fév 232012
 

Olivia m'a fait passer des videos sur Lego, qui, comme vous le savez peut-être a décidé de créer des lego special filles.

Au passage je suis un peu surprise du titre de cette boite de lego : Bikini Bottom ? ils fument des choses interdites chez Lego ?

Je vais donc vous résumer les deux videos en y rajoutant mes commentaires.

Il a été démontré que jouer aux legos aide à améliorer ses capacités imaginatives, à maitriser la géométrie en 3D, à promouvoir la mémoire spatiale. Mais depuis plusieurs décennies, Lego s'adressait presqu'uniquement aux garçons. Lego a donc consacré 4 ans et plusieurs millions de dollars à créer des legos plus orientés vers les filles.

Les nouveaux Lego nommés Friends (regardez la police) se concentrent sur la vie de 5 amies : Mia, Emma, Andrea, Olivia et Stephanie qui ont l'habitude de sortir à "Heartlake City" un truc pastel estampillé féminin.
Les briques sont roses et violettes ce qui ne serait pas un problème si cela n'avait pas été spécialement créé pour l'occasion. Les personnages ne sont plus les personnages habituels de Lego ; elles sont plus grandes, avec des formes et portent des mini jupes. Je dirais même qu'on ne les reconnait pas du tout ; on m'en montrerait un que je n'aurais pu dire que c'était un personnage Lego.

En créant un monde à part, Lego crée une ségrégation claire, nette entre les filles et les garçons.

Les thèmes vendus sont traditionnellements féminins ; le café, le salon de coiffure, le vétérinaire ou la maison. Un seul jouet pourrait être considéré comme asexué ; le cabinet scientifique s'il n'était pas aussi ridiculement estampillé féminin.

Vous vous doutez que ces thèmes n'existent pas dans "City" ; le monde traditionnel de Lego pas plus qu'il n'existe de thème pompier ou police dans Friends.

Les legos de Friends sont developpés de telle manière qu'il est difficile d'en faire autre chose que ce à quoi ils sont destinés ; ils sont fabriqués pour développer l'univers de 5 amies et rien de plus.
Comme le dit Lego, nous avons créé un univers correspondant à la façon dont les filles jouent naturellement, habile façon de dire que le goût pour le rose et les poupées est inné et pas construit.

Dans la seconde video, on nous montre combien Lego depuis le milieu des années 80, a été marketé "garçons". Avant cette période, on était face à des jeux et des publicités non genrées. Après cette date, les filles ont quasi totalement disparu de l'univers Lego. Dans les jeux eux-mêmes, il n'y avait quasiment aucune figurine féminine (18 figurines masculine pour une féminine).
Ces dernières années, les Lego étaient tout entiers consacrés à des activités telles que la guerre, la violence, l'agression et le conflit.

Le problème n'est donc pas que les Lego Friends mettent en avant des valeurs comme l'amitié et l'entraide ; c'est qu'on considère que ces valeurs sont uniquement féminines alors que le conflit serait masculin.

Pensons alors à deux possibilités :
- introduire plus de figurines féminines dans les jeux génériques.
- introduire plus de thèmes qui ne seraient orientés ni masculins, ni féminins en proposant des valeurs qui seraient moins agressives que celles proposées actuellement dans le thème central de Lego.

Publicité de 1981 de la ligne "Creator" où l'on peut créer avec une seule boîte plusieurs jouets différents. La publicité met en avant la création, l'imagination et la fierté de l'avoir fait plutôt que des stéréotypes genrés. Lego gagnerait clairement à se réorienter dans cette voie.

TumblrPartager

  15 réponses sur “Lego pour les filles”

  1. Merci, tu m'as pourri ma soirée. -_-

    Je vais me coucher déprimé. Accessoirement, ces... Bon, on va rester poli. Ces abrutis donc, viennent de me pourrir mes souvenirs d'enfance. Lego ne mérite plus que mon mépris.

    Je n'apporte pas grand chose au débat, mais j'avais un peu envie de vomir, là.

  2. J'y ai joue des annees, avec ma soeur. Ca faisait partie de mes jouets preferes et, comme Kyp, c'est un peu de mon enfance qui fout le camp, la. Moi qui me disais qu'avec des Lego, plus tard, mes futurs enfants, filles comme garcons, ne seraient pas genres, j'ai un peu mal a la patate, quand meme...
    On n'est pas sortis de l'auberge !

  3. Bonjour, j'arrive sur votre blog depuis rezo.net.
    Une premiere remarque (avant de lire le reste de l'article) : Bikini Bottom est le nom de la "ville" ou habite Bob l'Eponge http://fr.wikipedia.org/wiki/Bob_l%27%C3%A9ponge , qui est le personnage principal de la boite en lien. Normalement ca veut simplement dire "le fond sous-marin de Bikini" (qui est a l'origine le nom d'une ile). S'il y a la un double-sens (sans doute) il vient d'abord des createurs de Bob l'Eponge.

  4. Dans mon souvenir, les légos, c'étaient des briques rouges, jaunes, vertes, bleues, blanches et noires, avec lesquelles ma soeur et moi, on pouvaient fabriquer des caravanes ou des maisons totalement géniales et s'inventer des histoires avec.
    Le tournant qu'a pris Lego, bien avant de ne plus s'adresser qu'aux garçons, a été de créer des boites à thème, peut-être plus sympa pour construire un truc précis, mais dont les pièces n'étaient plus du tout utilisables pour tout et n'importe quoi.
    C'est vrai qu'elles sont sympa, les boites légo star wars, mais en plus d'être effectivement très typées garçons, j'ai essayé, c'est impossible de construire un bateau ou une maison avec. Alors pour l'imagination et la créativité, désolé, mais c'est 0.

  5. Dans mon souvenir, les légos, c'étaient des briques rouges, jaunes, vertes, bleues, blanches et noires, avec lesquelles ma soeur et moi, on pouvaient fabriquer des caravanes, des maisons totalement géniales, ou une reproduction du zoo de la palmyre et s'inventer des histoires avec.
    Le tournant qu'a pris Lego, bien avant de ne plus s'adresser qu'aux garçons, a été de créer des boites à thème, peut-être plus sympa pour construire un truc précis, mais dont les pièces n'étaient plus du tout utilisables pour tout et n'importe quoi.
    C'est vrai qu'elles sont sympa, les boites légo star wars, mais en plus d'être effectivement très typées garçons, j'ai essayé, c'est impossible de construire un bateau ou une maison avec. Alors pour l'imagination et la créativité, désolé, mais c'est 0.

  6. # : merci de la correction :)

  7. dans le même ordre d'idée, l'évolution de playmobil, jeu mixte s'il en était. Si les boites bleu vif mixtes existent toujours, se sont développés deux autres univers, très genrés : des boîtes bleu sombre pour les histoires de chevalier, de dragon, de guerre, des boîtes pastel pour les histoires de princesse. En regardant de près, on s'aperçoit que les personnages féminins ont quasi disparu des boîtes bleu sombre.
    petit souvenir nostalgique : ahh les boîtes playmobils indiens de mon enfance... où la parité était presque respectée... (3 figurines d'indiens, 2 figurines d'indiennes)... si je regarde leur collection western actuelle : 1 seule indienne... et dans la boîte "famille d'indiens" (maman papa et enfant). euh... drôle de retour en arrière.

    (premier commentaire sur ce blog que j'apprécie beaucoup)

  8. J'avais envie de dire un truc optimiste comme par exemple, si ça se trouve ça part d'un bon sentiment, juste mal pensé. Mais au bout du compte c'est encore plus déprimant.

  9. backlash...

    (mais tout va bien puisqu'on a "obtenu l'égalité" et "bien de la chance par rapport au reste du monde", hein...tsss...)

  10. Ton article conforte dans l'idée qu'après les folles espérances des 30 glorieuses (bah, aujourd'hui ça fait ringard de parler de 68), nous sommes depuis longtemps sur le chemin du retour.

    Les légos de mon enfance, comme tu dis, stimulent l'imagination, aident à s'approprier l'espace...bref, c'est un bon outil d'émancipation pour n'importe quel individu, créé à une époque où l'universalité et l'humanisme ont été les valeurs premières de notre société (je n'oserai plus employer le mot "civilisation" pendant quelques mois). Et puis à partir des années 80, on a ressenti le besoin de créer des thèmes, de rajouter des pièces qui ne s'assemblent plus forcément aux autres, bref, de limiter fortement le coté "imaginatif" et "universel" de ce jeu. Et la suite est qu'on renvoi chacun-e a son rôle.
    Je suis un peu comme Kyp, ça me donne la nausée.

    Mais sinon, quand même, j'ai été un grand passionné de légo quand j'étais petit (années 70). J'ai aussi joué à la poupée ou à la marchande. Et ben ma soeur n'a jamais joué aux légo... il faut croire quue "l'universalité" n'était pas également partagée.

  11. Et ben ma soeur n’a jamais joué aux légo… il faut croire quue « l’universalité » n’était pas également partagée.

    Tu pa

  12. Et ben ma soeur n’a jamais joué aux légo… il faut croire quue « l’universalité » n’était pas également partagée.

    Tu parles ! Dis plutôt que tu voulais pas qu'elle joue avec tes legos, oui !!!

    (P.S. : humour)

  13. zineb ilias rim malika simohmd

  14. Mon fils et ma fille y jouent sans arret ! Produit impeccable qui a completement repondu aux attentes. Construire et construire encore :-)

Désolé, les commentaire sont désactivés pour l'instant.