
2. Ils m’ennuient
3. Le gamin étant sadique comme pas un, il le repère et vient me faire chier.

1. Valérie et l’éducation :
Quand je vivais encore dans le ghetto (Paris 11eme), j’avisais un jour deux mômes d’environ 8 ans en train de se battre.
N’écoutant que mon courage j’arrivais d’un pas de sénateur. Imaginez Pasqua vers 87, c’était à peu près moi.
Je n’avais point mon taser mais ma voix tranchante comme l’épée.
- "Que se passe-t-il ?" éructai-je, "on ne se bat pas, c’est mal, la violence n’est jamais une solution".
- "Oui enfin il a insulté ma mère".
- "Ah" dis je telle Sophie devant son choix.
Et là je subis ce que j’ose nommer une rupture d'anévrisme.

gamin

J’entrepris alors d'expliquer à l’insulteur qu’on n’insultait pas les parents, que l'autre a eu raison de le taper et que ca aurait été moi, il serait en train de raboter le trottoir avec ses dents.

(Dieu surgit ensuite, je me fis engueuler, il arrangea la situation ; bref on s’en fout si ca se trouve depuis le gamin c'est Guy Georges ; faudrait voir s'il est dans Base-élèves).

2. Valérie et la nièce de dieu.

La nièce de Dieu s’apparente assez au diable (oui c’ est une future femme normal).
Dés l’age de 4 ans, quand je l’ai rencontrée, elle avait pigé qu’elle m’emmerdait et passait donc son temps à grimper sur mes genoux pour lire Cotcot la poule et colorier des cochonneries ; moment pénible puisque si je dépasse en coloriant j’ai une sorte de crise psychotique. Or je dépasse toujours, elle jamais.
A 9 ans elle me foutait devant je ne sais quel site japonais où on devait habiller les filles pour leurs premiers rendez-vous.
Je me lançais, comme à l'accoutumée, sur un grand discours sur la nécessité de ne pas réifier les femmes, de cultiver son cerveau et pas son apparence physique.
- "Oui mais t'aimes bien les sites comme ca et puis tu as plein de poupées japonaises" qu’elle me répliqua.

damien

(toujours faire correspondre les paroles aux actes,le gamin est pervers et a l'œil à tout).

Cette année j’ai eu droit à Mariah Carey ("elle est belllllllllllle") et lorsque dieu tenta de lui faire écouter Elvis Presley nous avons eu droit à "C’est qui ce vieux moche".

3. Valérie et les vêtements.

Cet hiver, je devais acheter un truc pour le futur gosse d’un pote. Bon en vrai j’avais envie de dépenser du fric et c’était une formidable occasion. J'hésitais entre le cours de danse ou de chant (le gamin  est noir), je pris une option originale ; le vêtement.

Le gamin devant naître en mai, je n’avais donc aucune idée du sexe ce qui ne me semblait pas un truc essentiel à connaître.
mais quelle erreur.
A peine entrée dans le magasin, j’avisai une merveilleuse robe rouge en liberty avec de la dentelle. Suivez mon raisonnement. Un gamin ne sort pas pendant 3 mois de son berceau (enfin je suppose je ne suis pas spécialiste) et apparente à peu près à ca.

intestins

Oui un tube digestif avec une bouche d’un coté et un anus de l’autre.
Soyons donc logiques. Si tu veux lui acheter des trucs en dentelle kistchissimes et inconfortables c’est le moment. C’est pas quand il se roulera dans les moutons sous ton lit qu’il faudra. Sachant que tu dois le changer 50 fois par jour, autant acheter une robe, c'est pratique.
Je n’avais pas prévu une chose. La vendeuse, qui vint l’air guilleret armé de son magnifique "C’est pour un garçon ou pour une fille ?".
- "Je sais pas. On s’en fout non" avançai-je naïvement.
C’est là qu’elle fit une sorte de danse de saint-Guy, prit à partie Ewige Antier et Eric Zemmour , lança un débat sur la nécessaire identification sexuelle du gamin
- "Ah mais non que vont penser les gens ? Imaginez si c’est un garçon ils pourraient le prendre pour une fille".

En tant que féministe, vous êtes alors face à un dilemme. Soit vous vous lancez dans un grand discours sur le genre et la société soit vous la brûlez en priant Judith Butler.

J’ai été faible. J’ai acheté un body. Blanc.

TumblrPartager

  24 réponses sur “Nullipare je suis et resterai”

  1. Pourtant, c'est quand ils commencent à se taper dessus et qu'on peut se prendre pour un arbitre du tournoi des 6 nations que ça devient marrant.

  2. Pourquoi ça sonne si familier... ;)
    Entre la famille et les potes qui me colle leurs gosses dans les bras, sauf que je sais pas... et qu'à chaque fois il profite de ce "moment privilégié" pour baptiser leur couche, ou autre réjouissances du genre...
    "Nullipare je suis et resterai" aussi... Malgré les "mais quand c'est les tiens c'est pas pareil !" oui oui on y crois !

  3. En même temps, ya des gens qui sont pas faits du tout pour être parents, du coup, c'est plutôt une chose intelligente de pas faire de gosses.

    Je remarque aussi que beaucoup d'émissions de télé semblent vouloir nous dégoûter de faire des mômes parce qu'on nous les montre toujours sous un angle vraiment pourri: Super Nanny, les parents les plus stricts du monde, les émissions avec des ados débiles sur MTV, les infos...
    Bref, tu te dis que si c'est pour se coltiner ça, tu préfères adopter un écureuil, ça dure moins longtemps.

  4. bonjour,

    ah nullipare je suis et resterai mais pour d'autres raisons.

    bien que je sois d'accord sur le côté cruel/pervers de certains gamins...

    nan, moi j'aime bien les gosses, MAIS ceux des autres.

    et en tant que fille aînée, j'ai déjà donné en matière de changeage de chouches et torchage de p'tits culs !

    donc, comment dire, mon envie de materner est déjà assouvie, pas envie de m'y mettre moi-même.

    et pis ma soeur est si douée et elle fait des gamins adorables, pourquoi entrer en compèt ?

    et la vraie, profonde raison : j'ai une peur panique de l'accouchement, pas vous ?

    BM

  5. manu ; je te rappelle que nous adultes incarnons la sagesse en théorie.

    Z'hel ; ah moi les couches je m'en fous. c'est distraire un gamin qui m'emmerde au plus haut point.

    spike : le pire est quand je dis que je ferai une mère épouvantable. tu as toujours eux, trois crétins pour me dire "mais nonnnnnnnn" comme s'ils me connaissaient mieux que je me connais.

    BM : ah l'accouchement. et l'episio (MON DIEU). et le vagin de la taille de la grotte de Lourdes.
    et la grossesse avec un alien.
    bon je pars en analyse donc.

  6. [...] This post was mentioned on Twitter by rosselin, Pat, ch, ch, LaPeste and others. LaPeste said: Excellent !!! RT @valerieCG: Nullipare je suis et resterai http://www.crepegeorgette.com/2010/04/29/nullipare-je-suis-et-resterai/ [...]

  7. Nullipare je resterai de toutes façons, et nulligéniteur aussi. Suffit que ma compagne joue à la tatie gâteau avec la fille de sa filleule, gamine de six ans, toues les deux week-ends chez nous...

  8. Nullipare aussi, et vu que j'ai la quarantaine, y'a pas raison pour que ca change. Comme je dis, les mômes, ca braille, ca pue et c'est dénué de conversation intéressante, ca t'esclavagise pour 20 ans... bref pour moi que du négatif.

    L'intérêt de le déclarer de la sorte c'est que personne n'oserait te coller son rejeton morveux dans les bras :-D

  9. @ Valérie : J'adore ton texte. D'autant plus que chez moi, on a 3 gamins : 2, 4 et 6 ans. Et va savoir s'il y a une relation de cause à effet, mais depuis on n'a plus d'amis...
    Par contre, y a quand même les allocs, t'y penses pas à ça Valérie? ;-)

    @spike : non, la télé pour une fois se révèle enfin assez réaliste ! :-)
    C'est peut être parce qu'on a trop idéalisé la famille féconde, avec comme arrière-pensée de faire pulluler les futurs cotisants de nos retraites, qu'on se retrouve aujourd'hui avec une démographie explosive dans le monde (nan je blague)
    En tous cas moi avec 3 gosses, j'espère que ce sacrifice me garantira une retraite décente. Oui j'ai fait des gamins pour allocs et ma retraite, à une seule femme (les autres ne voulaient pas)

  10. Vais me faire fustiger mais moi je "sur ovule"! si-si ça se peut. Ça se traduit par des jumeaux puis une fille et là enceinte de jumeaux à nouveau. Maitenant j'hésite entre faire dons de mes ovules prolifiques pour faire remonter la natalité d'un pays en manque, passer dans une émission de delarue mais aucun de mes nuisibles n'est bègue, borgne ou que sais je encore bref en vrai comme usclade je fais des gosses pour les allocs c'est bien connu. HAHAHA

  11. j'ai des gniards et c'est super c'est la totale éclate que du bonheur et même que j'aime avoir arrêté de bosser comme une tarée pour vivre avec eux chaque jour au soleil et en plus l'enfance bien c'est juste un bout de paradis pour les yeux la maman.
    si. comme je te le dis.

    madame crêpe gorgette ... on peut comprendre que t'aies pas envie de changer des couches et de cuisiner des tartes aux pommes pour un gros tout nu moitié crétin pendant le restant de ta vie. je te jure, on peut. mais pitié viens pas casser le boulot. tu vois pas que si on essaie de convaincre les autres c'est avec le tout petit espoir d'être un jour un peu moins seule dans notre merdier?

    ;-D

    pupuce repart dans sa cuisine faites comme si j'étais pas viendue toute manière si on me demande je nierai en bloc.

  12. haha t'inquiètes je respecte aussi ton choix (heureusement) ; juste pas pour moi !

    usclade et sur ovulatrice (j'aime bcq ton blog ; un défaut ; pas de photo :( ) ; je ne suis pas sûre que les allocs suffisent. désoéle :o )

  13. @valerie : c'est un bon choix (imagine des gamins qui naissent d'une maman qui porte de grosses moustaches, les pauvres... Atterrir dans une famille d'un barbu avec plusieurs mamans emniqabées, ou deux papas transsexuels, passe encore, mais là tout de même, faut penser aux gamins...)

  14. même pas je te parle de ce que ça bouffe ces petites bêtes, clairement les allocs ne suffisent pas. hélas.
    (et pourtant le dernier je l'allaite encore, hein)
    ;-P

  15. Mes gamins piquent mes disques de heavy metal et y a une batterie et une guitare a la cave, que du bonheur ! :-D

  16. @ pupuce: C'est sûr que les allocs sont loin du compte!

    Tiens, ça me rappelle un gros beauf, chef d'un service Petite Enfance, donc fonctionnaire territorial plutôt bien payé, qui a bien dû me répéter dix fois au cours d'un entretien d'une demie heure que cette activité de sa mairie n'était pas "rentable".

    Je suis restée polie tant que j'ai pu, mais j'ai quand même fini par lui dire, exaspérée, que déjà l'élevage des cochons ne l'était pas, rentable, alors celui des enfants, hein?

  17. un excellent post...

    au plaisir!

  18. je ne serait ni brillante ni pertinente,qui a dit qu'il n'y avait pas assez d'enfants
    il vos mieux rester que vous restiez sur vos positions (il faut consulter et s'allonger pour analyser votre votre problematique), mais ne dégouté et n'endoctriné pas les hommes et les femmes qui souhaiten avoir des bouts de chouts, c'est sur il faut avoir les habilités pour élever un enfant, être pédagogue,avoir de la sensibilité,posséder l'esprit critique etc... je ne vous ne donnerais pas la recette.avoir un enfant c'est la belle vie , il y à de l'ambiance dans la maison au lieu de rester scotché sur son écrant de tv et que sais-je.Et non pdt 3 mois il ne sont pas que dans leur lit, il peuvent etre dans vos bras,allonger sur votre ventre et le sien et parler avec douceur.je suis satisfaite de votre determination car vous etes sur la défensive, voir agressive, vous auriez comme tant de parents été une femelle maltraitante.vous délirez tous sur les alloc, les couches, les odeurs mais vous etes complètement malade;et puis une apparté on ne fou par sa progeniture à 18 ans à la porte il peut rester au chaud à la maisonn mais dans les pays occidentaux sauf en GRECE (Pays ou l'enfant est ROI), il y a toujours une place pour un enfant qui devient adulte on ne le jette pas a la rue pour qu'il devienne clochard.Pour qu' ensuite tout le monde se pleine. de la misere humaine.

    CHEYENNE et non pa

  19. lekhal donc en clair tu me reproches de ne pas vouloir d'enfant mais c'est mieux que je n'en ai pas car j'aurais été une "femelle maltraitante".
    D'accord.

    Il est spécialement étrange de constater que si on ne veut pas d'enfant, on est suspecté de pathologies diverses et variées.

  20. Lekhal : "consultez", "incompétente", "une femelle maltraitante", "complètement malade", "agressive" ? Mais c'est vous qui projetez votre agressivité ! Dommage que vous ne projetiez pas un peu plus d'orthographe et de tolérance, cela faciliterait la digestion de ce ramassis de propos mièvres de bisounours sur les pôv bout d'choux et d'attaques gratuites plutôt qu'un débat pacifique et éclairé.

    Consternant.
    Si c'est vous, le modèle que vous proposez comme parent, pardonnez-moi de vous dire que je n'en voudrais pas.

  21. Moi je l'ai trouvé très intéressant ce post !
    Enfin on m'explique clairement l'intérêt de faire des mioches :
    "il y à de l’ambiance dans la maison au lieu de rester scotché sur son écrant de tv"

    Ah ouais...
    Ok bon ben promis, le jour ou je n'aurais rien de mieux à foutre de ma vie que de regarder la télé, je penserais à faire des gosses.
    L'ennui c'est que pour ca faudrait que je soit paralytique, et je pense pas que ce soit la condition idéale pour être un bon père.

  22. hahahah t'es con :)

  23. ah le fameux "t'es en couple et tu n'as pas de gosses, qu'est-ce qui cloche chez toi ou dans ton couple?" je connais celà par coeur et c'est pénible de devoir être dans la justification.

  24. Excellent post!

    @ Lekhal : vous qui aimez tant les bout'choux, je vous recommande vivement l'adoption d'un petit Bescherelle. C'est très attachant et nettement plus utile qu'un enfant -et a priori indispensable pour vous ^^

    Comme dit Max, se justifier est pénible et passer pour une personne égocentrique encore plus ("mais tu ne veux vraiment pas d'enfant? tu ne veux vivre que pour toi alors? pouaah"). Il ne me semble pas indispensable de faire un/des enfant(s) pour entrer dans une sorte de norme sociétale... Pour une fois qu'on a le choix!!
    Pas de déclic > pas d'enfant. Ça devrait être ça, le nouveau "choix du roi" ^^

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.