oct 062015
 

Vous avez lancé une publicité sexiste qui joue sur d'habiles ressorts méconnus tels que "les femmes sont des connasses vénales semi-illetrées" ?
Vous avez torché un numéro d'été de votre petit magazine à maigre tirage où vous explorez la très méconnue antienne "ces féministes toutes des extrémistes" ?
Vous avez lancé une chanson où vous envisagez - et c'est assez original - de traiter toutes les femmes de putes ?
Vous avez écrit une série où vous jouez avec humour sur le sexisme des personnages auquel vous n'adhérez évidemment pas mais qui vous fait quand même marrer ?

Mais vous vous inquiétez du budget publicité pour vous faire connaitre. Il  est difficile en ces temps troublés de faire connaitre le vrai politiquement incorrect. Et ce ne sont pas les 3 fans semi débiles que vous méprisez secrètement mais qui vous rapportent pas mal de pognon qui vont s'en charger.

J'ai donc trouvé une solution ;  sponsorisez mon indignation, mon féminisme et votre sexisme.

Vous voulez de la pub et vous avez malignement joué sur quelques ressorts sexistes afin que les féministes réagissent (que vous êtes subtil !). PAS DE PROBLEME.

Pour 100 euros le twit, je produis une grosse et vraie indignation. Je garantis un RT de 2% minimum.

Pour 850 euros j'écris un billet dénonçant le sexisme de votre production ARTISTIQUE et INTELLECTUELLE (et je m'engage à mettre 5 liens vers votre site).

Bien évidemment en l'absence de tout paiement, je ne parlerai jamais, et à aucune occasion, de vos productions. Vous comprendrez aisément que tout travail mérite salaire et en l'absence de paiement
- visant à faire la publicité de vos productions auprès de gens n'en ayant jamais entendu parler
- contribuant à la montée du nombre de twits dédiés à votre production, chiffre que vous pourrez ensuite montrer à vos investisseurs
il est bien normal et naturel que je n'écrive rien, n'envisageant pas de vous procurer publicités et par là même revenus supplémentaires, gratuitement.

Mon indignation à votre service.
Vos billets dans ma poche.

TumblrPartager

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.