oct 102013
 

Terminons ce voyage en Floride, dont vous pouvez lire les différentes étapes ici, en parlant des Everglades et des Keys.

Le parc des Everglades couvre une zone de 15 000 mm² est est la seule région en Floride à être inscrite au patrimoine mondial de l'humanité. Il s'agit d'une zone humide subtropicale de savanes et prairies inondables. Vous pouvez y faire du speedboat (on en voit un dans le générique des Experts Miami) mais c'et à déconseiller car totalement irrespectueux de la faune et de la flore.

La faune donc. Nous avons fait, en voiture évidemment, la loop road. Imaginez une route peu goudronnée où il a des espaces pour se ranger afin de laisser passer les voitures venant en sens inverse. Imaginez de part et d'autre de la route des marais. Imaginez enfin sur le bas côté des alligators. Des centaines d'alligators. Partout. Pour vous faire une idée d'après les photos, si j'étais sortie de la voiture j'aurais quasi mis le pied dessus, ils devaient être à 70-80 cm de la voiture. Il a fallu à mon compagnon déployer des trésors de persuasion ("t'as la trouille c'est ca ?" ==> je suis très sensible aux défis débiles) pour que j'ouvre la fenêtre pour prendre des photos, persuadée que j'étais, pleine du bon  sens qui m'appartient, que l'alligator allait faire un bond immense pour me sauter à la figure.

everglades2

Terminons par les Keys, dernière étape de notre voyage, archipel composé d'un millier d'îles.  Les Keys bénéficient d'un climat tropical ; il y faisait extrêmement chaud, à la limite de l'insupportable au mois de janvier, tenez en compte.
Les séjours sur les Keys reviennent cher, il est difficile de trouver un logement bon marché sur les îles. Pour gagner Key West à l'extrême ouest de l'archipel, il vous faudra environ 4  heures en passant de pont en pont.

Nous avons d'abord logé sur Key Largo à l'Hotel le Pelican ; l'hôtel dispose de cottages individuels et d'un accès direct à la mer. Sur l'île vous pouvez voir l'African queen, le bateau de Bogart dans le film du même nom. Mangez chez Mrs Mac's kitchen et prenez évidemment la key lime pie (tarte au citron) à mourir de bonheur.
Sur Islamorada, nous avons succombé à l'attraction locale chez Robbie's ; donner à manger à des tarpons, de gigantesques poissons. Sur le ponton, les pélicans sont à l'affût au cas où ils pourraient récupérer un poisson ou deux.

 

keys2

 

 

Key West est une île essentiellement dédiée à la fête. L'endroit est bien différent du reste de la Floride ; on n'a plus le droit d'y construire quoi que ce soit et la ville incite plutôt à la réhabilitation des bâtiments existants, des maisons de style caraïbe.

Nous avons testé la pâtisserie Better than sex, un concept un peu particulier. Il s'agit d'une pâtisserie uniquement ouverte le soir, plongée dans le noir  quasi complet (les menus sont lumineux) et vous mangez des pâtisseries au nom évocateur (en revanche manger un gâteau au chocolat en forme de pénis avec des testicules, que dire ?). Rigolo à faire mais les gâteaux ne sont pas extras.
Pour manger, le Blue Heaven, où vous mangez dehors au milieu de poules (il y en a plein Key West). Il n'y en avait plus quand j'y suis allée mais il parait qu'il faut y tester la lime pie. Il s'agit d'un ancien bordel où Hemingway avait ses habitudes.

En parlant d'Hemingway, celui-ci y a vécu entre 1927 et 1939. Vous pouvez donc y visiter sa maison, pleine de chats à six doigts. Hemingway avait en effet un chat avec cette infirmité et vous pouvez voir ses descendants qui dorment un peu partout.

La maison Audubon construite en 1847 célèbre l'ornithologue du même nom qui séjourna à Key West en 1832. On y observe de beaux dessins d'oiseaux ; la maison est meublée avec les objets trouvés par un renfloueur d'épaves. Le jardin tropical est vraiment beau et agréable à visiter avec la forte chaleur de l'île.

Enfin vous pouvez aller visiter le Mel Fisher Maritime Museum qui montre les objets récupérés à bord de deux épaves de galions espagnols. Vous verrez dans les photos un drapeau "Conch republic". Le conch est un coquillage ; en 1982 Key west est devenue la capitale  d'un micro-état indépendant constitué pour rire.

Pour conclure ce voyage, je vous dirais de vraiment visiter la Floride si vous avez la chance de pouvoir vous le permettre. De prime abord, beaucoup pensent qu'il s'agit avant tout d'une région dédiée à la fête, sans rien d'autre à faire. J'espère, au travers de ces billets, avoir réussi à vous montrer la diversité des paysages.

everglades1

 

everglades3

everglades4

everglades5

everglades6

everglades7

everglades8

keys1

 

keys3

keys4

keys5

keys6

keys7

keys8

keys9

keys10

keys11

keys12

keys13

keys14

keys15

keys16

keys17

keys18

keys19dubon

TumblrPartager

  5 réponses sur “Les Everglades et les Keys”

  1. Je veux y retourner à un point... Les gens ne veulent pas me croire quand je dis que je préfèrerais mille fois m'installer en Floride qu'à Vancouver qui a une réputation bien meilleure. Pour avoir visité les deux, je retournerai dès que je le pourrai en Floride, je n'irai probablement plus jamais à Vancouver. Mon seul regret en Floride, on a peut-être pas assez bougé, du coup ça donne une raison de repartir :D

  2. Beau compte rendu, et puis toutes ces bestioles, cette nature... Ca modifie radicalement mon image de la Floride, qui se cantonne à Miami, ville chiante et superficielle (mais avec de belles plages). Je regrette d'avoir loupé les Everglades quand j'y suis allé.
    Par ailleurs... comment ça des chats à 6 doigts ? Depuis quand les chats ont des doigts ? Tu veux dire des chats à 6 griffes ?

    • il me semblait bêtement que les griffes des chats étaient au bout de doigts.. je n'ai rien dit ! a 6 griffes donc !

      • Ah mais peut-être que tu as raison et qu'ils ont des doigts, hein ! Je n'y connais pas grand chose. C'est juste que j'avais l'image d'un chat avec des grosses paluches, ça me faisait bizarre !

  3. Magnifiques, vos photos...
    Que de bons souvenirs!

    http://capitainkrabs.canalblog.com/

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.