sept 262010
 

(Oui mon titre est capillotracté).

La Fédération Française de Football lance donc une grande campagne de pub pour promouvoir le foot féminin avec aufeminin en partenariat. Adriana Karembeu devient donc ambassadrice de la Croix-rouge, des lunettes, du football féminin. Et oui être femme de footballeur confère des compétences en la matière.


Notez que tous les termes ont été féminisés, mais devant le délicat "entraineuse", un brainstorming d'environ deux jours leur a fait sortir le magique "éducatrice".

Adriana Karembeu 1

Aufeminin se fend d'une croquignolette chasse aux idées reçues.

1. Idée reçue 8 : les footballeuses ne sont pas sexy. Je résume : "rassurez-vous les mecs allez zieuter un coup y'a des bonasses".

2. Idée reçue 9 : un sport où l'homosexualité est présente
MAIS QUELLE HORREUR. Moi qui pensais que c'était un milieu préservé.
On apprendra aussi que, parce qu'une joueuse de tennis est homosexuelle, le tennis est maintenant connoté homosexuel.

3. Idée reçue 3 : le foot féminin n’est pas glamour avec le magique "Han Duan, l'internationale chinoise du Los Angeles Sol, dépense son salaire en produits de beauté et vêtements de grands créateurs..." qui reste quand même une information totalement capitale.

Adriana Karembeu 2

Que retient-on de ce fatras de conneries ?
Que certes les femmes peuvent faire du foot. SI elles restent féminines, hétérosexuelles et maquillées.

Revenons-en à nos visuels.
Question simple ; à qui exactement s'adressent ces affiches ? Aux footeux ? Aux femmes pas fans de foot ? Aux parents ?

Ces affiches ont un côté  suranné, façon Hamilton du pauvre, erotico-érotique. Et je doute que ca soit  un hasard ; encore une fois donc - dieu que le pubard est original - il associe aux femmes un côté romantico-glamouro-érotique, même dans des situations incongrues.

Pourquoi Adriana Karembeu ?
Certes, elle est devenue liée au foot à cause de son mari. Oui il n'y a aucune footballeuse qu'on reconnait en moins de trente secondes ; mais il suffisait d'axer la campagne sur un autre thème, sans chercher à utiliser une personnalité, surtout qu'on court le risque que le sujet, le football féminin, disparaisse complètement au profit de l'ambassadrice. Les réactions que j'ai lues jusqu'à présent vont toutes en ce sens ; on commente le physique de karembeu et pas du tout le football féminin.

Adriana Karembeu 3

Le jeu avec les clichés présents sur ces affiches me semble spécialement maladroit. On sait que les clichés sur le foot féminin, les femmes, les mannequins sont nombreux et très ancrés, il n'était peut-être pas nécessaire de jouer là dessus.

Adriana Karembeu 4

Les réactions que j'ai lues pour l'instant s''orientent en trois axes :
- "ouah elle est bonne Adriana"
- "de toutes façons les femmes n'ont pas à faire du foot"
- "campagne ratée et complètement sexiste".

Je n'ai pas lu une réaction positive. Et vous, votre avis ? Campagne réussie ou pas ? Sexiste ou pas ?

TumblrPartager

  15 réponses sur “Le gène du foot”

  1. Ma première réaction? Campagne sexiste, qui n'apporte rien au sport en lui-même. C'est très Barbie tout ça : Barbie enfile ses chausettes de sport, Barbie pose en tailleur d'executive woman... Ce n'est pas contre le physique de Karambeu, il s'agit d'une campagne mal menée. Les slogans sont affligeants (Si tout le monde vous regarde, ce n'est pas parce que votre maquillage a coulé) et atterrants, bref, un échec.

  2. vous avez tout dit : "Que certes les femmes peuvent faire du foot. SI elles restent féminines, hétérosexuelles et maquillées." on peut remplacer foot par "responsabilité", "conductrice de chantier", "mathématicienne" etc ...

  3. Encore un ramassis de clichés sur les femmes liés à leur apparence.
    Toujours cette sorte de double peine pour les femmes : faire des activités dites d'hommes en affichant bien les qualités malheureusement vues comme féminines.
    Parce qu'une femme qui ferait du foot sans être "féminine" selon les critères des pubards n'en serait pas une.
    Plus on avance plus le chemin semble long à parcourir...

  4. je suis footballeuse, la campagne m'a laissée perplexe et j'ai moi-même écrit un billet sur le sujet. je suis d'accord avec toi sur tous les clichés qu'on nous ressort. il semble impossible de faire la promotion d'une activité "d'homme" autrement qu'en essayant de "réaffirmer la féminité" de ses pratiquantes.

    mais à mon avis, si être baraquée, pas épilée et lesbienne ne posait pas problème, il n'y aurait pas de sport dits masculins et de sports dits féminins. le problème se situe bien plus en amont, sur les définitions de la féminité et de la virilité.
    partant de là j'ai discuté avec des femmes qui sont partie prenante dans le monde du sport féminin, qui m'ont expliqué la démarche de cette campagne. c'est s'adresser aux femmes sensibles à ces poncifs habituels, qui pensent que le foot n'est pas pour elles, pour les attirer dans la discipline.
    c'est la différence entre une campagne de recrutement et une campagne de sensibilisation. dans un cas on veut attirer les gens, dans l'autre les faire réfléchir. le but de cette campagne est clairement de recruter.
    je le répète je suis parfaitement d'accord avec ton point de vue (j'avais pas lu les trucs de aufeminin, c'est à gerber) mais je tenais à expliquer le raisonnement de la FFF (qui a aussi été celui du handball, par exemple).
    reste à voir les résultats. effectivement, si la crainte de ne plus être féminine peut empêcher de commencer une activité, je pense que ce n'est pas suffisant pour la cesser une fois qu'on l'a commencée. si les nanas qui viennent au foot en viennent à l'aimer pour ce qu'il est je pense que la perspective de se casser un ongle les effraierai beaucoup moins...

  5. Je crois que ça me fait juste encore plus détester le foot...

  6. Le seul point positif?
    Le seul moment où on voit l'équipe nationale gagnée quelque chose... :)

  7. N'étant pas "ciblé" par le message, j'ai pour ma part ressenti pas mal de second degré (oserai je parler d'humour ?) pour prendre a contre pied pas mal de lieu commun.

    Prenons le slogan "Si tout le monde vous regarde, ce n'est pas parce que votre maquillage à coulé". A mes yeux il veut dire que si vous faite du foot, on vous regarde comme un sportif, et pas comme un cliché de femme comme on en voit sur les couverture de magazine. Est ce que ça veut dire que les femmes sont comme ça ? non : mais c'est l'image que la société véhicule.

    Les propos de Gabrielle a ce sujet sont particulierment pertinent (voir brillant ^^) : il est ici question d'image de soi, celle que l'on veut donner et qui n'est pas forcement toujours celle qui est percue. Que propose la FFF ? de se moquer de ce qui est attendu communément en associant une image super glamour (Adrianna Karembeu) a des valeurs sportives qui vont dans le sens de l'accomplissement de soi.

  8. Encore le coup de l'ambassadrice de charme. Ras le bol : du rose, de l'extatique, du sensuel. Basta ! Sans doute Mme Karembeu est-elle sincère dans sa démarche. Mais ferait-on une campagne pour la GRS au masculin avec Brad Pitt pour ambassadeur?! La suite sur : http://anaismisfits.canalblog.com/archives/2010/09/24/19152099.html Anaïs Misfits

  9. ce sont les cris des joueuses qui s'interpellent en cours de match , cris qui résonnent dans un stade vide qui me fait dire que ce n'est pas gagné malgré leur talent et leur volonté...il faut surtout qu'on ne les oblige pas à fuir leurs fans après match comme à Gerland en nov dernier...surtout ne pas leur appliquer les méthodes déplorables des mecs;ce sont des femmes sportives pas des mecs.

  10. pfffff

    Des fois, ça me fatigue. Mais d'une force.

  11. Oui c'est sexiste.
    "Pour une fois, vous ne pousserez pas des cris en voyant la même tenue sur une autre fille", quelqu'un a compris ce que ça voulait dire ?

  12. ça veut dire que les filles sont toutes des péronelles hystériques pour qui l'horreur supprême est d'avoir le même vêtement qu'une autre ...si...:(

  13. cette pub est certes sexiste mais surtout très mauvaise...Je crois que le but n'est pas d'attirer les femmes pour qu'elles jouent au foot mais d'attirer les spectateurs mâles autour des stades...

  14. J'ai plutôt l'impression aussi que la campagne de pub se voulait second degré, justement en se moquant des clichés sur la féminité, puisque son but est d'en abattre un (les femmes ne sont pas faites pour le foot).
    Peut-être que c'est maladroit, peut-être que cette ambiguïté est calculée, mais le principal souci c'est comme d'hab la presse féminine qui est royalement à côté de la plaque et est la première à remettre sur le tapis tous ces clichés qu'elle aime tant (puisque sans eux elle n'existerait tout simplement pas...)

  15. bonjours mesdames !
    Je vous suis en ce qui concerne l'image que renvoit adriana dans ce slogan ... J'essaye moi même de creer une affiche avec dessins et slogan pour un club de football ! Pourriez vous m'inspirer ?? je vous laisse exprimer ! merci :)

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.