jan 172011
 

Les publicités à Dakar présentent des produits assez similaires à ceux qu'on a en France mais d'une façon assez différente.


bouillon_cube2

On voit énormément de publicités pour des bouillons cube. Si, en France, les publicités pour ces produits prétendent nous faire gagner du temps, avec des cubes dégraissés, c'est totalement différent au Sénégal. Comme nous le montre le plat de viandes et légumes présent sur l'affiche, un bouillon cube est censé remplacer un repas complet. Consommez-en et vous aurez un repas équilibré.

mami

Il y a, bien évidemment, beaucoup de publicités pour des produits de beauté. Le modèle de beauté en Afrique est désormais l'afro américaine très métissée, comme Rihanna ou Beyonce. Une sénégalaise est aussi proche, physiquement parlant de ces deux artistes qu'une suédoise. A elle donc de se blanchir, se lisser les cheveux et se mettre des rajouts.

eclaircissant
Publicité réaliste pour des produits éclaircissants à la carotte. (en France on utilise du carotte pour préparer la peau au soleil !).

coiffure
Tatiana, prénom typiquement sénégalais, nous présente des coiffures fort réussies.

(Merci, Dom pour tes explications :) )

TumblrPartager

  34 réponses sur “Publicités à Dakar”

  1. par contre la miss qui fait tout son repas avec le bouillon cube elle n'est pas passée par la case "peau éclaircie" : est-ce à dire que la fonction nourricière est forcément incompatible avec le fait de satisfaire aux canons de beauté ?

  2. je voudrais juste corriger un truc: l'éclaircissement était à la mode bien avant l'apparition de Rihana, et autres Beyoncé.

    Quant au bouillon c'est presque culturel ils en foutent partout non pas pour remplacer le plat mais pour lui donner du goût.
    Un peu comme la sauce soja en asie (d'ailleus au gout c'est un peu similiaire c'est à dire atrocement salé).
    L'Aromagi est même un nom commun maintenant là bas :)

  3. Joelle ; oui mais pourquoi est il à la mode la bas ? Cela n'est pas sans raison :)

    Pour Rihana et Beyonce, je ne sous-entendais pas que l'éclaircissement était une pratique récente.

  4. Que tu es moqueuse ;o))

  5. En fait, Rhianna est claire, mais Beyoncé est plus sombre que sur la plupart des photos qu'on voit d'elle. C'est assez frappant de voir comment on "éclaircit" même les filles métisses.
    En Asie(je connais peu l'Afrique), le bronzage est perçu comme une marque de classe sociale inférieure (tout le temps dehors), même si le bronzage fait son apparition chez les très riches (effet "j'ai une maison et un jet ski dans une baie super").

  6. alors donc vous passez votre temps à critiquer la vie senegalaise, restez chez vous en france, que faites-vous au senegal???? pour votre information, concernant la publicité sur le bouillon ton sujet est totalement faux, il n'est pas du tout dit qu'il remplace le plat complet mais pour donner du goût au plat préparé,ensuite pour les rajouts c'est le nom donné au tissage "mèche" et pas le mannequin bon! la prochaine fois, posez des questions avant d'avancer sur quoi que ce soit!

  7. @valérie: l'aromagi est à la mode simplement parce que la population est globalement pauvre, et que gastronomiquement c'est pas l'extase.
    L'aromagi c'est bon marché (et facile à conserver) pour donner du gout aux plats (essentiellement du riz et du poisson, la viande restant pour beaucoup un luxe).

  8. heuuu non le bouillon kub remplace pas le plat, on s'en sert comme en Europe, pour aromatiser un fond de sauce ou faire un bouillon. Franchement un riz gras sans Aromaggi, c'est plus un riz gras. Et pour le riz sauce c'est avec du concentré de tomate en +.
    Le bouillonkub est une telle instutition que quand on va dans les villages on peut en rapporter en cadeau pour les femmes, avec les petites boîtes de concentré de tomates, et pour les hommes c'est de la noix de kola.

    Sinon l'eclaricissement est est un vrai pbme sanitaire en Afrique avec l'usage de produits hautement toxiques. Mais tant que la blancheur et la raider capillaire seront considérées comme l'alpha et l'oméga de la beauté, que les stars à la Beyoncé font tout pour faire oublier qu'elles sont noires, que pas une noire en vue n'a de cheveux au naturel, et bien ca continuera !
    Au chateau rouge, un des salons de beauté africaine s'appele Fair & White, soit blanche et blonde !!!

  9. lily ; ca dépend ou en Asie. certaines tokyoites sont ultra bronzées (j'ai oublié le nom de ces ados).

    vito ; "alors donc vous passez votre temps à critiquer la vie senegalaise, restez chez vous en france, que faites-vous au senegal????"
    ben j'y vais pour critiquer tiens.
    Si tu en es à mélanger la vie sénégalaise et les publicitaires, c'est un peu génant.
    si je critique Séguéla cela sera une atroce atteinte à la culture française ?

    joelle, maxine. donc non je ne dis pas que cela remplace le plat (...). Je souligne que les pubs ne sont pas les mêmes en France et au Sénégal. Il y a donc bien une raison à cela. En France on mettra en avant un gain de temps, que cela soit dégraissé etc. Au Sénégal si on met en avant un plat complet, les qualités nutritives du bouillon ca n'est pas sans raison ; c'est parce que justement dans un pays pauvre on a besoin de mettre en avant ce genre de choses qu'on ne mettra pas en avant dans un pays riche. Dire, par exemple, au Senegal que le bouillon est degraissé, ne parlerait pas aux gens.
    Ce que je soulignais c'est que le publicitaire s'adapte à l'économie, la population, la culture du lieu ou sa pub va être. et donc non il ne fera pas les mêmes pubs en France et au Sénégal.
    "heuuu non le bouillon kub remplace pas le plat, on s’en sert comme en Europe, pour aromatiser un fond de sauce ou faire un bouillon"
    ce n'est pas ce qui est mis en avant dans les pubs françaises ou sénégalaises. En France, encore une fois, on nous vend qu'on gagnera du temps avec tout en restant minces. c'est différent au senegal.

    "l’aromagi est à la mode simplement parce que la population est globalement pauvre, et que gastronomiquement c’est pas l’extase."
    ca n'est pas le seul pays pauvre du monde ; en Asie les bouillons cube n'ont ps réussi à envahir e marché.

  10. "que pas une noire en vue n’a de cheveux au naturel, et bien ca continuera !"
    Il y a deux ans, Angelina Jolie a été qualifiée de mère maltraitante pour avoir laissé sa fille Zahara sortir avec une simple queue de cheval et les cheveux crépus.
    http://www.newsweek.com/blogs/the-human-condition/2009/10/09/zahara-jolie-pitt-and-the-politics-of-uncombed-hair.html

  11. Vito, pour avoir moi même travaillé dans la publicité, et réalisé des spots et affiches en Afrique pour ce type de cubes, je confirme que Valérie a raison de dire que c'est vendu sur cet axe de communication précis, pas une seule publicité où le produit n'est que très peu visible au profit d'une profusion d'aliments, de viandes, poissons, légumes, comme si à lui seul le bouillon cube (maggi jumbo ce que vous voulez) allait faire apparaître le plat.

    Bien sûr que le cube donne du goût, mais la promesse de vente elle va bien au delà de ce seul argument, tous les slogans laissent penser qu'il suffit de mettre un cube dans son riz pour avoir les crevettes avec, idem pour les visuels utilisés sur les affiches.

    Un cube Jumbo et j'ai les carottes et tomates qui poussent comme par magie dans l'assiette.

    De même façon qu'on "vend" le cube en arguant de l'aspect nutritionnel, des "éléments nutritifs " qu'ils seraient supposés contenir. (bullshit)

    Au delà de l'aspect culturel du cube, il y a un souci de santé, c'est du sel, du glutamate et donc l'abus de sel provoqué par l'abus de cubes entraine bon nombre de problèmes d'hypertension artérielle

    Le cynisme de la publicité est ainsi fait et Valérie n'a fait que le souligner, ironiquement mais fort justement.

    De la lecture ?
    http://archives.lesoir.be/cardiologie-personne-n-echappe-a-l-hypertension-l-afriq_t-20030516-Z0N4ZR.html

  12. mais non je ne suis pas d'accord du tout avec ça, sachant comme vous le soulignez, que c'est fait tout simplement pour venter le gout, raison pour laquelle ils nous montrent un plat de "thiebou dieune". ensuite, moi qui suis senegalaise, j'ai les cheveux crépus "aucune trace de défrisant". et je suis bien noire : croyez moi,je garde jalousement ma mélanine qui me permet de me protéger des effets néfastes du soleil du senegal, mais qui ne me sert absolument à rien en france car ici le soleil, eh bien, il faut le chercher. Enfin je trouve un peu fort de souligner les fautes d'orthographe figurant sur nos chères publicités vu qu'il y a deux jours on annonçait à la télévision française des chiffres allarmants relatifs à l'illettrisme des salariés français, car ce n'est pas parcequ'on parle une langue qu'on l'écrit bien alors pour les fautes passons. enfin vous comprendrez que je suis une africaine fière de son continent et surtout de son pays qui est si beau "le SENEGAL" eh oui je viens du senegal bien que vivant en france et je vous dis que mes écrits n'ont rien à voir avec le racisme car mon amour de mari que j'aime est un TOUBAB comme vous et je l'adore.

  13. "un TOUBAB comme vous"
    1. tu appartiens aux RG pour connaitre notre couleur de peau ?
    2. elle a quoi à faire dans l'histoire notre couleur de peau ?
    3. tu nous sors l'ami blanc ? inquiétant hein.

    "Enfin je trouve un peu fort de souligner les fautes d’orthographe figurant sur nos chères publicités"
    qui a souligné les fautes ? Tu es publicitaire pour autant défendre les pubeux ?
    tes "chères" publicités ? ah oui tu es publicitaire, je ne vois que ca donc. Tu sais que s'attaquer aux groupes agro alimentaires et à la publicité n'a rien à voir avec la critique d'un pays ?

    "ensuite, moi qui suis senegalaise, j’ai les cheveux crépus “aucune trace de défrisant”."
    ah. et donc si toi tu n'es pas défrisée, aucune ne l'est ?

    " surtout de son pays qui est si beau “le SENEGAL” eh oui je viens du senegal"
    et donc pour défendre ton pays, tu défends les bouillons cube, pauvre petits êtres méchamment attaqués.

  14. "Comme nous le montre le plat de viandes et légumes présent sur l’affiche, un bouillon cube est censé remplacer un repas complet"
    Ben désolée je n'interprète pas ces pubs comme toi. C'est à l'instar des pubs de bouffe eropéenne une représentation idéalisée du plat rêvé. Ceci dit on est bien d'accord que les arguments de vente diffèrent, en Afrique on en est pas encore à promouvoir les femmes filiformes.

    Ceci dit je suis effarée par l'article sur la fille dAngeline Jolie que tu as linké. Je ne sais pas si l'auteure est noire, mais avoir intégré à ce point le stigmate du cheveu crépu, c'est terrifiant.

  15. "sur nos chères publicités vu qu’il y a deux jours on annonçait à la télévision française des chiffres allarmants relatifs à l’illettrisme "

    priceless

  16. C'est évident que l'axe publicitaire n'est pas le même en France et en Afrique
    (quoi que même ici on revient à des pubs qui insistent sur le coté c'est l'arome magi qui fait tout le plat genre "maman est magique elle a transformé des ingrédients sans intéret en plat complet et bon juste en rajoutant du bouillon knor dans sa poelée et du coup on était tous de bonne humeut et on a tous passé un bon moment à table parce qu'en temps normal on s'parle pas" je sais pas si tu vois la pub à laquelle je pense qui passe en ce moment c'est assez affligeant.

    Bref, l'opulence étant chez nous la norme, nous montrer des plats qui débordent n'aurait pas de sens.
    Alors qu'en Afrique ça fait vendre.

    Sinon je ne vois pas ce que le fait d'être crêpu(e) ou pas apporte au débat (pour répondre à Vito) et au contraire je le trouve très intéressant.

    Je rebondis sur cette histoire de cheveux, il me semble qu'on a fait également le reproche au couple Obama de ne pas faire défriser les cheveux d'une de leur fille. C'est quand même assez triste qu'on soulève une telle énergie pour un sujet pareil.

    Enfin histoire d'en rajouter une couche sur cette question sans fin du bouillon cube, ça ne sert pas qu'à aromatiser les plats
    http://www.togoenvogue.com/articles/lire.php?nurl=seduction-a-tout-prix-cube-maggi-fesses-magiques.html

    par contre je n'ai pas réussi à savoir si c'est une légende urbaine ou pas.

  17. le lien sur le suppo maggi est juste enorme ; ca doit cuire !!!!!

    Pour les obama, toutes les campagnes contre eux, les présentaient avec des cheveux très crépus façon "ce sont des sauvages a peine descendus de l'arbre".

  18. mais non là ça devient grave ou vous faites semblant de ne pas comprendre. je ne suis pas ici pour trouver des amis car j'en ai deja et ça me suffit, ensuite concernant les cheveux au contraire ce n'est pas parceque la majotité des senegalaises sont défrisées que toutes les filles le sont je cite : "que pas une noire en vue n’a de cheveux au naturel, et bien ca continuera" c'est faux, enfin je fais beaucoup plus que répondre aux conneries que l'on voit sur les sites comme ici pour défendre mon pays. ceci dit, ce qui se dit au USA ne regardent que les americains eh bien, noire, blanc, jaune, rouge, pour quelle raison vous, oui je dis bien vous toubab vous bronzez ahhhhhh c'est sans doute pour blanchir encore plus.

  19. vito deux questions.
    - est ce que ca te semblerait normal que puisque tu es sénégalaise, puisque tu définis le Sénégal comme ton pays, je me permette de te dire d'y retourner rapidement et de ne pas donner ton avis sur la France ? Personnellement je me demanderai si je n'ai pas tourné FN.
    - tu es visiblement très très obsédée par notre couleur de peau ; encore une fois, si je t'appellais "la noire" à longueur de post tu prendrais ca comment ?

    en clair, vu ton obsession pour la couleur de peau des gens et leur retour au pays originel, je pense qu'une adhesion au FN te serait profitable.

    bisous.

  20. @vito “que pas une noire en vue n’a de cheveux au naturel, et bien ca continuera”

    Pour info ma phrase signifie pas une noire célébre. Ce qui est la réalité dans l'univers culturel occidental. Trouvez moi une célébrité noire aux cheveux naturels. Donc à qui les jeunes noires peuvent-elles s'identifier ? Ques modèles de beauté à part les Béyoncé, Rihanna et consorts ?

    Sns compter l'énergie, le temps et l'argent passés à lisser la chevelure, c'est plusieurs heures par semaine.

    Depuis la fin des black activists aux US et du slogan "go natural, c'est fini.
    Pam Grier avait une sublime afro dans les 70's
    http://www.cine-photos.com/pam-grier.htm

    Et maintenant c'est une horreur lisse
    http://leplusenseries.over-blog.com/article-10-11-casting-pam-grier-the-l-word-s-incruste-a-smallville--39132557.html

    Enfin, il y a en connue il y a juste erikah badu, son afro toutes ses coiffures pourraient êter un vrai modèles pour les femmes noires
    http://www.suite101.fr/view_image.cfm/46057

    http://www.suite101.fr/view_image.cfm/46057

    Quant à présenter Michelle Obama avec les cheveux crépus, vu l'étrange chose lisse, rigide et brillante qui lui sert de chevelure, c'est assez peu pertinent.

  21. maxine ; ah mais ce sont les tracts racistes republicains qui jouaient sur le fait qu'au fond, Obama peut bien jouer au civilisé, il reste un sauvage crépu.

  22. Je sais mais quand même être pertinent dans la connerie non ?
    D'un autre côté c'est trop en demander à un fan de Sarah Palin.

  23. oui là je te pense un peu exigeante :)

  24. Erikah Badu, Lauryn Hill... Bon ok j'admet après je sèche.

  25. Par rapport au "problème" des cheveux de Zahara, il n'y a que moi que ça perturbe que la seule blamée soit Angelina ? Elle s'appelle Jolie-Pitt la fillette non ? (je sais ce n'est pas le sujet principal mais ça me chiffonne quand même).

  26. shane : Brad ne peut pas tout faire ; il sauve le monde, lui.

    resh ; j'avais pensé aux deux mêmes et c'est bien tout.

  27. Au fait combien de femmes en Europe n'ont ni brushing, ni mise en pli, ni permanente, ni balayage, ni décoloration, ni teinture ? On croise quand même peu de femmes à la chevelure 100% naturelle. Encore moins chez les stars.

  28. Personne n'a dit le contraire sauf que personne n'accusera une mère de maltraitance parce qu'elle n'a pas brushé sa fille de 5 ans.
    Personne n'ira accuser une star de maltraiter son gamin blanc ou asiatique parce qu'il a des couettes sur du cheveux lisse.

    enfin les chiffres parlent d'eux mêmes. les afro americains consomment dix fois plus de produits pour les cheveux que les autres.
    http://abagond.wordpress.com/2009/10/23/good-hair/
    "For every dollar that black women in America spend on their hair, other women spend four cents."

    Le cheveu crépu est également symbole de tout un pan de l'histoire noire ; on rasait les esclaves noirs car on soupconnait que dans leurs cheveux, il y avait crasse et bêtes.
    Si des femmes comme Angela Davis ont arboré des énormes afro dans les 70's c'était aussi pour refuser enfin ces diktats. c'était aussi pour refuser le modèle de beauté universelle aux cheveux lisses.

    oui evidemment que les femmes blanches, asiatiques etc ont peu souvent des cheveux naturels et il y a ici, evidemment, un sujet féministe à étudier.
    Evidemment que les femmes noires s'occupent plus de leurs cheveux que les hommes, donc là encore on pourrait traiter cela de manière féministe. mais - quoiqu'en dise un certain féministe universaliste - il se greffe aussi des histoires raciales là dessus. Les problématiques des femmes noires ne sont pas toujours celles des blanches ; comme celles des lesbiennes ne sont pas toujours celles des hétéros ce qui ne signifie pas qu'elles sont pires ou moins.

    http://www.womanist-musings.com/2009/07/nappy-hair-in-jolie-pitt-world.html

    Jolie est traitée de lazy whore. (au passage elle n'a pas fini d'avoir des pb.. une autre de ses filles ne veut s'habiller qu'en garçon et on commence déjà à lui reprocher de laisser faire...).

    au passage chris rock a fait un docu sur le sujet (9 billions de dollars aux USA pour l'entretien des cheveux chez les afro americaines) donc non ca n'est pas "juste comme chez les européens".

  29. docu de Chris Rock qui hélas n'est pas sorti en salles en France.

    Pour l'anecdote on reprochait aussi à Malcom X de se défriser les cheveux (donc ça ne concerne pas que les femmes).

    Oui c'est un sujet qui va au delà de la cosmétique mais justement, le devrait-il?
    C'est pénible aussi par moment de se faire traiter de victime des diktats de la blanchitude colonialiste juste parce qu'on fait un choix esthétique.
    Choix qui n'est pas FORCEMENT guidé par tout ça. C'est aussi pour beaucoup une question de mode (et pas seulement d'émancipation, en tout cas plus aujourd'hui je trouve).

    Janet Jackson avait d'ailleurs fait un retour à une coupe plus "africaine" avec son album velvet ropes.
    Ayo, alicia Keys sont d'autres têtes connues qui ont des coupes qui sont plus naturelles.

    Autre question (bête sans doute), mais le fait que vous ne puissiez pas citer de stars noires qui ont des coupes afro ou naturelles, ne vient-il pas aussi simplement du fait que vous en connaissiez globalement peu (parce que ce n'est pas dans votre culture par exemple)?

    Enfin, les américains qui sont déracinés (de leurs origines africaines j'entends) depuis maintenant plusieurs générations, et sont pour la plupart métisses depuis plusieurs générations (maryah carey est par exemple considérée comme une afro américaine) n'ont pour beaucoup plus une texture de cheveux qui permette les coupes afro dont on parle tant dans les commentaires de cet article...
    Donc ne leur reprochons pas ce qu'ils ne peuvent pas faire, ou des traditions qu'ils n'ont pas connues et qui ne sont pas les leurs ;)

    Enfin tout ceci est aussi parfois simplement un choix personnel.

    Dernier petit détail la coupe "afro" n'est pas la seule coiffure traditionnelle africaine.
    les tresses (qui remontent à la préhistoire), les tissages, et dreads en font également partie.
    Les soeur Williams, encore Alicia Keys, Brandy, christine arron, Jocelyne Labylle (jusqu'à il y a quelques temps) et bien d'autres perpétuent ce type de coiffures "traditionnelles".
    Rama Yade aussi, elle porte des tresses piquées lachées (tressées sur un cm et et les cheveux laissés libres pour donner l'impression de vrais cheveux) typiques de la mode en afrique.

    Et puis (promis après j'arrête) contrairement aux idées reçues, l'afro nécessite au moins autant d'entretien et de temps de coiffure que toutes les coupes brushées ou défrisées de la terre.
    Mon père en avait un sublime et passait deux fois plus de temps à se coiffer que moi et y mettait au moins autant de produits de soins qu'une nana.
    Véridique...

  30. Joelle : "tout ceci est aussi parfois simplement un choix personnel."
    si on croit au "choix personnel". ca serait comme croire que les femmes se maquillent par choix personnel... Oui on peut avoir intériorisé que le maquillage c'est joli et qu'on le fait pour soi.. sauf qu'il y a eu un lourd conditionnement derrière. On ne peut pas voir la cosmétique comme quelque chose d'individuel.
    et encore une fois il faudrait pour cela penser qu'un individu fait des choix détachés de toutes contingences collectives. si je m'épile les jambes, c'est parce que moi, je individuellement, trouve que c'est laid ?

    Personne ici ne préconise aux noirs de tous passer à l'afro comme personne ici n'a jamais demandé aux femmes de cesser de se maquiller ou s'épiler ; simplement on constate qu'il y a conditionnement.

    "Donc ne leur reprochons pas ce qu’ils ne peuvent pas faire,"
    encore une fois il n'y a ici aucun reproche et c'est dommage de le prendre ainsi. c'est la même chose lorsqu'on tente ds des discussions féministes de parler maquillage, beaucoup prennent ca pour un reproche..or tu m'as vu je suis plutôt maquillée (et mes cheveux sont tout sauf naturels).

    "Autre question (bête sans doute), mais le fait que vous ne puissiez pas citer de stars noires qui ont des coupes afro ou naturelles, ne vient-il pas aussi simplement du fait que vous en connaissiez globalement peu (parce que ce n’est pas dans votre culture par exemple)?"
    dans notre culture de blancs ? ;o) (j'ai mis un smiley je précise).

    "typiques de la mode en afrique."
    oui mais la mode s'explique et s'étudie. C'est ce qu'on tente ici.
    Encore une fois - parce que j'ai l'impression qu'il faut que je le dise - il ne s'agit pas de dire que les noirs sont des idiots manipulés par les grands méchants blancs. (comme on ne dirait pas que les femmes sont des connes manipulées par les grands méchants hommes). mais il est bien évident que la mode, l'esthétique obéit aussi aux systèmes sociaux en vigueur.

    "l’afro nécessite au moins autant d’entretien et de temps de coiffure que toutes les coupes brushées ou défrisées de la terre."
    bien sûr. et c'est aussi une des raisons qui concourrent à son abandon. parce que c'est chiant à entretenir. mais pas que. si le seul critère de la "facilité" intervenait dans les questions de mode, les femmes ne seraient pas emmerdées comme elles le sont.

  31. Bien évidemment que les choix ne sont pas seulement esthétiques.
    y a une raison sociétale derrière tout.
    Juste qu'il faut aussi à mon avis savoir s'en détacher, au moins un peu.
    Je veux croire que certains sont lucides par rapport à tout ça.
    Parce que sinon ça "excuserait" tout et enlèverait le libre arbitre (enfin je trouve).

    Par contre, j'aurais du préciser que quand on est métisse ce qui est mon cas, on se sent pas plus noire que blanche (je ne me pose pas particulièrement d'un coté ou d'un autre, j'ai juste ici donné quelques explications sur un coté parce que c'était le sujet).

    y a plein de trucs qu'il faudrait que je ré-explique en fonction de ça dans mon commentaire précédent.

    Par exemple ta remarque + smiley sur le "culture blanche" je la comprends. Après coup elle me semble naturelle mais sur l'instant elle m'a fait faire un bond.
    Parce que moi je ne raisonne pas comme ça. Et ma remarque à moi n'était pas connotée comme cela.
    Simplement parce que la couleur (la mienne) n'est pas un réflexe comme elle peut l'être pour vous. (même si le sujet porte sur ça).

    Même si pour toi elle est "évidente" c'est un truc que "j'oublie" souvent, notamment dans ce genre de discussions. Pour tout te dire et contrairement à ce que tu sembles croire, la culture noire n'est pas la mienne non plus (simplement parce que c'est ma mère qui m'a élevée).
    Mais ça aussi ça mériterait des explications voire un autre débat.

    J'avais écrit il y a très très longtemps sur mon blog un article pour expliquer tout ça et ce que ça peut engendrer comme positionnement dans ce type de débat.
    L'article et le blog ont disparu mais il en reste une trace ici: http://www.monblogdefille.com/blog/que-jaime-ma-couleur-cafe-par-joelle

    Derrière ce type de conversations ou débat, il y a généralement toujours un reproche.
    Celui de renier des racines réelles ou supposées ou de se "conformer" à un Diktat sociétal.

    Même si ce n'est pas volontaire c'est généralement toujours perçu ainsi.
    C'est en tout cas presque toujours perçu comme ça.
    Après y a ceux qui restent sur ce reproche et ceux qui essaient de s'en détacher. Mais c'est pas évident.

    De la même façon que si je te dis que quelque chose ne fait pas partie de ta culture, parce que je suis noire et qu'on parle des noirs tu vas penser que je fais une allusion raciale (ce qui n'était en fait pas le cas).

    Le reproche de renier "ta race" est sans doute le plus fréquent, c'est aussi celui qui fait réagir le plus violemment. C'est vraiment quelque chose de très puissant et qui vient de partout (des noirs comme des blancs) et certains le véhiculent parfois sans s'en rendre compte, voire sans méchanceté.
    Je ne sais pas si tu as lu "Je suis noir et je n'aime pas le manioc" de Gaston Kelman mais c'est exactement de ça que ça parle.

    Moi je ne prends rien personnellement, (limite je m'en fous), je suis juste triste de constater que les cheveux des africaines, des femmes noires, des femmes en général puisse encore avoir tant d'importance.
    Je trouve ça complètement dingue à vrai dire qu'on puisse déclencher des polémiques sur ça (cf l'histoire d'Angelina Jolie et de la fille Obama).
    Parce que ça implique des choses bien plus grave et bien plus tristes.

    Comme tu le dis si c'était la facilité le seul critère, nous serions toutes et tous chauves :)
    quoi que.... un crâne rasé c'est de l'entretien aussi (damned c'est donc sans solution!)

    (désolée si j'ai fait du hors sujet, on est super loin du bouillon maggi).

  32. Si j'ai parlé de "culture blanche", c'est parce que je ne comprenais pas quelle culture il fallait avoir pour connaitre ou non des stars avec afro. d'où la boutade (maéis je comprends ton propos).

    Pour le reste (même si j'aimerais à l'occasion qu'on en parle de visu, c'est moins dangereux pour les quiproquo).
    Je vais reparler du sujet feministe que je maitrise mieux. Chaque fois qu'il y a tentative pour discuter de l'esthétique par exemple, les 3/4 des féministes de la discussion se sentiront insultées et supposeront qu'on les traite de "traîtres à la cause". C'est ainsi que tu obtiendras des posts de type "oui enfin on peut s'épiler et être féministe !".
    Voilà pourquoi je ne pense pas, réellement, qu'il y ait reproche derrière une discussion autour des cheveux des noirs ou de l'épilation des femmes de manière générale. Je comprends que cela puisse être pris comme tel bien sûr.

    au passage sur ton texte. tu dis " j’ai choisi de vous expliquer comment je vis le fait que les autres me voient noire. Ce que je vais vous dire va vous sembler absurde et pourtant, moi, je ne me vois pas noire."
    Je pourrais strictement dire la même chose en remplaçant noire par femme. et là cela fait encore plus hurler les gens. :o )

    "Moi je ne prends rien personnellement, (limite je m’en fous), je suis juste triste de constater que les cheveux des africaines, des femmes noires, des femmes en général puisse encore avoir tant d’importance."
    parce que je pense que c'est en déconstruisant qu'on arrivera à ce qu'on n'enquiquine plus une gamine sur ces cheveux.

    et sur ce je vais plutot ecrire un texte général sur le sujet je crois car la discussion me semble intéressante. :)

  33. dsl mais tatiana est un prenom typiquement russe

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.