oct 052011
 

On accuse souvent les féministes d'être misandres, c'est à dire de détester les hommes. Déjà en 1901, à la une d'une gazette on voyait une femme demander à une autre "es tu féministe ?" et de lui répondre "non j'aime trop les hommes".

Lire la suite »

TumblrPartager