mar 122012
 

Dans les années 90, j'ai étudié à Lyon 3, fac noyautée par l'extrême-droite. J'y ai vu des groupes luttant contre le négationnisme y être agressés par des tondus. J'y ai moi même été agressée par les mêmes. J'ai  vu des gens se passer de chouettes photos de retraites dans le Vercors à simuler des combats. Des profs nous expliquaient que l'apartheid en Afrique du sud ca n'avait pas été si mal alors que d'autres se pointaient en chantant des chants coloniaux. On n'a guère idée de ce que peut être une faculté noyautée par l'extrême droite. (pour l'objectivité du propos j'ai eu des profs d'extrême droite qui ne laissaient pas du tout leurs convictions prendre le pas sur leurs cours).

Vers 2000 environ, j'ai traîné sur quelques sites neo nazis ou d'extrême droite ; j'y ai évidemment été menacée, mes coordonnées personnelles ont été balancées. On m'a souhaité des viols collectifs par des immigrés, d'être lapidée, d'être mangée (sisi). Face à moi j'avais des gens qui, pour certains, niaient l'holocauste, d'autres qui en souhaitaient un nouveau. On m'a même parlé d'un "fascisme démocratique".

Depuis dix ans maintenant, je travaille dans la modération de sites internet. Je vois des gens se réjouir quand des immeubles squattés par des immigrés flambent. D'autres applaudissent à la moindre barque pleine de clandestins qui se renverse. Chaque criminel est suspecté d'être un immigré. L'affaire DSK a été pour nous un torrent continu d'injures antisémites et racistes. Je vois des gens choisir Mengele en avatar, d'autre vénérer Pinochet et d'autres enfin citer Gobineau. J'y ai vu des gens se réjouir, ouvertement, de la mort d'enfants simplement car ils étaient immigrés ou d'origine immigrée.

Ce weekend sur twitter, j'ai lu quelques twittos ; entre propos raciaux, célébrations du 3eme reich et insultes antisémites.

Tous ces gens avaient une chose en commun ; ils votent Le Pen.
On me dira ce qu'on voudra, on tentera de parler d'UMPFN, je dirais non.  Même si l'UMP de Sarkozy cherche à grapiller des voix au FN, les militants de la première heure, ne s'y trompent pas. Et, s'ils ont pu se faire avoir par Sarkozy en votant en 2007, cela ne leur arrivera pas deux fois.

Beaucoup de militants FN traditionnels tendent à trouver MLP un peu soft ; certains de ses propos sur Israël ne sont absolument pas passés. Dieu merci le père était là pour lancer qui une saillie sur le nez des juifs, qui un petit poème de Brasillach.

L'UMP pour détestable qu'elle soit, n'est pas, dans ses fondements même, ce qu'a toujours été le FN. Marine Le Pen pourra bien faire ce qu'elle veut ; les gens qui parlent, ici et là, de "bougnes", "nègres" et autres "youpins" (l'on me pardonnera d'employer ce genre de termes que je refuse en général d'utiliser car les prononcer même en les dénonçant c'est déjà trop) votent Front National. Pas FG, pas PS, pas FO, pas Modem, pas UMP : FN.

Front National. On oublie ce qu'est le Front tant les gesticulations de Sarkozy pour lui piquer son électorat nous font oublier ce qu'il est. Le bal à Vienne, la peine de mort, les condamnation pour haine raciale du père, jamais désavoué. Ses agressions physiques.

On oublie qui vote Front National. Des braves gens ? Oui il y en a, sans nul doute. Mais les racistes, les antisémites, les neonazis votent FN. PAS UN AUTRE PARTI.  Et ce parti là n'aurait rien de commun avec eux ? Allons donc.

 

TumblrPartager

  60 réponses sur “Non, le Fn n’est pas un parti comme les autres”

  1. Comme tu dis, on ne peut pas imaginer ce qu'est une fac noyautée par l'extrème droite, car à part le célèbre Faurisson qu'on imagine être une exception, on peut pas croire qu'un prof de fac puisse être fasciste, raciste etc... Donc, moi qui suis originaire de la région de Lyon (et la résistance du Vercors veut dire quelque chose dans ma famille), je suis sidéré de ce que tu décris de Lyon III.

    Je me rend compte de ce que pensent une partie des français en lisant les commentaires du fig.fr, sur tous les sujets en relation avec le racisme, ça fait peur.J'ai découvert ainsi des nostalgiques de l'apartheid en AFS, des dictatures arabes etc... A la fois je crois qu'il y a un effet de loupe sur internet et que ça représente une minorité des français, en même temps je ne suis pas sur que ça se limite aux seuls adhérents du FN.
    Et je persiste à ne pas voir tellement de différence entre certains umpistes anciens membres de groupes d'extrème droite (peut_on changer si radicalement ?) et le FN.
    Pour moi il ne s'agit pas que d'une chasse aux voix. Dans ma région, la plus respectable des élues UMP ne peut s'empêcher de saluer le courage de Marine LP.

  2. http://www.antisectes.net/cesnur-ladous.htm
    entre autres.

    http://hippocampe.lyon3.free.fr/Lugan/20051201.htm

    l'association hippocampe a été agressée en pleine faculté alors que se tenait une réunion pour organiser un voyage à Auschwitz (vers 1995 environ).

  3. Oui les nazillons votent le pen (quand ils votent), mais tout ceux qui votent le pen ne sont pas des nazillons... Je pense que le gros de son électorat est juste composé de gros naïfs, ils ne connaissent pas où on oublié le passif du parti, et ils prennent pour argent contant ses thèses, sans voir que ca ne tiens pas debout et sans comprendre que ca ne repose que sur la haine et la xénophobie

  4. il n'y a pas que les nazillons (si tu entends par nazillon des mecs buvant de la 8.6 entre deux ratonnades). il y a aussi des gens parfaitement intégrés, qui travaillent mais te diront "les arabes dehors" (en n'employant pas le mot arabe mais un autre). et ces gens là votent. la plupart des gens du Fn que je lis chaque jour sont des gens normaux, lambda, écrivant sans faute et intégrés socialement mais racistes. très très racistes. je ne dis pas que c'est l'essentiel de l'electorat ; je dis juste qu'ils en font partie et que cela n'est PAS une coïncidence.

  5. Valérie > "On m’a souhaité [...] d’être mangée (sisi)"

    C'est de la diabolisation : tu reproches au FN de vouloir manger des crépes ! (bon ok elle était pas fameuse mais on peut pas gagner à tous les coups ;) )

    Coté FAC spéciale, j'ai pour ma part fréquenté assidument Paris VIII, à savoir exactement l'opposé de ce que tu cites : une FAC lourdement noyauté à gauche que ça soit par les profs ou les associations étudiantes (trad : les ambassades déguisées des partis politiques comme le sont les syndicats en entreprise) et j'y ait vécu des choses similaires mais sur d'autres thèmes. Il ne fallait surtout pas s'aventurer à parler de la Palestine ou bien du malaise des banlieues.

    Cependant, et là je vais rejoindre ton propos, l’extrémisme de gauche n'a jamais atteint (ou en tout cas pas dans ces proportions) la virulence de celui du FN. Je ne parles même pas d'extreme droite, mais je vise directement cet appareil politique en particulier.

    Pourquoi je parle d'appareil politique ? et bien parce que l'ensemble de la classe politique l'a accepté comme tel que ça nous plaise ou non, dans le but de l'utiliser jusqu'a plus soif. Le FN c'est ce qui permet à la droite de ne pas paraitre extremiste ("ah non ! c'est le FN qui est pire !") et qui permet à la gauche de sapper un peu plus les forces de droite en les divisants.

    Les gros partis n'ont aucun interet à voir disparaitre le FN : c'est un ennemi désigné, facile, sur lequel ont peut taper outrageusement sans prendre de gants et ainsi montrer ses muscles à la télé.

    Je ne suis clairement pas fan de Marine le Pen mais certains journalistes se permettent avec elle des trucs très limite en terme de déontologie... c'est de bonne guerre vous me direz et je serai à la limite de penser pareil, mais j'ai quant même du mal à sombrer aussi bas sous le prétexte que "elle on peut : elle est méchante".

    Cette exagération est en train de se retourner contre les politiques qui à force de titiller la bête lui ont attirer la sympathie du public. ceux qui ne croient plus en la "politique system" y voient une alternative plaisante : des gens avec des convictions qui sont là pour autre chose que le buisness. Et "tant pis si les convictions haineuses sont leurs seuls lignes de programmes claires, au moins ça fera du changement" se disent les gens.

  6. Rien à voir avec l'article, désolée.

    "Depuis dix ans maintenant, je travaille dans la modération de sites internet."

    Tu pourrais nous en parler un peu plus ? Ça pourrait même faire l'objet d'une note :-)

  7. J'ai fait 3 ans à Paris 8 aussi (enfin 2 si je ne compte pas les mois où la fac était bloquée), c'est à se dégouter du militantisme de gauche

  8. célia ; oui sans aucun pb.

  9. Il est toujours bon de rappeler en effet que l'UMP n'est pas le FN, et s'y oppose.

    Et effectivement les racistes, les racialistes et les xénophobes risquent de voter Le Pen. Parfois par défaut évidemment. Il y a également des sites d'extrême-droite remplis de gens peu recommandables, mais ne stigmatisons pas. C'est comme si je vous disais que parce qu'une minorité d'islamistes extrémistes existent et font parler d'eux à coups de bombes et de lapidation que la religion musulmane n'est pas une religion comme une autre. Y en a des biens.

  10. Ce qui est amusant (si si, on peut en rire, ne peut-on rire de tout) c'est que toute l'opération de nettoyage, de polissage de Marine le Pen qui vise à rendre son parti respectable et propre sur lui, montrable aux bonnes gens, se pète la gueule au premier micro tendu à ses militants. Chose qu'a d'ailleurs bien compris un type comme Barthès qui ne résiste pas à faire dire aux militants si républicain de ce parti si républicain, toute chose telle que celles que tu décris dans ton article et qu'on lit à longueur de commentaires durant nos journées si passionnantes.

    Le problème est que Marine le Pen est une femme fort sympathique, souriante, drôle, très douée avec les médias, et qu'elle est bonne à faire oublier que le FN est avant tout un parti haineux, composé de militants haineux, heureusement, papa ouvre encore sa gueule pour le rappeler.

  11. Histoire vraie: quand MLP a reprit le parti de son cher père, un célèbre magazine féminin a voulu faire un article sur elle. Le but? Montrer que derrière son visage avenant et souriant elle était la digne descendante de son père. L'article n'est jamais parut. Pourquoi? Parce que pendant les 15 jours où la journaliste a suivit MLP, pas une fois cette dernière n'a fait de gaffe. Rien pas un propos limite. Et la rédaction n'a pas voulut sortir cet article qui aurait pu montrer MLP sous un jour favorable.
    Cet article est intéressant parce qu'il a l'avantage de remettre les pendules à l'heure et de rappeler que malgré tout ce qu'on veut bien nous faire croire le FN reste un parti anti-républicain, anti-démocrate et dont la moitié du programme va à l'encontre de la Constitution et de la Déclaration des Droits de l'Homme.
    alors oui il est nécessaire et plus que jamais capital de rappeler ce qu'est réellement le FN et ce qu'ils veulent vraiment faire...

  12. PS: Il est ironique de voir après ta présentation de Lyon III que celle-ci s'appelle... Jean Moulin

  13. oui oui elle s'appelle Jean Moulin.

    H. par défaut pour certains oui. Mais jamais ils ne voteront UMP par exemple ou un parti d'extrême gauche (puisque c'est soit disant pareil). Il y a une tentation antisémite à l'extrême gauche ; je ne suis pas de celles qui la nie ; au contraire je souhaiterais plus qu'un ménage. mais tous les plus concernés du cru ont filé à l'ED ; Rassinier par ex. Dieudonné. Soral. faurisson; Pierre Guillaume.
    " C’est comme si je vous disais que parce qu’une minorité d’islamistes extrémistes existent et font parler d’eux à coups de bombes et de lapidation que la religion musulmane n’est pas une religion comme une autre."
    ben j'aurais quand même envie de dire que toute les religions, islam compris, sont au minima sexistes et homophobes. xenophobes c'est souvent en bonus.

    mais rappelons quand même qu'on ne se prépare pas à potentiellement élire une personne représentante de l'islamisme.

    ensuite une deuxième chose.
    la dernière fois où j'ai été virtuellement et frontalement confrontée à des mecs très très très à droite type faf, je leur ai tout de même signalé que je ne comprenais pas bien leur haine de l'islamisme puisqu'ils partagaient nombre de points en commun. ils étaient homophobes, sexistes, racistes, antisémites et souhaitaient en plus tous mettre en place un régime fasciste. beaucoup d'ultras fondamentalistes ont d'ailleurs des discours parfois très proches de celui du front. pour lequel ils ne votent evidemment pas pour des raisons evidentes. (je donne une idée au fn là :p ) .

    dom : c'est pour cela que je ne crois pas une seconde aux dérapages ou aux couacs du père. MLP a un role ; fédérer des gens qui n'auraient pas voté pour le père et en ont juste "marre". elle utilise ses méthodes mais en soft. parallèlement elle avait dit il y a quelques années être pour l'ivg et a plusieurs fois parlé d'israël. face à cela, les militants purs et durs sont outrés ; j'ai même lu qu'elle était "enjuivée" (la lecture de propos de neo nazis est tjs fantastique). Le père redresse la barque à chaque fois pour montrer queble front reste le front. Malin, ca marche.

  14. Les théories du FN sont fumeuses. Leur passé, craignos. Mais pourquoi ce ne serait pas un parti comme les autres ?

    Je ne comprends pas. D'un coté, on se scandalise de ce qui se passe en Russie, ou dans d'autres pays d'Afrique où un homme à la main mise sur le pouvoir, où seul UN parti politique à le droit de s'exprimer et de l'autre coté, dans des pays où on a la chance d'avoir un certain pluralisme, on veut la tête des fachos, des cocos. On veut la tête de Marine sur une fourche.On pleure pour notre cher liberté d'expression mais pas quand ça nous arrange.

    Ça rime à quoi ?

    J'ai été victime de racisme. Je ne veux même pas chercher à comprendre pourquoi les gens ressentent cette haine. Ils ont leurs raisons, sans doute aussi stupides et infondées soient-elles.

    Moi, ce que je dis, c'est: "arrêtons de mettre les gens dans le même sac". Oui, parmi l'électorat du FN, certains regrettent Adolf. Mais je suis sûre qu'il y a une bonne partie de naïfs, de perdus, de dégoutés, de scandalisés du système "UMPS" comme ils disent. Des ignorants, beaucoup. J'en ai cotoyé.

    En ne laissant pas le FN s'exprimer, on fait grossir la bête. En les pointant du doigt, on rentre dans leur jeu. En stigmatisant leur électorat, finalement on est pas mieux qu'eux.

    Je suis d'accord avec toi quand tu dis qu'UMP et PS, ce n'est pas la même chose. Tous les petites phrases que nous avons entendues, ce sont juste des tours de passe-passe pour grapiller des voix au FN.

    Mais tu as tort quand tu dis que jamais les partis de gauche ou d’extrême-gauche emploieraient ces mots brutaux. Quid de Georges Freche, de Manuel Valls... Comment expliques-tu la monochromie au sein des partis politiques ? Je ne pense pas que ce soit un manque de talent aux sein des minorités visibles

    Le racisme en politique, c'est pas une question de parti (FN mis à part) pour moi ... mais une question d'individualité.

    Si ça se trouve, Hollande méprise les Noirs mais comment pourrait-on le savoir ?

  15. "Si ça se trouve, Hollande méprise les Noirs mais comment pourrait-on le savoir ?"
    parce qu'on ne condamne pas le délit de pensée et qu'avec les militants FN, on est dans l'expression publique. et que le "si ca se trouve" est dans le cas de JMLP une réalité avec ses multiples condamnations.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Marie_Le_Pen#Condamnations

    "Mais je suis sûre qu’il y a une bonne partie de naïfs, de perdus, de dégoutés, de scandalisés du système « UMPS » comme ils disent. "
    qui a dit le contraire ? je dis simplement que les racistes votent Fn et cela n'est pas un hasard. je ne dis pas que tous les electeurs frontistes le sont.

    "Mais tu as tort quand tu dis que jamais les partis de gauche ou d’extrême-gauche emploieraient ces mots brutaux. Quid de Georges Freche, de Manuel Valls… "
    je n'ai jamais dit cela. j'ai dit que tous les gens que j'ai cités au dessus et qui employaient des termes racistes, violents votaient FN.

  16. @Hoppipolla
    Juin 2005 Sarko déclare - "Pourquoi chercherais-je l’électorat du Front National ? Je l’ai déjà ! "

    Avril 2007 Sarko à Aix-en-Provence - "Peu m'importe si vous vous êtes tournés vers le FN par le passé. C'est parce que nous avions renoncé à défendre les idées qui étaient les vôtres"

    Avril 2007 toujours Sarko - "La France exaspérée, elle existe. Et elle est exaspérée par quoi ? Par la contestation de l'identité nationale, par une immigration non maîtrisée, par la fraude, par les gaspillages. […] Qui ne voit qu'il y a un lien évident entre la politique d'immigration non maîtrisée depuis 30 ou 40 ans et l'explosion sociale dans nos quartiers ? Ca crève les yeux qu'il y a une liaison entre les deux."

    L'UMP reprend et banalise les thème du FN, tout particulièrement depuis l'avènement de Sarko. Les polémiques de Guéant, les injures racistes de Hortefeux, les discours sur l'africain pas encore entré dans l'histoire, la création d'un ministère de l'identité nationale accouplé à l'immigration... Les exemples sont bien trop nombreux.

  17. D'un autre côté, Lyon 2 s'appelle Lumières en l'honneur des frères, qui n'avaient pas que des saintes idées. Du coup ils essayent d'en faire la fac Lumières en l'honneur des philosophes éclairés, et ça ne prend pas ;)

    J'ai eu la chance de ne pas passer par Lyon 3, cela dit dans les années 2000, c'était beaucoup plus soft. Mais de droite, pas de grèves chez eux !

    Le FN ne sera jamais un parti comme les autres, mais sincèrement je connais tellement de bonnes gens ( ma famille d'immigrés italiens included ) qui ont des idées très très racistes, et des propos dénués de tout signe d'intelligence, que j'ai de plus en plus de mal à avoir envie de séparer le bon grain de l'ivraie...

    MLP est futée avec son discours républicain, c'est ça le drame. Même moi, fervente laïque et gauchiste parfois j'ai l'impression d'être sale à cause d'elle...

    Très bon article sinon

  18. Ce qui fait très très peur, c'est que si autrefois on pouvait se rassurer en se disant que les électeurs FN n'étaient après tout "pas très malins" et que leur suffisait un discours puant le nationalisme abject (pour résumer) pour avoir l'illusion de solutionner tous leurs problèmes, aujourd'hui il en est tout autrement. Je ne compte plus les gens que je côtoie de près, professions libérales, donc instruits, qui prônent un discours FN, parce que l'UMP "ne leur suffit plus" (dans le radicalisme) afin de... protéger soigneusement leurs acquis de très favorisés de la société. Aujourd'hui, le FN ratisse dans toutes les couches sociales et culturelles. Et ça, franchement, ça me fait grave flipper.

  19. « Mais je suis sûre qu’il y a une bonne partie de naïfs, de perdus, de dégoutés, de scandalisés du système « UMPS » comme ils disent. »
    qui a dit le contraire ? je dis simplement que les racistes votent Fn et cela n’est pas un hasard. je ne dis pas que tous les electeurs frontistes le sont.

    Je me permets de te contredire en te disant que tous les racistes ne votent pas FN. C'est un fantasme. Et tu généralises un peu aussi. Que fais-tu de l'ouvrier qui ne voit plus d'espoirs en Sarkozy et qui ne se voit pas voter Hollande, et qui pense à voter Marine pour que les grands partis se bougent le cul ? "Voter Marine pour faire chier" comme j'ai pu l'entendre.

    Le racisme ce n'est pas seulement les idées idiotes que font circuler le FN. C'est faux de dire que le racisme est le seul fait de l'extrême-droite.

    Il y a des racistes sur tous l’échiquier politique. La preuve avec l'UMP, la preuve aussi avec le PS quand Manuel Valls demande plus de "white" sur un marché populaire.

    Je connais des gens qui ont des idées bien arrêtées sur une certaine catégorie de la population: qui appelle un Noir "Cacao", que les Bougnoules foutent le bordel, et que les Africains fouettent. Et ces mêmes personnes vomissent Marine et le Front National.

    Je ne vois pas où tu veux en venir avec ton article. Que faudrait-il faire ? Interdire le Front National ? Empêcher une partie de leur électorat de s'exprimer sous prétexte qui véhiculent des idées nauséabondes.

    Bâillonner le FN, c'est comme colmater une fuite avec du scotch: c'est pas une bonne idée et les conséquences peuvent être irréversibles.

    Ok. Et après ? Ça va empêcher les gens d'être cons, de brûler des mosquées, tabasser du nègre ?

    Je suis pas sûre. Qu'est-ce que tu proposes ?

  20. De ne pas voter pour ce parti? (pardon Valérie de répondre à ta place).
    Oui il y a des racistes dans toutes les couches de la société aussi je n'ai lu nulle part dans cet article que les racistes votaient tous et uniquement pour le FN même si j'ai du mal à voir un faf ambrigadé dans une cellule néo-nazie voter pour un parti voulant abolir le concept de race.
    Il est profondément anti-démocrate d'interdire un parti, et cette idée non plus n'est pas développée dans l'article. Si?
    L'idée est de rappeler ce qu'est fondamentalement le FN. Parce qu'à trop banaliser ce parti on a tendance à perdre de vue ce qu'il est réellement. En votant FN, on ne fait pas qu'un vote contestaire, non. On transmet sa voix, son pouvoir décisionnel à des gens qui pensent qu'il y a des sur-hommes et des sous-hommes. Et oui, c'est important de le rappeler pour par qu'il n'y ait pas un nouveau 22 avril.

  21. Il y a des limites à la liberté d'expression, ca s'appelle l'incitation à la haine raciale, la diffamation, le négationnisme, etc. Quand un parti base toute sa "pensée" sur des orientations qui sont à la limite de la légalité, voire illégales, on peut se poser la question de l'interdire, oui. L'Allemagne interdit bien certaines positions politiques, ca n'en fait pas une dictature.
    J'en ai un peu marre de cet angélisme sur ceux qui votent FN... pas d'excuse. Des gros cons oui (désolé Valérie je sais que tu n'aimes pas les insultes). Ils le savent très bien que c'est un parti de nazillons.
    Wendy : tu fais exactement ce que dénonce Valérie tu mélanges tout. La sortie limite xénophobe de Valls c'est le même racisme que le FN avec ses "youpins" qu'il faut bruler ou les "ratons" qu' il faut jeter à la mer, c'est ca ?

  22. Même si c'est contraire à la loi, vous ne pouvez pas empêcher les gens de penser quand même ! Vous ne pouvez pas empêcher les gens d'avoir leur idées aussi stupides, nulles et anti-démocratiques soient-elles !

    Les théories du FN sont condamnables, punissables... Mais au nom de la Démocratie, laissez-les s'exprimer !

    C'est pas de l'angélisme. C'est juste la démocratie. Qu'est-ce que vous voulez, que la France soit un pays uniparti ?

    Wendy : tu fais exactement ce que dénonce Valérie tu mélanges tout. La sortie limite xénophobe de Valls c’est le même racisme que le FN avec ses « youpins » qu’il faut bruler ou les « ratons » qu’ il faut jeter à la mer, c’est ca ?

    Je ne crois pas tout mélanger, au contraire. Comme tu dis, les mots de Valls sont aussi monstrueux que ceux de Le Pen. Mais on condamne plus quand c'est Le Pen qui sort des énormités, c'est ça ? Alors que leurs propos ont le même degré de gravité ?

  23. Il faut combattre les idées du FN. Je suis mille fois d'accord avec ça mais comment ? C'est ça ma question.

    Faire disparaître le FN ? C'est antidémocratique

    Comment empêcher les gens de penser qu'il y a une distinction entre les races, comment leur expliquer qu'un noir = un blanc = un magrébin...

  24. Est-ce que le plus consternant, ce n'est pas qu'on en soit devoir ce type d'article pour rappeler ce qu'est le FN ?
    Pour ma part, je n'oublierai jamais que j'ai découvert le FN dans un lycée privé bien bcbg, par des élèves charmants qui dessinaient des croix gammées pour décorer leur cahier de texte. Pratique : j'ai été vaccinée à vie. Pratique aussi parce que mon pépé pied-noir avait, à cette époque (lointaine), vaguement la tentation de voter FN : je lui ai raconté ce que j'avais vu, toute tentation lui a disparu à jamais.

    Je voulais revenir sur l'amalgame Valls - FN : je le trouve totalement à côté de la place. Moi aussi, je dis de l'école de mes enfants que ce serait bien qu'il y ait un peu plus de blancs. Comme je dis que ce serait bien que, dans les écoles de Neuilly, il y ait un peu plus de blacks, de beurs et de chinois. Je suis pour la mixité, pour qu'il y ait de la diversité, surtout pas pour les ghettos. Ce que j'aime en France justement, c'est qu'on croise tous les visages, toutes les cultures. C'est pas pour que chacun soit enfermé dans son quartier sans croiser l'autre.
    Je l'ai entendu comme ça Valls, son envie de dire "Evry, c'est pas un ghetto, il y a de tout et on arrive à vivre ensemble" (même si vivre ensemble n'est pas toujours simple).

  25. (je précise que je ne suis pas spécialement pro-Valls, il est trop à droite pour moi)

  26. "beaucoup d’ultras fondamentalistes ont d’ailleurs des discours parfois très proches de celui du front. pour lequel ils ne votent evidemment pas pour des raisons evidentes. (je donne une idée au fn là :p ) ."
    Ca pourrait s'appeler "égalité & réconciliation"...

  27. Je ne pense pas que ce soit à coté de la plaque. Ça prouve que les gens tiennent un double discours. Et je trouve ça illogique de taper sur le FN quand d'autres politiques de gauche comme de droite se permettent des incartades racistes.

    Mon message est de dire: condamnons tous les racismes qu'ils viennent du FN, de l'UMP, et du PS.

    Les petites phrases sur les harkis de Frèche, la polémique sur les civilisations de Guéant et les sorties antisémites de Le Pen, je les mets au même niveau.

  28. Frèche était raciste. Mais réclamer de la mixité, s'inquiéter d'une image ghettoïsée, c'est raciste ? Ah merde, je suis raciste et je le savais pas...

  29. Encore une fois Wendy, je ne parle pas du parti en lui même mais d'une parti de ses électeurs. Je serais curieuse de savoir pour quel parti votent les racistes que tu connais car aucun ne leur promet de "nettoyer" le pays. (à part evidemment s'ils sont de la tribu k ou autres en ce cas oui effectivement ils s'abstiennent).

    non je ne réclame pas l'interdiction du fn car il reste dans la loi dans ses fondements (pas si con) mais non ca ne serait pas illégal d'interdire un parti qui pronerait des opinions illégales.
    encore une fois, je me répète, on ne parle pas ici de délit de pensée, on parle de gens qui les EXPRIMENT.
    s'il y a quelques racistes/antisémites dans tous les partis, l'immense majorité d'entre eux votent fn. tous les nostalgiques du reich votent fn. et ca serait juste une pure coincidence ?

    xenomorf ; non certains ne le savent pas.. ou se cachent les yeux.

    thaliane ; oui absolument je regrette d'avoir eu à écrire cet article. je me suis en fait étonnée sur twitter de voir des gens s'étonner de mes RT d'électeurs du front. a quoi diable s'attendaient ils ? alors peut-être parce que j'en cotoie beaucoup, chaque jour, je suis un peu blasée. mais cet espèce d'angélisme face au FN...
    on est face à la fille d'un type qui a été condamne quelques VINGT fois. il est le parrain d'un mec qui invite Faurisson sur scène. sa fille va à un bal à Vienne ou on croise des gens qui montent des groupes interdits aux juifs et aux femmes. tous les gens que je vois, qui avec une croix gammée, qui avec Mengele, qui commémorant le Reich, votent FN. francais de souche regorgent de types appelant tous au meurtres de masse, à passer par les armes les traitres et TOUS votent FN.

    alors Wendy ne vient pas me balancer que c'est comme les autres partis car ca serait faux. Que Guéant tienne des propos racistes est un fait ; il n'empêche qu'il ne capte pas l'attention des ultras qui fassent bien que tout ca n'est que de l'agitation à des visées électorales. alors que le Fn lui y croit.

    je me contrefous qu'on vote FN. vous savez quoi, je pense même qu'elle sera au second tour. mais qu'on cesse clairement de nous la présenter comme présidente d'un parti acceptable tolérable comme les autres.

    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/les-cercles-de-l-autriche-ultra_754439.html
    voilà a qui le fn fait des coucous.

    "Irmfried Eberl, commandant du camp d'extermination nazi de Treblinka, demeure membre posthume de Germania, une corporation d'Innsbruck. Et Rudolf Hess, l'une des personnalités majeures du IIIe Reich, a même été proposé en 1987 par la fédération des Burschenschaften (DBÖe) pour le prix Nobel de la paix ! "
    alors qu'on ne vienne surtout pas prétendre ici que ces gens peuvent s'exprimer, qu'on puisse foutre sous le tapis que le pen fréquente clairement des neo nazis et ce dans l'indifférence la plus totale.

    resh ; euH E et R c'est le truc de Soral qui vote Fn depuis un bon moment déjà.

  30. @ Thaliane: sur Manuel Valls, c'est de la mauvaise foi. Prétexterez vous donc qu'un Finkielkraut trouvant qu'il n'y a pas assez de Blancs dans l'équipe de foot française, ce n'est pas du racisme? Ça vaut bien Valls non?

    @ Valérie
    "alors qu’on ne vienne surtout pas prétendre ici que ces gens peuvent s’exprimer". Si. Au même titre qu'un Mélenchon, même si personne ne veut le condamner pour négationnisme lorsqu'il dit que "les communistes n'ont pas de sang sur les mains", ou quand il se dit le petit-fils spirituel de Robespierre, l'assassin de la Vendée. (Heureusement que Le Pen n'ait pas fait autant avec Brasillach).

    Si le FN n'est pas un parti comme les autres, alors tout le Front de Gauche aussi n'est pas un parti comme les autres. La haine est partout, partout on veut voir un pendu, soit parce qu'il est immigré, soit parce qu'il est trop riche. Et personnellement, je me méfie plus d'un Mélenchon que d'une Marine Le Pen, puisqu'on n'oppose aucune barrière à ce dernier.

  31. @Hoppipolla : "...puisqu’on n’oppose aucune barrière à ce dernier". Faire payer les riches n'est pas puni par la loi, c'est de l'économie. Même Sarko en convient :-)

    Quant au "révisionnisme" de Mélenchon, il conviendrait de ne pas trop sortir les phrases de leur contexte (méthode connue) : il parlait des communistes français. Vous savez bien : ceux que De Gaulle invita au gouvernement à la libération.

    Les nôtres quoi, bien de chez nous.

  32. Et ces prétendues "barrières" qu'on oppose à Le Pen j'aimerais bien savoir où elles sont à part dans sa tête et celles de ses électeurs.
    Oh vous avez vu ? Finalement elle les a ses 500 signatures ! Quelle surprise !
    Elle les a même probablement depuis des mois, ils font le coup tous les 5 ans pour se placer en "victimes" du "système", et le pire c'est qu'il y'en a pour tomber dans le panneau à chaque fois.
    Toujours les premiers à donner des leçons de morale politique alors que tous leurs maires ont étés condamnés pour détournement de fond. Plus c'est gros plus ca passe.

  33. @Patrick

    "Quant au « révisionnisme » de Mélenchon, il conviendrait de ne pas trop sortir les phrases de leur contexte (méthode connue) : il parlait des communistes français. Vous savez bien : ceux que De Gaulle invita au gouvernement à la libération."

    1. Mélenchon: "Non, les communistes n’ont pas de sang sur les mains. Le seul qu’ils aient, c’est celui de l’envahisseur qu’ils ont repoussé." Il a oublié de préciser "français", c'est ballot. Il fait confiance au contexte Mélenchon. Et pis les communistes ayant repoussé l'envahisseur, c'est bien les Soviétiques, avant tout.

    2. Ils sont pu internationalistes les communistes?

    3. Le parti communiste français était staliniste sous la seconde guerre mondiale.

    4. Les communistes français ont aussi du sang sur les mains: les assassinats de trotskistes par exemple. Sans compter leur rapport avec l'Allemagne nazie avant 41.

    (5. La suite de la phrase de Mélenchon pourrait par ailleurs être considérée comme de la diffamation. Rappelons que JMLP a gagné plusieurs fois des procès en diffamation contre ceux l'ayant accusé de torture.)

    Conclusion: les communistes ont du sang sur les mains. Comme les nationalistes, mais Marine Le Pen ne dira pas le contraire, car elle est habituée aux barrières (parfois bénéfiques ces barrières...) et en devient plus habile et mesurée. Rien n'arrête un Mélenchon, qui part souvent en freestyle sous les hourra d'une foule peu critique.

  34. Petite remarque préliminaire :
    « les gens qui parlent, ici et là, de « bougnes », « nègres » et autres « youpins » (l’on me pardonnera d’employer ce genre de termes que je refuse en général d’utiliser car les prononcer même en les dénonçant c’est déjà trop) »
    « Je répéterai le mot nègre, nègre, nègre jusqu’à ce que ce mot soit totalement vidé de son sens, et que plus jamais aucun enfant noir ne pleure en l'entendant dans la cour de l'école » disait Guy Bedos - reprenant Lenny Bruce)

    Ceci étant dit : Le FN n’est-il pas un parti comme les autres ?
    Comme tous les autres parties de notre pays, le FN a des adhérents, des électeurs, des élus (ou en a eu), participe aux élections, et respectent leurs résultats, même s’il dénonce leur iniquité (ce en quoi ils n’ont pas forcément tort). Est-ce que le FN est un parti raciste ? Evidemment oui. Est-ce que les idées qu’il véhicule sont immondes et dangereuses ? Ca, c’est à chacun de s’en faire une opinion. Pour ma part, leurs idées me font plutôt gerber, mais elles existent, et certains les défendent. Est-ce que le FN est anti démocratique ? Jusqu’à aujourd’hui, rien ne m’a permis, ni dans leurs discours, ni dans leurs actes, d’affirmer que ce parti représentait un danger plus grand pour la démocratie qu’un UMP ou un PS, et en l’absence de preuve…
    Alors désolé, mais le FN est un parti comme les autres ! Le FN est un parti politique dont les dirigeants, les militants ont le droit de s’exprimer au même titre que tout autre citoyen de ce pays.
    L’évènement le plus lamentable qui fut, concernant le FN, furent les manifestations qui ont eu lieu entre les deux tours de l’élection présidentielle, lorsque le FN a été « qualifié pour le second tour ». Ce jour-là, nous avons vu l’ensemble des organisations politiques « démocratiques » descendre dans la rue… pour contester le résultat d’une élection au suffrage universel. Honte sur eux tous, qui ont montré ces jours-là que leur vision de la démocratie était tout aussi antidémocratique que ceux qu’ils prétendaient chasser.
    Jamais les militants du FN ne se sont permis ce genre de débilité, qui leur aurait probablement valu d’être interdits en tant que parti.
    Doit-on pour autant se satisfaire que le FN, et surtout ses idées, représentent une partie aussi importante de la population d’un pays ? Ma réponse est sans conteste Non. Mais pour qu’un tel parti cesse de faire recette, encore faudrait-il que les autres partis ne soient pas gangrenés par une corruption tellement énorme qu’elle interdit en soi que ces partis puisse faire leur boulot, à savoir mettre en œuvre une politique qui œuvre pour le bien commun, et non comme « hommes de paille » de quelques pouvoirs qui eux, n’ont vraiment rien de démocratique.
    J’ai tendance à penser qu’on récolte toujours ce qu’on sème. En laissant la politique à des maffieux de tous bords, on a laissé prospérer un parti tel que le FN. Ce ne sont pas les militants ou les dirigeants du FN qu’il faut blâmer pour cela. Ils ont leurs idées, et même si ces idées puent, ils ont le droit de les avoir. Par contre, il était de la responsabilité de tous les autres partis de conduire une politique suffisamment honnête et intelligente pour que ces idées restent marginales (à vue de nez, 2 à 4% de la population), et que l’existence de ce parti ne cristallise pas au fil du temps les votes de ceux qui ne se sont reconnus nulle part ailleurs dans l’échiquier politique, et finissent par apporter leur soutien au FN, sans forcément ni en connaitre, ni en partager les convictions profondes, mais juste parce qu’il se dresse contre l’ordre établi de la politique telle qu’elle se pratique depuis 30 ou 40 ans.

  35. "non je ne réclame pas l’interdiction du fn car il reste dans la loi dans ses fondements" "mais qu’on cesse clairement de nous la présenter comme présidente d’un parti acceptable tolérable comme les autres."
    Je tire la conclusion inverse : interdiction pure et simple du FN. Il faut être cohérent : soit il est raciste, antisémite et fasciste dans ses fondements (et donc interdiction), soit il ne l'est pas et alors c'est un parti comme un autre et on le laisse dans le champ politique. Le seul contre-argument valable que je vois est qu'on a attendu trop longtemps et que ce serait PEUT-ETRE actuellement contre-productif......
    PS : quant à mettre (Hopp) Robespierre et Brasillach, ou le contexte contre-révolutionnaire vendéen et l'extermination nazie, dans le même sac, ou encore baver sur les résistants communistes FRANÇAIS dont parle Mélenchon, faut vraiment être de mauvaise foi......(pour rester poli). Mais c'est vrai qu'il veut pendre ou seulement mettre dehors les riches......Et c'est vrai que les extrêmes se rejoignent....et autres billevesées.

  36. Plutôt qu'un loooong commentaire, je vous invite à écouter ce titre de Trust qui à mon sens résume parfaitement ce qu'est le FN (et plus largement notre univers politique).

    http://www.deezer.com/fr/music/trust/coffret-5-cd-original-classic-284668

    (ps : je n'ai pas d'action chez deezer, si vous voulez l'écouter ailleurs le titre c'est "La grande illusion")

  37. Au détail près que les crimes de Staline n'étaient pas connus ou pas crus avant sa mort.
    Les goulags étaient planqués au milieu de nulle part et peu d'infos pouvaient sortir de russie au travers du filtre soviétique.
    Je ne pense pas qu'on puisse être considéré comme coupable de choses dont on est même pas au courant...

    A l'inverse les soutiens du nazisme si ils n'étaient pas au courant de la solution finale savaient par contre pertinemment pour les camps de concentration, les autodafés, la nuit des longs couteaux et toutes les saloperies du genre lancées par Hitler dès son accession au pouvoir.

  38. "Au détail près"
    Ha ha ! J'arrive même à faire des blagues cyniques sans le faire exprès maintenant.

  39. rigel ; quand un chef de parti est condamné une vingtaine de fois au cours des ans pour diverses choses, j'aurais tendance à penser que lui interdire de faire de la politique est déjà une bonne chose.
    quand dans ses condamnations, il y a 10 fois des propos racistes, antisémites...
    on ne vide pas un mot de son sens par ailleurs. jamais.

    H. oui Mélenchon a profondément tort de citer Robespierre. pour les communistes, il parlait en effet des français. ont ils du sang sur les mains ? comme tous les partis après la guerre (et pas seulement du "sans nazi"...). les gaullistes qui ont pratiqué une épuration de circonstance à qui mieux mieux n'en sont pas exempts. ni les socialistes.

  40. Ayant revu "la bataille d'Alger" il y a peu, on peut même dire qu'avec la décolonisation (Madagascar ou guerre d'Algérie), il y en a un paquet qui ont du sang sur les mains, bien plus que les communistes français... qui eux se sont élevés contre.

  41. @ valerie| 14/03/12 | 11 h 50 min

    Le fait qu'il ait été condamné une vingtaine de fois, contrairement à toi, me le rend plutôt sympathique. Non pas que ce pour quoi il a été condamné soit défendable, mais parce que, contrairement à tous les autres dirigeants de partis, lui, a été condamné.
    Combien de cadres de l'UMP ou de PS devraient, si la justice était réellement indépendante, être depuis longtemps en prison pour diverses affaires financières et autres "dérapages" verbaux ?
    Ca fait partie du problème du FN et de la "mode" qu'il génère. Eux, quand ils font ou disent des conneries, sont condamnés, contrairement aux autres, donc ils sont, eux, contrairement aux autre, respectueux de la démocratie et des lois, pluisqu'ils permettent qu'elles leur soient appliquées.

    Eh oui, c'est pervers, mais mine de rien, c'est difficilement attaquable, et ça percute dur auprès des gens dont la conscience politique se rapproche de celle de l'huitre (et ils sont nombreux en France).

    "on ne vide pas un mot de son sens par ailleurs. jamais. "
    On peut toujours essayer.... et quelques exemples, notamment certains mots de cette novlangue tant prisée par les politiques viennent cruellement contredire ton propos.

  42. Juste une petite précision (qui n'excuse en rien la conduite de Staline que ce soit clair) les goulags existaient du temps des tsars, existaient du temps de Lénine, c'est le seul truc qui n'a pas été balayé par la Révolution Russe et cette pratique a toujours été aussi meurtrière.... Non, les communistes n'ont rien inventé...

    Ensuite quel est le sujet de la conversation? Savoir si les communistes sont pires que le FN? Faire un Guiness Book pour savoir si Mélenchon l'emporte sur MLP?
    Faut arrêter 2 secondes! Faut arrêter de faire des comparaisons stériles! Ce n'est pas parce que l'adversaire n'est pas irréprochable que ça donne le droit de faire et dire des horreurs!

    Faut-il interdire le FN? On ne peut pas interdire un parti politique qui recueille presque 20% d'intention de votes. Parce que oui on est en démocratie. Peut-on lutter contre les idées du FN? Non, on se DOIT de lutter contre ces idées...

    "Est-ce que le FN est anti démocratique ? Jusqu’à aujourd’hui, rien ne m’a permis, ni dans leurs discours, ni dans leurs actes, d’affirmer que ce parti représentait un danger plus grand pour la démocratie qu’un UMP ou un PS, et en l’absence de preuve…"
    Lis leur programme, ce n'est pas seulement une question de démocratie ou pas mais aussi de Constitution (Droit de l'Homme et du Citoyen). Plus de la moitié du programme est anticonstitutionnel... L'UMPS (dont je ne suis pas une fan) se fout (certainement) de notre gueule mais a le mérite de respecter (à peu près) les fondements de la démocratie... (bon le fera à partir du 6 mai parce qu'effectivement en ce moment c'est pas la joie).

  43. L’UMPS (dont je ne suis pas une fan) se fout (certainement) de notre gueule mais a le mérite de respecter (à peu près) les fondements de la démocratie… (bon le fera à partir du 6 mai parce qu’effectivement en ce moment c’est pas la joie).

    Nous en avons d'ailleurs eu la preuve flagrante lors du référendum sur le traité de Lisbonne, ou en écoutant les réactions de nos politiques si respectueux de la démocratie que certains ont traité de "totalement irresponsable", d'autre s'étant dit "irrités par cette manoeuvre étrange".
    Ben oui, étrange, ça, on peut le dire , franchement, une référendum en démocratie, mais on aura tout vu.

    on parlait de quoi déjà ? Ah, oui, respecter les fondements de la démocratie. Donc, quelqu'un à des leçons de démocratie à donner au FN en ce moment ?

  44. Pas confondre droits de l'Homme et démocratie...
    Le programme du FN promet une démocratie plus directe par l'usage du référendum et de la proportionnelle, et la prise de distance avec l'Europe dont les institutions ont confisqué une bonne partie de la souveraineté du peuple.
    Plus de démocratie dans un contexte ou le discours ambiant s'oppose aux droits de l'Homme je suis pas sur que ce soit une bonne idée...

  45. rigel ; pense à mettre des guillemets quand tu quotes quelqu'un stp :) . parfois on se perd dans ce que tu quotes et ce que tu dis :) .

  46. Mélenchon a profondément raison de citer Robespierre. Et comparer ce dernier à Brasillach est une imbécilité sans nom.

  47. tu peux nous expliquer en quoi il a "profondément" raison ?

  48. Quand tu m'auras expliqué en quoi il a "profondément" tort.

  49. @FACETIEUX

    Je vais vous l'expliquer, en quoi il a "profondément" tort, bien plus tort que JMLP citant un vers de Brasillach.

    1. Brasillach était un petit collabo de bureau, s'acharnant à écrire des articles fascistes et antisémites. Il n'a pas ordonné le massacre de toute une région.

    2. Il y a une différence entre citer des vers d'un poète et se dire petit-fils spirituel d'un homme politique.

    Désolé de devoir faire des comparaisons imbéciles par ailleurs, mais c'est de la logique: vous trouvez abominable que JMLP cite Brasillach, je m'aide de ce référent pour vous prouver que si tel est le cas, se proclamer petit-fils spirituel de Robespierre est plus abominable. De même, si le FN n'est pas un parti comme les autres, il me semble que le Front de Gauche non plus, et que du coup, si tous les partis ne sont pas des partis comme les autres, ça ne veut plus dire grand chose. Bien que je comprenne le dégoût de Valérie face aux imbécillités qu'on peut lire sur certains sites d'extrême-droite.

  50. facetieux ; même si Robespierre a prôné la modération à la fin de sa vie, il a quand même souhaité et participé à la mise en place d'un régime autoritaire où pas mal de gens ont été assassinés (un peu la flemme de résumer l'évidence hein).
    donc même si oui son rôle a été exagéré, il fit partie d'un gvt où l'on execute les traîtres (et être traitre ne veut pas dire grand chose), ou tout etranger est exclus de l'armée etc.

  51. Hippo : Merci pour votre explication et votre cours de logique : l'extermination finale des juifs et la guerre civile contre la contre-révolution vendéenne, c'est pareil , et JMLP n'a fait que déclamer de la poésie. Et nous sommes d'accord, au final : Mélenchon, le négationniste, est plus dangereux que Marine Le Pen, et pas seulement parce que cette dernière a des obstacles (et vous en êtes un puisssant, d'obstacle, à MLP).

    Pour le reste, il est absolument faux de prétendre que Robespierre a prôné la modération "à la fin de sa vie" (le seul exemple de sa position sur la peine de mort devrait suffire), et juste de souligner que son rôle a été exagéré par les thermidoriens (Barère et compagnie). Et oui, quitte à rappeler des évidences, il y a 200 ans, après avoir fait sauter l'ancien régime, en pleine guerre civile (les contre-révolutionnaires, eux, n'assassinaient personne, notamment les vendéens qui faisaient des sit-in) et avec les monarchies aux frontières, ils ont mis un régime autoritaire et exécuté les trâitres (et je ne parle même pas des étrangers exclus de l'armée...il est bien certain qu'ils rêvaient d'aller se battre pour la France loyalement contre les monarques...Méchant Robespierre qui refusait en 93 qu'on arrête les étrangers car à ses yeux, un grand nombre avait, de mémoire, des lumières, des vertus et le patriotisme utile à la chose publique)....Et, toujours avec 200 ans de distance, quelles étaient, dans le contexte, les autres options ? Une table ronde ? Un colloque ? Même sans évidence, on se tend la main, on fait la paix ?
    Bref, avec cette vision historique, il faudra s'offusquer pour tout homme politique de citer et de s'engager dans la voie d'un prédecesseur parce que ce dernier, de Périclès à Mitterrand, n'était pas tout blanc..........
    (je n'ai pas dit pourquoi je jugeais qu'il avait raison de le citer, mais on peut le déduire facilement de ce que je viens de dire : révolution, avancée des droits, pensée progressiste sur bien des points, etc. un peu la flemme de résumer évidence.)

  52. ah le fameux argument de la décontextualisation. Si Robespierre a été un adversaire de la peine de mort, il l'a curieusement oublié lorsqu'il s'est agi de réprimer l'ouest et de pourfendre non seulement les combattants mais aussi leur famille, enfants compris.
    Nul ne dit qule la violence était évitable, je me demande simplement pourquoi il n'a pas choisi un héros contemporain (même si je me doute bien que pour le tout venant Robespierre c'est symboliquement la prise de la bastille, la chute de la royauté et tutti quanti).
    Rappelons également le décret des suspectes où en gros à peu près tout le monde était suspect.
    quand je parle de modération, c'est qu'il souhaitait que le régime autoritaire ne perdure pas.

    et donc justement parce que les évènements ne sont pas comparables, on évite de prendre un tel exemple. les exemples contemporains ne manquent pas.

    H. je ne parle pas d'imbécillités. je parle d'appels au meurtre, aux ratonnades, au génocide, à l'épuration des traîtres (j'en suis une parait-il).
    un simple exemple du tout venant.
    aujourd'hui ont été identifiés les corps de deux jeunes gens qui étaient à bord du costa concordia. l'homme était noir, la femme blanche. j'ai lu un nombre de propos IMPORTANT où il était dit en clair "un de moins" et "bien fait pour elle, lavait qu'à pas sortir avec un noir".
    et cela je le lis tous les jours pour tout et rien.
    donc non cela n'est pas comparable à Mélenchon. très loin de là.
    Tout comme Sarkozy n'est pas comparable à Le Pen lorsqu'il parle de Barrès.

  53. "
    rigel ; pense à mettre des guillemets quand tu quotes quelqu’un stp . parfois on se perd dans ce que tu quotes et ce que tu dis .
    "

    Oups, Pardon. C'est vrai que c'est clair dans ma tête, mais sur l'écran...

  54. Dac. Robespierre a effectivement demandé à ce que des enfants soient assassinés. Et Mélenchon aurait dû prendre, faisant référence à la Révolution, un acteur qui n'a pas de sang sur les mains (ls exemples ne manquant pas, surtout face à la contre-révolution) ou ne pas faire référence à la Révolution du tout.

  55. Je lis avec un peu de retard.
    Excellent papier. Merci pour les mots si justes et pour le dire. Je relaie tout de suite.

  56. J'avais oublié de pointer la responsabilité de l'extrême droite et la banalisation de ses idées dans la dérive sanglante d'un Breivik. J'y pense, car avec la tuerie de Toulouse ce matin, les meurtres de militaires colorés, de là à ce qu'on se rende compte qu'on a un Breivik français...
    les idées puantes, c'est bien joli de les accepter sous prétexte de démocratie...

  57. Vous avez apparemment parlé trop vite xenomorf. Comme tous les politiciens. Arrêtons de récupérer les morts pour fustiger uniquement l'extrême-droite. Les "idées puantes" ont plusieurs visages.

    Attendons d'en savoir plus.

  58. Je ne suis pas politicien, et il me semble que pour Breivik ses influences ont été prouvées.

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.