nov 022011
 

Le mâle blanc catholique hétérosexuel (MBCH) connait, depuis un siècle, une existence bien difficile.

Il se pensait à l'abri, persécuté qu'il était depuis des années par des hordes qui féminines, qui basanées, qui juives, qui n'avaient à la bouche que l'égalité et autres fariboles n'intéressant au fond que les esprits peu combatifs et ambitieux.
Il est en effet tout de même connu que "quand on veut on peut" et si on n'a pas pu c'est qu'on n'a surtout pas voulu.
Le cas inquiétant des femmes.

Longtemps, le MBCH avait acquis la certitude suivante : il allait de soi qu'il était fait pour gouverner, décider et que les autres, spécialement les femmes, étaient faits pour suivre et obéir. Tout fonctionnait le mieux possible dans le meilleur des mondes, et si l'on pouvait déplorer un bref instant quelques erreurs face auxquelles les meilleurs ne sont pas à l'abri - bien mesquin qui le leur reprocherait - , on pouvait tout de même dire que tout se passait bien.
Jusqu'au moment où les femmes ont commencé à EXIGER des choses aussi diverses - et ridicules - que le droit de vote, l'égalité en droits et devoirs. La société s'est alors féminisée, non pas dans les faits - la femelle est plus perverse que cela - mais dans l'esprit. On a ainsi assisté à l'augmentation de la délinquance, des enfants confiés à leur mère par des juges femelles et les 35 heures (instaurée par une femme).

Le harcèlement homosexuel.
Le MBCH, telle une Hélène moderne,  possède quelque chose qui suscitera sa perte ; sa beauté. On a ainsi vu, non pas rejaillir le feu de l'ancien volcan, mais des femelles issues d'autres races se pâmer devant des MBCH alors qu'elles récuraient des toilettes (l'ordre naturel des choses a du bon).
Le MBCH est donc tout logiquement persuadé - et qui ne le comprendrait - que les homosexuels n'ont d'autre but que de coucher avec lui. On peut l'admettre des femmes homosexuelles, qui n'ont pas rencontré des MBCH (c'est pour cela qu'elles se sont égarées entre elles)  mais beaucoup moins des pd homosexuels qui ne pensent qu'à harceler voire violer l'innocent MBCH.
L'homosexuel a donc usé d'une technique féminine - c'est un peu ce qu'il est au fond - bien connue ; la féminisation de la société. La société est devenue profondément homophile ; honteuse de son hétérosexualité masculine triomphante. Les homosexuels ont infiltré tous les rangs les plus hauts de la société et ne cessent de réclamer des absurdités cmme l'égalité de droits. IL est quand même une constante curieuse ; les gens veulent l'égalité.

Le scandale du basané.
Le basané est parfois catholique, notons le. Le MBCH lui portera un intérêt tout particulier s'il est harcelé par des basanés non catholiques mais tout de même pas au point de l'accueillir dans son pays de MBCH ; son côté basané prendra le pas sur son côté catholique.
Le basané a infiltré la société ; on parle d'islamisation ou de bougnoulisation si on parle vrai. Il n'a ainsi pas hésité à s'emparer de sociétés pourtant étatisées telles Auchan, Quick ou Carrefour où il  impose ses produits dégueulasses faits d'animaux qui souffrent ; or le MBCH hait la souffrance animale. On en est à un tel point avec des gens qui font croire qui ne sont pas banasés mais au fond le sont (ils sont partout, avouons le tout net) qu'on ne sait plus qui est qui.

Le MBCH, qui pourtant est inspiré des meilleurs volontés du monde, veut le bien de tous, se retrouve opprimé, discriminé, voire même en véritable situation d'apartheid -, n'ayons pas peur de le dire.

TumblrPartager

  9 réponses sur “Des malheurs de l’homme blanc”

  1. en tant que MQRMBCHMVEP (Mec qui ressemble au male blanc chrétien hétéro mais qui visiblement est pas pareil) je suis mal à l'aise face à ce genre de texte.

    Je ne me reconnais bien sur pas dans la phobie des gays ou le raz le bol du hallal, sauf que malheureusement par effet d'assimilation, toute conversation de ce genre me donne l'impression qu'on me fait porter les chaussures de quelqu'un d'autres. Comme le musulman pratiquant qu'on emmerde à cause des extremistes ou comme la victime de viol qu'on ne croit pas à cause des quelques cas d'accusation mensongère

    Ceci dit soyons honnete : il y'a des étiquettes plus simple à porter que d'autre, et celle ci est plutôt du genre facile à vivre. Mais bon, de temps en temps je me permet de grincer un peu des dents...

  2. flashou ; tu peux être "physiquement" un MBCH et ne pas en être un ;)

  3. Texte intéressant, car on retrouve finalement exactement les mêmes arguments à droite de l'extrême droite. Si l'extrême-droite molle se plaint que le MBCH est victime de ce monde trop-injuste, l'extrême-droite dure exhibe ses tatouages et refuse cette victimisation, car c'est pas une tapette, elle. Un autre effet encore plus pervers de ces arguments est de dire que le racisme anti-blanc n'existe effectivement pas, puisque, le racisme défendant la pensée selon laquelle une race est supérieure à une autre, qui penserait objectivement que les Blancs puissent être inférieurs? L'extrême-droite dure refuse donc cette notion de racisme anti-blanc, et toute victimisation du MBCH.

    Je pense qu'au contraire, vous devriez vous réjouir des aveux de faiblesse répétés pas certains MBCH. Le fait qu'ils piaillent est déjà une victoire pour les féministes. Tout le monde piaille, nous approchons enfin de l'égalité.

  4. J'ai tout de même beaucoup lu des extrême-extrême droitistes qui se plaignent à longueur de journée.
    Qu'on leur refuse un job car ils ne sont pas arabes.
    Qu'on les empêche de gouverner car ils ne sont pas juifs.
    Que les femmes ne veulent que des noirs et des efféminés au lieu d'eux.
    etc etc.

  5. Dans une vidéo de Michael Moore à l'époque de son emission "the awful true", il évoquait ce probleme (sans doute plus marqué au USA avec la discrimination positive) et disait

    "il y'aura vraiment de favoritisme envers les minorités le jour ou un blanc se dira "Bon sang ce que j'aimerai être noir, comme ça j'aurais la belle vie !""

  6. @Valérie
    J'ai des amis qui se plaignent effectivement du fait que "les arabes piquent tous les jobs" et qui ajoutent, "non non, je suis pas raciste, n'empêche qu'ils me font chier". Ca me fait rire jaune à chaque fois.

    Et il y a effectivement des hommes bien blancs bien français bien intégrés dans la société qui se plaignent d'une terrible discrimination à leur égard. @Flashou, pas besoin de le prendre pour toi, personnellement si on vient me parler des poufettes qui ont une telle couche de fond de teint sur la tronche qu'elles ne paraissent plus humaines, je n'vais pas me reconnaître en elles même si je suis une fille et que je me maquille. Ca ne vise pas les hommes en général, juste les bons gros beaufs persuadés d'être la nouvelle minorité en détresse (en un sens, oui, ils le sont à cause de leur QI).
    Le racisme anti-blanc existe effectivement (j'ai personnellement un grand-père congolais raciste, malgré le fait qu'il ait épousé une blonde bien blanche), mais franchement, comparé au racisme anti-gens-qui-sont-un-minimum-colorés-ou-plus, c'est risible. J'ai jamais vu des contrôleurs blacks arrêter tous les petits blancs qui passent dans le métro, tandis que le contraire, je le vois quasiment à chaque fois.
    Donc bon, ces gens là sont d'une mauvaise foi assez hallucinante. Limite vomitive.

  7. http://www.politis.fr/SOS-Racisme-Anti-Blancs,15520

    Quel Enfer d'être un mâle blanc hétéro-sexuel, AU SECOURS !! :'(

  8. Ce qui me gêne dans ce texte, c'est l'effet du temps. Comment dire. Le MBCH...c'est catégorisé les gens, c'est essayé de les rentrer tous autant qu'ils sont dans de toute petite case, et surtout qu'ils s'y cantonnent! Parce qu'au fond, ca nous arrange bien, de réduire nos peurs, nos "persécuteurs" derrière une étiquette: toi t'es "méchant". C'est un peu enfantin comme principe.
    Ce qui me gêne dans ce texte, c'est qu'il a une drôle de résonnance, c'est comme si on taxait les allemands d'aujourd'hui, de "nazis".
    L'histoire, est telle qu'elle est, et nous, non nous ne pouvons rien y faire, si ce n'est la connaitre. C'est au rôle de l'éducation de faire évoluer les mentalités (que ce soient dans tous les domaines d'ailleurs).

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.